Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

A cause du Ramadan, moins de clients dans les palaces français

Rédigé par La Rédaction | Mardi 16 Juillet 2013



« Les palaces jeûnent pendant le Ramadan. » C’est le titre d’une analyse publiée par le cabinet MKG Hospitality et le 11 juillet sur le site Hospitality On, spécialisé dans l’hôtellerie.

Le cabinet spécialisé dans le marketing hôtelier constate que le Ramadan a des effets sur la fréquentation des palaces parisiens et de la Côte d’Azur. « Depuis l'année 2010, le Ramadan empiète sur la saison estivale et bouscule les habitudes de la clientèle moyen-orientale des palaces français », note le cabinet.

« Sur les trois dernières années, les palaces de la capitale et de la Riviera ont accusé une chute de leur revenu par chambre disponible (indicateur qui combine le taux d'occupation et les prix moyens) à l'approche du Ramadan, qui correspond au départ des clients moyen-orientaux. Ce phénomène est le résultat de la baisse des taux d'occupation, suivie de près par la diminution des prix moyens, à une semaine du Ramadan », précise le cabinet.

La baisse de fréquentation de cette riche clientèle « s'explique notamment par la nécessité pour les clients musulmans d'être chez eux à cette période de l'année », poursuit MKG, qui ajoute que « les délégations en provenance du Moyen-Orient laissent ainsi leur place à une clientèle au pouvoir d'achat moins fort ».

Ce phénomène est déjà perceptible pour l’année 2013 avec le Ramadan, qui a démarré mercredi 10 juillet. Le cabinet constate ainsi une « chute des prix moyens et de la fréquentation des palaces parisiens et de la Riviera sur la première semaine de juillet ». « Le 7 juillet, à trois jours du Ramadan, le taux d'occupation est en recul de 14 points par rapport à la même date l'an dernier, alors que le début du jeûne était encore loin. Les prix moyens accusent, quant à eux, une baisse de près de 9 % sur la semaine qui précède le Ramadan 2013 », détaille MKG.

En 2010, « alors que la Ramadan s'était étendu sur le mois d'août, ces derniers (les touristes moyen-orientaux) avaient effectué leur voyage au mois de juillet », est-il remarqué. Le cabinet estime donc que cette année les « clientèles musulmanes » pourraient être de retour « en août, dès la fin du Ramadan ». Cette clientèle au fort pouvoir d'achat est attendue de pied ferme par les palaces français.


Lire aussi :
Hôtellerie : la fin du Ramadan relance la saison touristique
Tourisme islamique : les musulmans de plus en plus friands
La Tunisie à la reconquête d’un tourisme en perte de vitesse




Loading












Recevez le meilleur de l'actu