Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Tareq Oubrou promu chevalier de la Légion d’honneur

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 2 Janvier 2013 à 16:05

           


Tareq Oubrou promu chevalier de la Légion d’honneur
Lors de la traditionnelle promotion de la Légion d’honneur du jour de l’an, le recteur de la mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou, a été élevé au grade de chevalier de la légion d’honneur.

Il est l’une des 681 personnalités ayant reçu une nomination qui récompense les « mérites éminents acquis au service de la nation ». Né au Maroc, il arrive à Bordeaux à l’âge de 19 ans pour poursuivre des études de biologie et médecine mais deviendra rapidement imam.

Membre de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), auteur de plusieurs ouvrages dont « Profession Imam » et héros du documentaire Tareq Oubrou, un imam dans tous ses états de Farid Abdelkrim et Noureddine Farssi, il apparaît comme un imam moderne souvent décrié par les plus conservateurs.

Les sites d’extrême droite se déchaînent déjà sur l’élévation d’un « islamiste » au rang de chevalier de la Légion d’honneur.

A ces côtés, d’autres hommes de religion, à l’image du prêtre Daniel Duigou et de Mgr Antoine Hérouard, le secrétaire général de la Conférence des évêques de France, ont été promus chevalier de la légion d’honneur.

Pour mieux connaître le parcours de l'imam Tareq Oubrou, voici un documentaire réalisé par Farid Abdelkrim & Noureddine Farssi :







Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Fabien le 03/01/2013 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je viens de regarder la vidéo pour la premiere fois...

Je tombe sous l'admiration non pas de Tariq Oubrou mais de Tariq Ramadan qui en quelque mots montre sa perspicacité...

Tariq Oubrou est un homme du terrain mais le terrain la conditionné...
Il est devenu dépendant aux compliments, aux félicitations, aux éloges, aux congratulations des personnes qu'il perçoit comme dominantes... Le curé, le journaliste, l’intellectuelle, le politique...

2.Posté par cachemirely le 03/01/2013 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dire que nos braves soldats qui donnent leur vie pour notre liberté, ne reçoivent cette décoration
qu'après leur mort....

3.Posté par Juvénal le 04/01/2013 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Institué par Napoléon Bonaparte le 19 mai 1802, l’ordre national de la Légion d’honneur récompense « les mérites éminents militaires ou civils rendus à la Nation ». Recteur c'est un grand admirateur des frères musulmans et voilà ce qu'il déclare « L’Islam touche à tous les domaines de la vie. Comme le veut le Coran, C’est un Etat, c’est un pays, dans le sens géographique, c’est à dire qu’il regroupe toute la communauté dans une géographie où il n’y a pas de frontières. La frontière entre deux pays musulmans est une hérésie méprisable par l’Islam… La politique des Musulmans ce n’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge ». Le ministère de l'intérieur n'aurait-il pas fait une petite erreur ? Que l'on m'explique ses écrits ? Sont-ils prescrits et caduques ?

4.Posté par Juvénal le 04/01/2013 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tareq Oubrou, a donné une interview cette semaine à nos confrères de l’hebdomadaire Famille Chrétienne. Pour celui qui est proche des islamistes de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France), « il n’est pas prouvé qu’assommer l’animal (avant de l’égorger) évite de le faire souffrir ».

Celui-ci justifie l’abattage rituel, fait sans l’étourdissement préalable, pourtant obligatoire depuis une règlementation européenne de 2004 : « Si vous égorgez l’animal de façon rapide, avec un couteau très aiguisé, la mort est très rapide et comme le cerveau n’est plus irrigué, l’animal ne souffre pas. Les soubresauts qui suivent son égorgement sont purement nerveux, ils ne sont pas synonymes de souffrance ».

Il est vrai que le Coran est difficilement compatible avec nos traditions et usages. La sourate 5, verset 3 précise : « Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée – sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte ».

La position de l’imam Tareq Oubrou est claire : « Je suis personnellement pour une orthopraxie minimaliste : faire ce qu’il faut, mais ne pas en rajouter ». Et si l’intégration consistait à respecter et s’adapter aux normes françaises ?

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [htt...  

5.Posté par Juvénal le 04/01/2013 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qu'il pense des imams : ce sont des ventriloques !
Les imams sont malheureusement souvent les ventriloques des associations qui les salarient et qui sont tenues le plus souvent par des migrants de la première génération. Ces associations ne veulent pas d’imams intellectuels mais des imams venus du bled, qui ne leur coûte pas cher, ne font pas de vagues, et qui maintiennent le statu quo théologique. Dans les prêches, les problèmes comme l’échec scolaire, la drogue, , l’usage de la raison et du bon sens critique, ne sont pas abordés, alors qu’ils devraient être l’occasion de responsabiliser les musulmans dans la société. Nous avons à Bordeaux un institut privé de formation, où une vingtaine de jeunes apprennent à penser la foi musulmane dans un environnement sécularisé, en tenant compte du droit français notamment. Dans cet institut, je veux avant tout former des gens équilibrés, car quelqu’un qui a des comptes à régler avec la société ne peut pas faire un bon imam. Avec le temps, nous espérons pouvoir développer des spécialités qui répondent aux attentes de la société: économie, bioéthique, etc. L’engagement dans la société: voilà l’antidote à l’esprit de victimisation si répandu dans la communauté musulmane.

6.Posté par Juvénal le 04/01/2013 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
interview :
En partant des réalités concrètes qui l’entoure. Il faut que les musulmans puissent accorder leurs gestes à leur foi sans perturber le fonctionnement de la société par des revendications outrancières, quitte à renoncer à une certaine visibilité. Le « tout ou rien » est néfaste et aboutit à une voie sans issue, qui alimente la peur chez les non-musulmans. On est musulman lorsqu’on a la foi; c’est la grâce de Dieu qui sauve. Les pratiques cultuelles, elles, sont aménageables. Les prières peuvent être effectuées après le travail, par exemple, ou le jeûne du ramadan reporté en cas de maladie. Le vrai problème concerne les comportements qui relèvent de l’éthique personnelle et qui sont devenus des marqueurs pour beaucoup de musulmans: manger halal, porter le voile… Avec le halal, nous ne sommes pas dans le sacré. Le fidèle a seulement pour obligation d’alléger au maximum la souffrance de l’animal. Quant au voile, je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure. Le combat que les musulmans ont mené pour le port du voile me désole, parce qu’il donne une image négative de la façon dont l’islam perçoit la femme. Cette tendance à tout ritualiser conduit certains fidèles à parler plus de la pratique que de Dieu lui-même!

7.Posté par Juvénal le 04/01/2013 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Déclaration au magazin L'EXPRESS nov 2012
Tareq Oubrou interrogé par le magazine français L’Express, estime que rien n’impose à la femme musulmane le port du voile. » Je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure », explique l’imam.

A l’occasion de la sortie de son livre Un Imam en colère, Tareq Oubrou bouscule la communauté musulmane en France, en démontant des arguments et des pratiques de l’islam qui lui semblent incohérentes. Le halal, le voile, la barbe, il revient sur ces rites qui tendent plus vers le culturel que le religieux selon lui.

« Le vrai problème concerne les comportements qui relèvent de l’éthique personnelle et qui sont devenus des marqueurs pour beaucoup de musulmans: manger halal, porter le voile… Avec le halal, nous ne sommes pas dans le sacré. Le fidèle a seulement pour obligation d’alléger au maximum la souffrance de l’animal. Quant au voile, je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure. Le combat que les musulmans ont mené pour le port du voile me désole, parce qu’il donne une image négative de la façon dont l’islam perçoit la femme. Cette tendance à tout ritualiser conduit certains fidèles à parler plus de la pratique que de Dieu lui-même! », a expliqué Tareq Oubrouq à L’Express.

L’imam préconise d’adapter la pratique de sa foi avec la société dans laquelle vivent les musulmans français. Pour Tareq Oubrou il ne s’agit pas de tout renier, bien au contraire, mais plutôt de s’ouvrir à l’extérieur.

« O...  

8.Posté par Mohamed EL BAKI le 04/01/2013 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tarik OUBROU mérite honneur,dignité,respect et cette nomination à la Légion d'Honneur est une reconnaissance de son ministère d'Imam , de Recteur et c'est un théologien de grande culture et d'ouverture d'esprit.C'est aussi un citoyen conscient de ses droits et devoir.
Tarek OUBRI,continues sur ce chemin...
" L'Imama Ali,quatrième des Califes avait écrit :
"La foi est connaissance par le coeur,aveu par la langue et oeuvre par les membres"
"L'éducation est un bien,sa pratique une perfection" : un proverbe arabe.
Mohamed EL BAKI,
Retraité S N C F
Haute-Savoie:

9.Posté par alamaziry le 04/01/2013 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La paix à qui suit la guidée.

Qui à dit que la colabeuration ne payait pas?

10.Posté par Abdelkrim le 04/01/2013 19:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une récompense qui honnore un grand homme qui travaille dur pour les français musulmans!
Continuez Mr beaucoup de musulmans attendent énormément de vous et vous soutiennent.
Gardez le cap nous avons besoin d'Imam comme vous.
Salam

11.Posté par Abdelkrim le 04/01/2013 20:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une récompense qui honnore un grand homme qui travaille dur pour les français musulmans!
Continuez Mr beaucoup de musulmans attendent énormément de vous et vous soutiennent.
Gardez le cap nous avons besoin d''Imam comme vous.
Salam

12.Posté par aurelie92 le 05/01/2013 03:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si le voile n'était qu'un élément vestimentaire, secondaire alors pourquoi déchaîne t-il autant de passion chez musulmans et non musulmans ?
Aucune des quatre écoles juridiques ne dit ce que dit M. Oubrou à propos du voile.
Le Qoran, son éxégèse, les traditions prophétiques, son explication, le droit tiré de ces 2 sources, tout cela amène à la règle vestimentaire suivante : une femme ne peut montrer en public que son visage et ses mains. Il s'agit la du consensus minimal. D'autres savants du droit, textes à l'appui estiment que le visage doit également être couvert en public !
Dieu est le plus savant

Salam

13.Posté par Juvénal le 05/01/2013 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu est le plus savant, s'il existe ! Mais une seule chose est certaine, l'homme esclave soumis est bien le plus con ! Prêt à éliminer celui qui pense différemment au nom d'un prétendu Dieu ou prophète auto-proclamé ! Quelle horreur !

14.Posté par DIB MOHAMED le 05/01/2013 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne suis pas toujours d'accord avec le penseur, mais j'ai beaucoup de réspect pour l'homme.
Que allah le guide, il peut etre d'un grand apport pour éclairer sur la vraie dimension de l'islam.
Cette distingtion n'est que le reflet de la vraie image de la France et des valeurs que ce pays vehicule.

15.Posté par Fabien le 05/01/2013 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Le personnage est certainement sympathique, il pourrait faire un bon ami..
rendez vous compte, on lui donne cette distinction dans la catégorie arabe de service, il est le successeur de Fadela Amara...

Quel gâchis !

Imaginer les filles qu'il dit lui même avoir invectivées ou convaincues à porter le voile...
elle doivent se sentir trahie.

Imaginez ses propres filles,,, on voit dans le documentaire sa jeune fille qui porte un foulard et l'autre un gros bonnet sibérien a la maison (c'est limite drôle)

lorsqu'on regarde la vidéo en entier on a l'impression d'un personnage qui tourne en rond.
Il déclare lui même que s'il devait choisir il aurait choisi une vie de mystique soufi... en gros le contraire de sa vie passée... quel gâchis encore une fois.


Pour certains, c'est comme se rendre compte , après des mois dans le désert et des provisions qui commencent à se faire rares, que le guide choisi ne connait pas plus que eux le désert et qu'il tourne en rond.

1 2