Connectez-vous S'inscrire






Société

Accusée d'islamophobie, la mairie de Bagneux réagit

Rédigé par Dramé Ibrahima | Samedi 10 Janvier 2004

Comme tous les ans depuis 1996, Nacéra dépose auprès de sa commune une demande de logement. Au mois d'octobre la femme qui porte le hijab décide de se présenter directement auprès du service logement. Une femme agent administratif l'interpèlle et lui suggère de 'retirer son voile qui la gène personnellement', elle rajoute 'qu'elle en a marre des femmes voilées...','il y en a trop des comme elles à bagneux ...!' Selon un article de Mme Katib du samedi 3 janvier 2004 publié sur le site Oumma.com, aprés une vive discussion avec une employée de la Mairie, Nacéra est contrainte de retirer son voile pour être reçue. 'un ordre de la direction?'. La mairie réagit





Comme tous les ans depuis 1996, Nacéra dépose auprès de sa commune une demande de logement. Au mois d'octobre la femme qui porte le hijab décide de se présenter directement auprès du service logement. Une femme agent administratif l'interpelle et lui suggère de 'retirer son voile qui la gène personnellement', elle rajoute 'qu 'elle en a marre des femmes voilées...','il y en a trop des comme elles à bagneux ...!' Selon un article de Mme Katib du samedi 3 janvier 2004 publié sur le site Oumma.com, après une vive discussion avec une employée de la Mairie, Nacéra est contrainte de retirer son voile pour être reçue. 'un ordre de la direction?'. La mairie réagit

Employée sanctionnée
La Mairie de Bagneux 'en a marre des femmes voilées !' Près de trois mois après les faits jugés « islamophobes », « l’affaire Nacéra » continue de faire parler d’elle. 'Une discrimination?', 'Un acte raciste?', 'Un acte islamophobe institutionnalisé?' La mairie de Bagneux, se défend de tout cela. Joint par téléphone, Mr Castillo, directeur de cabinet de Mme le maire, avoue certes que les propos cités ont été proférés à l’encontre de Nacéra : « Oui, il y a eu ce style de propos, mais de la même manière, la personne qui était en face a tenu des propos inacceptables vis-à-vis des fonctionnaires » répond Mr Castillo qui précise qu’à l’origine, l’altercation entre l’employée communale et Nacéra n’était pas due au port du voile. Selon la mairie de Bagneux, l’article publié sur Oumma.com a omis certaines informations, et en a modifié d'autres. Le directeur de cabinet précise qu’ « il y a eu une attitude qui a été jugée inadmissible de la part d’une employée communale, qui a été sanctionnée». Il poursuit : « la personne a quand même été reçue contrairement à ce qui est dit sur le site Oumma.com et elle n’a jamais retiré son voile ! Absolument pas ! Cette personne a été reçue normalement, on a répondu à sa demande normalement ! » L’employée a d’ailleurs été sanctionnée d’un avertissement.

La mairie ouverte sur le port du voile
Dans le Val-de-Marne, le maire de Nogent-sur Marne refuse catégoriquement de marier les femmes voilées. Joint par téléphone, la secrétaire communale lance avec franchise : « Vous savez aujourd’hui moins y’a de vêtement mieux c’est ! » La mairie de Bagneux elle, se déclare ouverte quant à la question du foulard : « Nous restons sur l’attitude que nous avons toujours eu sur le port du voile, ici, nous sommes dans un service public donc nous n’avons pas à juger les gens sur le voile. Par contre ! » Poursuit-t-elle, « Il n’y a qu’une restriction, une seule ! Si la personne n’est pas identifiable nous lui demandons de relever le voile, sinon on ne peut lui donner des informations que d’ordre général et en aucun cas des informations d’ordre personnel ou confidentiel »

« Ordre de la direction ? »

L'agent administratif qui a proféré des insultes visiblement islamophobes faisait allusion à « un ordre de la direction ». A savoir si la mairie partage ces positions haineuses et islamophobes, Mr Castillo s’en défend : « Ordre de la direction ! Non ! Puisque la direction lui a ordonné de recevoir cette personne et de se comporter normalement avec elle et, elle n’a pas fait ce type de distinction » Selon lui, la mairie n’a jamais eu ces postions racistes et Nacéra a en sa possession une lettre de Mme le Maire qui lui présente ses excuses. « On ne comprend pas très bien l’exploitation qui en est faite ». Elle semble en tous les cas sujette à différentes interprétations. « Nous avons une mosquée à Bagneux, le responsable de la mosquée a connaissance du dossier et de la lettre qui a été envoyée par Mme le maire, qui présente ses regrets les plus sincères à cette personne et lui assurait de toute façon qu’elle continuerait à être accueillie et servie comme il se devait et comme tous les citoyens Bagneulais dans les services municipaux. » 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu