Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Beaumont-sur-Oise : une nouvelle autopsie d’Adama Traoré autorisée

Rédigé par Saphirnews | Mardi 26 Juillet 2016



Beaumont-sur-Oise : une nouvelle autopsie d’Adama Traoré autorisée
L’affaire Adama Traoré, du nom d'un jeune homme mort mardi 19 juillet après une interpellation de la gendarmerie, rebondit. Frédéric Zajac, l’avocat de la famille, a obtenu de pouvoir consulter le rapport définitif d’autopsie : « Le médecin conclut à une absence de cause immédiate au décès et ne peut pas se prononcer immédiatement », a déclaré l’avocat, qui précise que le rapport fait bien mention d’une infection et évoque des « égratignures ».

Aux lendemains du décès, le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier, annonçait que le jeune homme de 24 ans a succombé d’une crise cardiaque. Le procureur dévoilait les résultats du rapport préliminaire d’autopsie indiquant que le jeune originaire du quartier de Boyenval souffrait d’une « infection très grave », « touchant plusieurs organes ».

Le procureur rapporte alors que l’analyse ne fait pas état de « traces de violence significatives » sur le corps. Les proches d’Adama Traoré ont toujours nié, dénonçant une bavure et jugeant que la mort serait due à des violences de la part des forces de l’ordre. La justice a accédé, mardi 26 juillet, à la demande de contre-expertise de la famille. La nouvelle autopsie aura lieu à l'Institut médico-légal de Paris, a fait savoir Yves Jannier. Les résultats devront être connus rapidement.

Deux enquêtes sont actuellement menées, l’une par la section de recherche et l’autre par l’Inspection générale de la gendarmerie.

Lire aussi :
A Beaumont-sur-Oise, une vibrante manifestation en mémoire d'Adama Traoré
Beaumont-sur-Oise : la révolte gronde après le décès d’un homme, la gendarmerie en cause




Loading














Recevez le meilleur de l'actu