Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Syrie : la Ghouta orientale dans l'enfer des bombes du régime de Bachar al-Assad

Rédigé par Saphirnews | Mercredi 21 Février 2018



Syrie : la Ghouta orientale dans l'enfer des bombes du régime de Bachar al-Assad
Bachar Al-Assad continue d’être sans pitié contre son peuple. Aidée des forces russes, son armée, qui bombarde depuis dimanche 18 février la Ghouta orientale, a provoqué la mort de plus de 250 civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Il s’agit du plus lourd bilan officiel dans cette région depuis l'attaque chimique en 2013 qui avait fait jusqu’à 2 000 de morts.

Les attaques ont visé en 48h six hôpitaux de cette enclave rebelle située à l'est de Damas que le régime syrien veut reprendre à tout prix. Lundi, trois ont été mis hors service et deux ne peuvent opérer que partiellement, a fait savoir, mardi 20 février, le coordinateur régional du bureau des affaires humanitaires de l'ONU pour la Syrie, appelant à un cessez-le-feu immédiat.

Cette enclave, qui compte 400 000 habitants, est en proie à une grave crise humanitaire, la pire depuis le début de la guerre civile en 2013. « S'il n'y a pas d'élément nouveau, nous allons vers un cataclysme humanitaire », a souligné le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian.

Le cessez-le-feu n’est pas d’actualité pour le régime syrien, qui continue de lancer des assauts meurtriers tout en niant ses crimes contre les civils. Les bombardements de l'aviation pourraient annoncer une offensive terrestre d'envergure comme ce fut le cas à Alep fin 2016. La grande bataille dans cette ville depuis reprise par le régime avait alors causé la mort d'au moins 22 000 civils.

Mise à jour jeudi 22 février : Le bilan fait état, depuis dimanche 18 février, de plus de 400 morts parmi les civils selon l'OSDH.

Mise à jour lundi 26 février : Une résolution pour réclamer « sans délai » un cessez-le-feu en Syrie « d’au moins trente jours consécutifs pour une pause humanitaire durable » a été approuvée samedi 24 février par le Conseil de sécurité de l'ONU. Le secrétaire général des Nations Unies a réclamé du régime syrien l'application immédiate de la trêve dans la Ghouta orientale. Plus de 500 morts ont été recensés en une semaine par l'OSDH.




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Alain le 25/02/2018 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà, les bougnoule mahométans se massacre a nouveau entre eux !
Pas besoin de juifs ou de couffars mécréant. Les chïtes massacre les sunitte en 2018 avant que les sunnites les ont eux même massacré façons hallal ! Et cela fait 1400 ans que la religion d'amours sévit !
Une chance que les musulmanes se reproduisent à la vitesse des lapins avec les cousins germains il paraît que C'est pour préserver la pureté de la race d'appret le pédophile assassin spécialement choisi parmi tous les hommes ! Mais non les amis C'est très dangereux la consanguinité ça affecte les gênes et le cerveau. Demander au docteur qui nous lis il vous le confirmera !