Connectez-vous S'inscrire






Monde

Aware Migrants, une campagne lancée sur les dangers de la migration clandestine (vidéo)

Rédigé par | Jeudi 16 Mars 2017

Face à l’afflux de migrants qui meurent chaque année en essayant de traverser la mer Méditerranée, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a décidé de sensibiliser les Africains aux dangers des routes migratoires. Une campagne d'envergure a été lancée mercredi 15 mars, dans les pays d’origine de ces voyageurs clandestins.



Laemy, une des réfugiées qui témoigne sur la plateforme Aware Migrants.
Laemy, une des réfugiées qui témoigne sur la plateforme Aware Migrants.
L’Agence des Nations Unies pour les Migrations a lancé, mercredi 15 mars, sa campagne Aware Migrants visant à informer les Africains sur les dangers de la migration irrégulière via des terrains à risque comme le désert du Sahara, la Libye et la mer Méditerranée. Des spots de prévention vont ainsi être diffusés à la télévision, à la radio ou sur les réseaux sociaux en français, en anglais et en arabe. Ce sont 16 pays qui sont ciblés par cette campagne, principalement ceux d'Afrique de l’Ouest et d'Afrique du Nord.

« Certains des migrants qui arrivent en Europe et qui partagent leur épreuve avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) révèlent que leur voyage était beaucoup plus dangereux que prévu » et que « beaucoup ignorent les dangers et les risques de migrer avec l’aide de passeurs, non seulement en mer ou dans le désert, mais aussi dans des pays de transit tels que la Libye », indique l'institution onusienne.

« Evoquer les risques qui ont menacé leur vie le long de leur voyage est souvent très pénible et, dans de nombreux cas, la plupart des migrants souhaitent oublier et aller de l’avant avec leur vie et ont donc tendance à ne pas partager leur expérience avec les pairs qui sont encore à la maison », explique l’OIM. Sur le site internet Aware Migrants, une série de témoignages de migrants qui ont vécu les sévices d’un périple clandestin sont ainsi disponibles pour mieux saisir la terrible réalité. C'est le cas de Thierno, 18 ans, qui a été obligé, sur ordre d'un homme armé, d'enterrer vivant, sur la route du désert, un homme de son groupe victime d'un accident et qui ne pouvait donc plus suivre la cadence.

Lamin, qui a également 18 ans, raconte qu’il a été capturé, emprisonné et torturé durant son voyage en Libye. Accompagné d’un ami, il trouve le moyen de traverser la Méditerranée mais son camarade, qui a pris un bateau différent, finira noyé.

La Libye est un véritable piège pour les Africains sub-sahariens, victimes de racisme. Ismahel, 23 ans, raconte avoir été battu avec sa femme qui l'accompagnait dans son périple. Alors qu'elle était enceinte, celle-ci a été violé. « Elle est morte », finit-il, le visage fermé.

Visage couvert, Emilie, 29 ans, raconte comment elle a été vendue à un Libyen et transformée en esclave sexuelle.

La campagne avait été une première fois lancée au cours de l'année 2016, en partenariat avec le gouvernement italien qui fait face depuis plusieurs années à de grosses vagues de migration. Cette fois, le travail de sensibilisation est élargie pour favoriser un meilleur impact auprès des populations africaines.

Aware Migrants relaye en parallèle des informations pour émigrer légalement en Europe dans les pays tels que l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Belgique ou la Norvège. Cependant, les voies légales se limitent malheureusement bien souvent au droit d’asile et font fi des migrations économiques excepté en Italie.

Le site tient également une revue de presse des opportunités en Afrique et de l’actualité autour des migrations illégales. Selon l’OIM, 19 567 migrants sont arrivés en Italie par la mer en 2016, essentiellement en passant par la Libye. La Méditerranée a englouti plus de 4 900 personnes venues d'Afrique, un record selon l'ONU. Ajouté aux morts et disparus sur les routes à risque, le bilan humain est des plus lourds.

Lire aussi :
Aminata Traoré : « La véritable bombe en Afrique, c’est le chômage »
Plus de 6 000 migrants lancés depuis la Libye secourus en mer Méditerranée
Le trafic de migrants, un « commerce » à 7 milliards de dollars
« La Pirogue » : la galère d’une jeunesse illusionnée par l'Europe





Loading











Recevez le meilleur de l'actu