Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Australie : une fédération musulmane condamnée à rendre 22 millions de dollars à un lycée privée

Rédigé par | Lundi 13 Novembre 2017



La Malek Fahd Islamic School à Sydney (Australie).
La Malek Fahd Islamic School à Sydney (Australie).
La Cour suprême de justice de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) a ordonné, jeudi 9 novembre, à la Fédération australienne des conseils musulmans (AFIC) de reverser les fonds qu’elle doit à un établissement scolaire privée musulman de Sydney, Le montant s'élève à 22 millions de dollars australiens (15 millions d'euros), dont 10 millions de dollars en cash. Une propriété - le campus de Beaumont Hills -, évaluée à 12 millions de dollars, devra aussi être cédée à l'école.

Malek Fahd Islamic School est une plus importantes écoles musulmanes du pays. Affiliée à l’AFIC, elle accueille 2 500 élèves de 5 à 12 ans répartis dans trois campus à Sydney. En novembre 2015, le gouvernement a accusé l'AFIC de détourner les financements fédéraux alloués à six établissements qui évoluent sous son giron. Trois mois plus tard, le ministère de l’Education avait décidé de révoquer la subvention annuelle de 19 millions de dollars censés revenir à la Malek Fahd Islamic School.

Le tribunal administratif de Sydney a donné raison à l’Etat en janvier 2017. « Les Australiens attendent que chaque dollar taxé au bénéfice de l’éducation soit intelligemment dépensé pour l’éducation. (…) Les financements devraient exclusivement être utilisés pour l’éducation et le bien-être des étudiants », a alors déclaré Simon Birmingham, ministre de l’Education. Il a cependant adressé un message de soutien au personnel encadrant de du complexe scolaire : « Notre attention se porte sur les élèves et leur familles, les enseignants et toute la communauté éducative à qui nous apportons notre soutien en ces temps difficiles. »

Face à cette perte d'argent conséquente, l’école Malek Fahd a choisi de poursuivre en justice l’AFIC et de lui réclamer la somme de 45 millions de dollars, qui lui aurait été « siphonnée » en l’espace de 15 ans. La Cour suprême de justice a donc tranché en condamnant l'AFIC à verser 22 millions de dollars à l'école.

Lire aussi :
Australie : un rapport inquiétant sur l'islamophobie dévoilé
Australie : une sénatrice d’extrême droite en burqa ridiculisée au Parlement (vidéo)
Australie : la proposition d'ouvrir des « refuges » pour musulmans fait polémique





Loading












Recevez le meilleur de l'actu