Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Séparatisme : Darmanin livre un bilan des mosquées contrôlées et fermées en France

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 13 Décembre 2021 à 11:15

           


Séparatisme : Darmanin livre un bilan des mosquées contrôlées et fermées en France
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a indiqué, dimanche 12 décembre, que, sur les quelque 2 600 lieux de culte musulmans présents en France, 99 mosquées « soupçonnées de séparatisme » ont fait l’objet de contrôles ces derniers mois, avec l’aide de certains dispositions adoptées dans le cadre de la loi contre le séparatisme,.

A l’issue de ces contrôles, 21 mosquées ont été fermées comme celle d'Allonnes, dans la Sarthe, et six autres sont « en cours d'instruction » en vue d'une possible fermeture, a-t-il affirmé au micro des journalistes du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro. « Il n’y a pas d’équivalent dans l’histoire de la République », s’est réjoui le ministre.

Dans le même temps, 36 mosquées ont pu garder leurs portes ouvertes après avoir « accepté des demandes de la République » comme, selon Gérald Darmanin, le départ de certaines fédérations, la séparation d'imams considérés comme « dangereux » ou l’arrêt de financements étrangers.

« Nous ne confondons évidemment pas la partie minoritaire des lieux de culte qui sont radicalisées et que nous devons effectivement fermées et remettre dans le droit chemin avec l’immense majorité des musulmans de France (…) qui ne pose aucun problème », a-t-il souligné.

Alors que le Conseil français du culte musulman (CFCM) demeure paralysé depuis des mois et que des fédérations s’affrontent autour de la création de conseils nationaux des imams, Gérald Darmanin a confirmé la tenue d’un « forum de l’islam de France » en début d’année 2022 auquel participeront une centaine de responsables associatifs et cultuels pour réorganiser le culte musulman.

Lire aussi :
La fermeture de la mosquée d'Allonnes confirmée par le Conseil d'Etat
Du limogeage d'un imam à la plainte contre Darmanin, retour sur l'affaire secouant la mosquée de Gennevilliers
Gérald Darmanin : « C’est la grandeur des musulmans de France de constater qu'il existe des dérives au nom de leur religion »




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Rond LEDARON le 13/12/2021 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En mode communication pré-électorale ,le ministre de l'intérieur prépare le terrain du bilan à un président qui va se représenter sûrement.
On fait dire aux chiffres ce que l'on veut ,mais c'est le seul élément à agiter devant les électeurs potentiels pour leur prouver que le gouvernement agit ,ou plutôt s'agite, quitte à mettre en avant le concept frelaté de "séparatisme" .
Juge et partie nos calculateurs cyniques comptent sur la "Veau attitude" (dixit de Gaulle) pour nous faire passer les vessies pour des lanternes.

2.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 15/12/2021 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tout cas, le gouvernement algérien inspirateur, patron et mentor de celui à qui désormais le gouvernement fait confiance a l'air satisfait. L'islam consulaire est mort, vive l'islam consulaire !

3.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 15/12/2021 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tout cas, le gouvernement algérien inspirateur, patron et mentor de celui à qui désormais le gouvernement fait confiance a l'air satisfait. L'islam consulaire est mort, vive l'islam consulaire !

4.Posté par Rond LEDARON le 15/12/2021 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La France s'est longtemps appuyé sur les états pour formater les musulmans.Il faut dire que les liens de la métropole avec ses ex-futures colonies ,se prêtent aux magouilles républicaines.