Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Athènes : le projet de la première mosquée avance sans l'extrême droite

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 14 Mai 2015



Athènes : le projet de la première mosquée avance sans l'extrême droite
A Athènes, le projet de construction de la première mosquée de la capitale grecque avance malgré les croche-pieds de l’extrême droite.

Un amendement visant à corriger « des erreurs » sur le plan du projet de construction en vue de le faire avancer a été soumis au vote des parlementaires mardi 12 mai. Ce sujet est un point de désaccord profond entre les partis de la coalition gouvernementale, la gauche radicale Syriza et le petit parti nationaliste Grecs Indépendants (Anel), formée au lendemain de la victoire de Syriza aux législatives du 25 janvier malgré les différences notables dans leur vision idéologique.

Syriza et les partis d'opposition, dont les conservateurs de Nouvelle Démocratie, les socialistes du Pasok et les communistes du KKE ont voté en faveur de l’amendement, rapporte l'AFP. Les députés d'Anel et ceux du parti néonazi Aube dorée s’y sont refusés.

Le feu vert pour la construction d'une mosquée à Athènes, annoncée depuis 2000, avait été donné par le précédent gouvernement après l’adoption d’une loi votée en novembre 2013.

Lire aussi :
L'extrême droite en campagne contre la première mosquée d'Athènes
Vers la construction de la première mosquée à Athènes[




Loading












Recevez le meilleur de l'actu