Connectez-vous S'inscrire






Société

Belfort: la future mosquée profanée

| Mardi 24 Octobre 2006

Dans la nuit de dimanche à lundi, veille de la fête de l’Aïd al-fitr, le chantier de la future mosquée de Belfort a été dégradé. Jean-Pierre Chevènement, maire de la ville, appelle les compatriotes à conserver « tout leur sang-froid ».



Une macabre découverte

Des dégradations ont été constatées sur le chantier de la future mosquée de Belfort (Territoire de Belfort) dont les travaux ont débuté en juillet dernier, apprend-on auprès de la Direction départementale de la Sécurité publique.

Une tête de porc a été retrouvée sur les lieux et du sang animal a été versé sur l'un des murs en construction, a-t-on appris lundi auprès de source policière.

"Des ouvriers du chantier ont découvert ce matin à 10 heures une tête de cochon fraîche déposée dans la lucarne d'un des murs en construction. Du sang animal a été versé sur un autre des murs", a indiqué la police ajoutant "qu'aucune inscription aux alentours n'avait été découverte".

Les faits se sont produits durant la nuit de dimanche à lundi, a-t-on précisé de même source. Cela correspond au jour de la fin du ramadan et donc à la veille de la fête de l’Aïd al-fitr pour les Musulmans dont la religion proscrit la consommation de porc.

Un panneau de chantier représentant un dessin du futur bâtiment, a été retrouvé brûlé quelque temps après le début des travaux.

J'appelle nos compatriotes à conserver tout leur sang-froid

Le parquet de Belfort a ouvert une enquête en flagrance pour des faits de dégradation d'un édifice religieux.

"J'apprends avec émotion et consternation l'immonde provocation visant, à travers la souillure du chantier de la mosquée centrale, à blesser les convictions religieuses des musulmans du Territoire de Belfort à l'occasion de la fête de l'Aïd al-Fitr", a déclaré le maire de Belfort, Jean-Pierre Chevènement, dans un communiqué.

"J'appelle nos compatriotes à conserver tout leur sang-froid. La rigueur de la loi républicaine doit frapper les auteurs de cet attentat ignoble", a-t-il ajouté.

La construction doit s'achever courant 2007

La construction de la mosquée doit s'achever courant 2007.

D’une surface de près de 1900 m², elle est destinée à accueillir 1496 personnes à l’occasion de la prière. Elle abritera également une bibliothèque et un salon de thé.

Le coût des travaux s'élève à 2,5 millions d'euros, selon l'architecte du bâtiment.

Le projet de mosquée, soutenu par la municipalité de Jean-Pierre Chevènement (Mouvement républicain et citoyen), a été critiqué par une partie de l'opposition locale, en raison notamment de son emplacement, dans la vieille ville de Belfort.

Selon eux, elle porte atteinte au patrimoine de la ville et au potentiel touristique de la citadelle de Belfort, un site classé au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu