Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Accueil des réfugiés : « Nous y arriverons », la devise désaouée par Angela Merkel

Rédigé par Saphirnews | Lundi 19 Septembre 2016



« Si je pouvais, je remonterais dans le temps pour être mieux préparée à la situation des migrants de 2015 à laquelle nous étions plutôt mal préparés », a déclaré Angela Merkel, la chancelière allemande lors d’une conférence de presse, lundi 19 septembre. Elle renonce même à sa devise « Nous y arriverons », « Par moment je pense que cette phrase (Wir schaffen das) a été un peu exagérée (...) à un tel point que je préfère ne plus la répéter, elle est devenue un simple slogan, presque une formule vide de sens », a-t-elle déclaré deux jours plus tôt au magazine économique Wirtschaftswoche. Il s’agit là d’un terrible désaveu de sa propre politique à l’égard des réfugiés accueillis en masse en Allemagne depuis un an.

Cette déclaration survient au lendemain de l’échec de son parti lors des élections régionales de Berlin. Avec un résultat de 17,6 %, l’Union chrétienne démocrate (CDU) a réalisé, dimanche 18 septembre, son plus mauvais résultat depuis la réunification de l’Allemagne en 1990.

En revanche, l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), mouvement d'extrême droite engagé frontalement contre la politique migratoire de la chancelière, a obtenu 14,2 % des voix. Il s’agit pour eux du dixième Land dans lequel ils siègent sur les 16 que compte le pays.

Le Parti social-démocrate (SPD) reste le mouvement majoritaire au sein de la capitale en obtenant 21,6 % des voix. Il perd cependant sept points comparé à la précédente élection. Le SPD pourrait mettre un terme à sa coalition avec la CDU pour s’allier avec les Verts et le parti de la gauche radicale Die Linke.





Loading











Recevez le meilleur de l'actu