Connectez-vous S'inscrire






Religions

25 années de pontificat

Rédigé par Bouali Houda | Jeudi 16 Octobre 2003

A la veille du 25e anniversaire de son pontificat, le pape Jean Paul II a présidé mercredi son audience générale hebdomadaire devant plusieurs dizaines de milliers de fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre. Le souverain pontife, âgé de 83 ans et atteint de la maladie de Parkinson, semblait en relative bonne forme. Mais si sa voix était transparente, il a eu par moment des soucis d'élocution et a laissé à des assistants le soin de lire la plus grande partie de son discours. Des pèlerins polonais étaient présents en nombre pour assister à l'audience de leur illustre compatriote.



A la veille du 25e anniversaire de son pontificat, le pape Jean Paul II a présidé mercredi son audience générale hebdomadaire devant plusieurs dizaines de milliers de fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre. Le souverain pontife, âgé de 83 ans et atteint de la maladie de Parkinson, semblait en relative bonne forme. Mais si sa voix était transparente, il a eu par moment des soucis d'élocution et a laissé à des assistants le soin de lire la plus grande partie de son discours. Des pèlerins polonais étaient présents en nombre pour assister à l'audience de leur illustre compatriote.

 

Spéculations sur l’après Jean Paul II.

'Je vous remercie de tout mon cœur d'avoir été là aujourd'hui et pendant ces 25 années', leur a déclaré le pape. 'Je suis heureux de pouvoir compter sur votre soutien spirituel'. Prenant la parole en italien, il a également invité les Romains et les pèlerins à assister à la messe anniversaire de son pontificat jeudi 'pour louer le Seigneur et le remercier pour cet heureux événement'.

Malgré sa santé fragile, le Pape a passé environ une heure à saluer individuellement des pèlerins et des prélats. Il a également lu un appel au calme pour la Bolivie, en proie à des émeutes.

Parmi les personnes qui lui ont présenté leurs vœux, figuraient deux rabbins, dont Elio Toaff, qui avait accueilli le Pape lors de sa visite historique à la synagogue de Rome en 1986.

 

Par ailleurs, le chef de l'Eglise orthodoxe russe, le patriarche Alexis II, qui entretient des relations houleuses avec le Vatican, a envoyé mercredi un message de félicitations à Jean Paul II pour l'anniversaire de son pontificat.

'Vous êtes connu dans le monde entier comme un chrétien dévoué, le pasteur, l'évêque, le dirigeant de la plus grande église chrétienne du monde', dit sa missive, selon les agences de presse russes. 'Je prie pour que Dieu dans toute sa miséricorde vous soutienne dans votre ministère et étende Sa miséricorde à tous les enfants de votre Eglise.'

 

De son côté, le cardinal belge Godfried Danneels, considéré comme un successeur possible de Jean Paul II, a estimé mercredi que l'anniversaire du pontificat ne devait pas être troublé par des spéculations sur la succession du pape. 'Je vais à Rome pour célébrer' l'anniversaire, a-t-il souligné lors d'une conférence de presse, 'pas pour préparer' un nouveau pontificat.

 

La santé du Pape au centre de la fête

L'archevêque de Malines-Bruxelles s'est dit sûr que la santé de Jean Paul II n'était pas dans un état aussi alarmant que ce que certains le font croire. 'Je ne pense pas qu'il mourra demain ou la semaine prochaine.' Le prélat belge a également utilisé une métaphore pour évoquer l'état physique et mental de Jean Paul II: 'L'enveloppe (...) est très fragile mais le contenu de la lettre n'a pas diminué.'

 

Les cardinaux et évêques du monde entier ont commencé à affluer au Vatican pour assister à la messe célébrant le 25e anniversaire de l'élection de Jean Paul II, le 16 octobre 1978. La cérémonie se déroulera jeudi sur la place Saint-Pierre à 18h locales (16h temps universel). C'est à peu près à cette heure qu'il y a 25 ans le cardinal Karol Wojtyla était devenu le premier Pape non italien depuis 455 ans.

 

La santé du Pape sera mise à rude épreuve dans les prochains jours avec, outre la messe de jeudi, la béatification de Mère Teresa dimanche et la création de 31 nouveaux cardinaux mardi. Plusieurs dizaines de milliers de personnes devraient assister à ces cérémonies.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu