Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Accusé de racisme, une pétition contre Chevènement à la présidence de la Fondation pour l'islam

Rédigé par | Lundi 29 Août 2016



Accusé de racisme, une pétition contre Chevènement à la présidence de la Fondation pour l'islam
Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a confirmé, lundi 29 août, la nomination imminente de Jean-Pierre Chevènement à la tête de la Fondation pour l’islam de France dans une interview publiée lundi 29 août dans La Croix. Le président François Hollande avait déjà évoqué le nom de l’ancien ministre de l’Intérieur. Ce dernier s’est exprimé sur France Inter dans la matinée, et a soulevé une nouvelle polémique. Après la polémique sur les musulmans qui devraient se montrer discrets, Jean-Pierre Chevènement a de nouveau été la risée des réseaux sociaux. Il a déclaré, entre autres, qu’à Saint-Denis « 135 nationalités étaient présentes mais qu'une seule avait quasi disparu ».

Le député PS de Saint-Denis, Mathieu Hanotin a lancé une pétition pour interpeller François Hollande. « Après l’avoir écouté sur France Inter, j’ai été scandalisé à double titre. D’une, sa rhétorique paternaliste et colonialiste, dans la même veine que ses propos sur la "discrétion" des musulmans. De deux, j’ai été choqué par ses propos scandaleux et racistes sur Saint-Denis. Il fait une confusion mentale entre être Français et être Blanc. La ligne rouge a été franchie. Il faut que le président de la République renonce le plus vite à nommer cette personne », déclare-t-il à Europe 1.

Stéphane Peu, le premier adjoint à la ville de Saint-Denis, estime que Jean-Pierre Chevènement était désormais « disqualifié » : « La nationalité pour Jean-Pierre Chevènement se définit-elle par la couleur de peau ? Je rappelle que 75 % des habitants de Saint-Denis sont de nationalité française ! Ils sont à l’image de la France populaire et métissée d’aujourd’hui. »

Lire aussi :
À mes amis #MusulmanDiscret
Au Sénat, pleins feux sur l’organisation et le financement de l’islam de France
La formation des cadres religieux musulmans en France : défis et perspectives




Loading














Recevez le meilleur de l'actu