Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Racisme : le leader du mouvement islamophobe Pegida devant la justice

Rédigé par La Rédaction | Mardi 19 Avril 2016 à 13:34



Le procès de Lutz Bachmann pour incitation à la haine s’ouvre mardi 19 avril à Dresde, en Allemagne. En septembre 2014, il s’était épanché sur sa page Facebook où il qualifiait les réfugiés de « vermine » et de « bétail ». La justice allemande l’accuse d’avoir alimenté le climat de haine xénophobe qui a mené à une flambée de violence contre les réfugiés. En guise de défense, il met en avant le fait qu’il n’était pas encore un personnage public.

Lutz Bachmann risque gros car il est multi-récidiviste dans le domaine. En janvier 2015, il a été contraint à quitter la tête du mouvement Pegida après la découverte d’une photo de lui déguisé en Hitler sur sa page Facebook. Par ailleurs il dispose d’un casier judiciaire ampli de condamnations pour cambriolages, violences physiques et détention de cocaïne dans les années 1990.

Lire aussi :
Allemagne : un leader néo-nazi doit la vie à des réfugiés syriens
L'appel de Pegida contre les réfugiés fait un bide en Europe
Pegida se radicalise avec l'accueil massif de migrants en Allemagne
Unis dans l'islamophobie, les identitaires lancent Pegida France




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par melen le 19/04/2016 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le parti afd est plus dangereux que ce monsieur.
Pour ce parti l'islam n'est pas compatible avec la constitution allemande, il plaide pour l'interdiction des symboles musulmans.

2.Posté par melen le 19/04/2016 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le parti afd est de la meme veine.
"L'islam est en soi une idéologie politique qui n'est pas compatible avec la loi fondamentale".
Tous les dirigeants européens répètent la meme chose.
Qu'il s'agisse des pays de l'est ou de l'ouest.
A la virgule prêt. Les memes discours et les memes thèmes.

3.Posté par melen le 21/04/2016 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dire d'une autre confession que la sienne qu'elle n'est pas intégrable c'est dire une monstruosité. C'est abominable. Extreme.
Plus extreme on ne peut pas.
Ou alors si.
La prochaine étape. Tout ce qui n'est pas de ma confession, dehors.