Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Turquie : une mosquée d’Istanbul offre refuge, nourriture et espoir aux sans-abris

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 2 Juillet 2019 à 17:05



Turquie : une mosquée d’Istanbul offre refuge, nourriture et espoir aux sans-abris
La mosquée Selime Hatun dans un quartier populaire d’Istanbul incarne l’espoir pour des centaines de sans-abris de la ville. L’imam Osman Gökrem, en fonction depuis 17 ans dans le même lieu de culte, a mis sur pied depuis 2017 une importante initiative pour venir en aide aux nécessiteux. Douche, nourriture, vêtements, abri et même coupe de cheveux et rasage : cette mosquée du 17e siècle, bâti dans le quartier de Beyoglu, ne fait pas les choses à moitié.

« C’est la seule mosquée du pays où au moins 50 personnes sans-abris peuvent prendre un bain gratuit quotidiennement », a indiqué l’imam, âgé de 52 ans, à Anadolu. Au départ, ils n’étaient à peine que « trois ou cinq personnes » à venir pour la douche mais le bouche à oreille a vite fait son effet. La grande empathie de l'imam, qui n'hésite pas à prendre le temps d'écouter les personnes et de les aider à résoudre leurs problèmes dans la mesure du possible, y a fortement contribué.

Une aide précieuse à la réinsertion professionnelle

Osman Gökrem est allé plus loin en proposant aux sans-abris des coupes de cheveux et des rasages par ses soins pour les aider à retrouver une apparence présentable, un critère important pour trouver un emploi. L'imam s’évertue en effet à aider les sans-abris à se réinsérer sur le plan professionnel. Il leur donne ainsi le droit de rester un mois dans la mosquée dès lors qu’ils dénichent un travail, le temps pour eux de trouver un logement.

La mosquée, qui est ouverte tous les jours, à toute heure du jour et de la nuit, est également en mesure de servir des repas gratuits chaque samedi grâce au soutien de donateurs.

« Vous avez besoin de patience, d’amour et de miséricorde pour les aider. Vous devez leur montrer de l’empathie », explique l’imam, qui déplore l’attitude de gestionnaires de salons de coiffure ou de hammam de la ville qui refusent d’accueillir des sans-abris sous prétexte qu’ils sont sales.

Osman Gökrem refuse les dons sous forme de virement bancaire et préfère voir chaque bienfaiteur venir lui-même distribuer les dons. « Les riches ont besoin de regarder dans les yeux des pauvres (…) pour comprendre leur situation », soutient-il, en appelant tout à chacun, où qu’il soit, avec les moyens dont il dispose, à venir en aide aux nécessiteux et aux sans-abris.

Lire aussi :
La plus grande mosquée de Turquie inaugurée avant le début du Ramadan par Erdogan