Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Communiqués officiels

RASSEMBLEMENT DES ELUS DU CONSEIL FRANCAIS DU CULTE MUSULMAN

Rédigé par Le Bureau du « Rassemblement » | Lundi 19 Décembre 2005 à 00:28

           


Six mois après la re-élection du « Conseil Français du Culte Musulman » pour un nouveau mandat, quel est l’état des lieux des différents dossiers qui concernent le culte musulman en France ?



Les premiers pèlerins commencent à se diriger vers les lieux saints pour l’accomplissement de leur Pèlerinage, l’un des piliers majeurs de l’Islam. Quelles sont les dispositions prises par le CFCM pour que les pèlerins français ne revivent pas les mêmes déboires que l’année dernière ?



Au même moment, les Musulmans de France se préparent pour la célébration de l’Aïd-Al-Adha qui aura lieu dans quelques jours. Quelles sont les dispositions prises par le CFCM pour que les musulmans puissent célébrer cette fête dans le respect des conditions sanitaires et réglementaires et dans le respect du rite musulman ?



Après la nomination de l’Aumônier Général pour les prisons, tout le monde attend une déclinaison dans les régions.



… la liste des attentes des Musulmans de France est longue et risque de le demeurer longtemps sans l’apport de réponses concrètes par le C.F.C.M.



Pendant ce temps là, la dernière réunion du « Conseil d’Administration » du C.F.C.M a été reportée et les dernières réunions du « Bureau Exécutif » du C.F.C.M se résument à des tractations de coulisses pour un prétendu remaniement de la composition du Bureau !



Le « Rassemblement » déplore cette situation et demande une réunion du « Conseil d’Administration » dans les meilleurs délais pour remédier à cette situation, et ce avant la fin du mois de janvier 2006.



Le « Rassemblement » rappelle que la composition actuelle du « Bureau Exécutif » du C.F.C.M est le résultat d’une élection qui s’est déroulée sur la base d’une liste unique et nominative à la réunion du CA du 26 juin 2005 conformément aux statuts du C.F.C.M. Toute modification de la composition actuelle du Bureau serait donc caduque, nulle et non avenue.



Dans le cas où l’une des composantes du C.F.C.M souhaiterait modifier ses représentants au sein du CA ou du Bureau du C.F.C.M :

• La nouvelle proposition devra être préalablement validée par le CA de cette composante, conformément aux dispositions convenues au sein du COMELEN

• Toute modification du Bureau du C.F.C.M donnera lieu alors à une nouvelle élection du Bureau au prochain CA du C.F.C.M



Dans ce cas là, le « Rassemblement », qui a reçu le soutien de plus de 17 Membres du CA du C.F.C.M et celui de 10 Présidents de C.R.C.M, fera part de sa position par rapport à la liste à laquelle il apportera son soutien.









Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par A.A le 26/12/2005 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Administrateurs FNMF, coordination des élus franco-marocains au CA du CFCM

Communiqué
23 Juin 2005

Les élus au Conseil d’Administration du CFCM membres du CA de la FNMF ou membres de la coordination (commission marocaine chargée des élections pour le renouvellement des organes du CFCM) attestent que seule la commission constituée par Messieurs : BOUSOUF Abdellah, BERKAOUI Abderrahim et ASSAFIRI Abdellah peut parler en leur noms auprès des autorités françaises et avec les autres organisations qui constituent le CFCM.
Les élus au Conseil d’Administration du CFCM dont les noms figurent ci-dessous saluent le travail de préparation fait par la coordination qui a sillonné toutes les régions pour apporter le soutien nécessaire aux listes marocaines aux élections qui ont eu lieu le 19 juin 2005.

A.BERKAOUI
Porte parole de la FNMF

2.Posté par abbes ali le 31/12/2005 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Asseilem aleikoum.

Devant la proposition de créer une fondation pour construire les mosquée en FRANCE, un espoir est né car la communauté est assez pauvre et cela nous permet une totale indépendance par rapport à l'étranger.
Hélas, j'ai bien peur que cela reste un voeu pieux, car depuis plus de nouvelle.
Chez nous, à LA SEYNE/MER près de TOULON, nous avons acheté le terrain et obtenu le permis de construire sans trop de difficultés, mais maintenant nous avons besoin de deux millions d'euros et cette fondation nous aurait servi.

Par contre, nous voyons partout dans la presse les dissensions affichées pour le contrôle de telle ou telle région par le CRCM et donc également le CFCM.
vous recentrer sur l'essentiel me semble une priorité quelque soit la tendance et le bien etre des musulmans dans l'exercice de leur religion, un sacerdoce.
En espérant que les divergences vont s'estomper et que du concret va pouvoir se réaliser car les besoins et l'attente sont énormes pour nous yous les musulmans anonymes.

Que DIEU vous guide etefface vos griefs respectifs.

3.Posté par AA le 01/01/2006 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Abbes, salam aleikoum, le cas de la Seyne/mer n'est pas isolé de nombreux projets de construction de lieux de culte musdulman sont en souffrance, faute de moyens financiers ou plutot faute de coordination financière des projets. Deux millions d'euros c'est beaucoup, c'est un chiffre qui fait peur, peut-être faudrait-il le rationaliser ;
c'est 1 euro versé par deux million de personnes
c"est 10 euros -----------------> 200 000 personnes
100 euros -----------------------> 20 000 personnes
1000 euros ----------------------> 2000 personnes

c'est sur cette dernière qu'il faut communiquer compte tenu du coût du projet il me semble fait pour accueillir au moins deux mille personnes. C'est le seul et unique moyen de réalisation des projets ne compte pas sur la fondation des oeuvres de l'islam. Comptez sur vous même avec la bénédiction de Allah. Bon courage.

4.Posté par abbes ali le 01/01/2006 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Asselem aleikoum.

Nous avions déjà fait ce raisonnement arythmétique, mais malgré l'optimisme qu'il peut engendrer nous avons du mal a convaincre les frères de faire un investissement pour la vie présente et surtout pour la vie future.
La Communauté est pauvre et il est fort possible qu'un mot soit passé pour dissuader les frères d'etre généreux, DIEU seul le sait.
Cette fondation était un bon moyen légal de contourner le problème tout en protégeant la Communauté.
Seul DIEU donne et Il est le plus généreux et Il peut faire en sorte de passer outre toutes les réticences et les blocages.
Que DIEU nous aide et aide nous dans tes prières, mon frère, avec les gens autour de toi. Que DIEU te gerde et qu'il te guide.
Asselem aleikoum.