Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Pourquoi les musulmans seront majoritaires après 2050

Rédigé par Mérième Alaoui | Lundi 27 Avril 2015 à 06:55



Pourquoi les musulmans seront majoritaires après 2050
Il y aura presque autant de musulmans que de chrétiens en 2050. Les projections du centre de recherche américain Pew publiés en avril ont en effet montré que le nombre de musulmans augmente plus que deux fois plus rapidement que le reste de la population mondiale dans la période 2010-2050. Si, dans 40 ans, les chrétiens resteront majoritaires, formant 31,4 % de la population mondiale, ce chiffre devrait s’inverser au profit des musulmans dans la seconde moitié du siècle.

La population mondiale devrait progresser de 35 % dans les prochaines décennies. Dans le même temps, le nombre de musulmans va augmenter de 73 % (contre 35 % du côté des chrétiens), passant ainsi de 1,6 milliards en 2010 à 2,8 milliards en 2050. En 2010, les musulmans ont composé 23,2 % de la population mondiale. Quatre décennies plus tard, on s'attend à ce qu'ils représentent trois personnes sur dix, soit 29,7 %.

La progression spectaculaire de l’islam s’explique tout simplement par un taux de fécondité plus élevé que la moyenne. Les musulmans font en moyenne plus d’enfants que toutes les familles des sept autres groupes religieux analysés dans l’étude (chrétiens, juifs, hindouistes, bouddhistes, non affiliés et autres religions). Chaque musulmane a une moyenne de 3,1 enfants, davantage que les chrétiennes (2,7) et que tous les non musulmanes (2,3). Un chiffre important qui s'explique par la jeunesse de la population musulmane : son âge médian est de 23 ans contre 30 ans pour les autres.

L'Inde, premier pays musulman en 2050

Plus d'un tiers des musulmans dans le monde vit en Afrique et au Moyen-Orient, soit les deux régions qui ont la progression démographique la plus importante. Dans ces zones, le nombre de musulmans va même évoluer plus rapidement que les autres groupes. Au Nigéria, la proportion de musulmans et de chrétiens en 2010 est relativement égale. Mais les fidèles de l’islam formeront 58,5 % de la population en 2050. L’Inde restera en majorité hindouiste mais elle prendra la place du pays qui abrite le plus de musulmans, aujourd'hui occupée par l’Indonésie.

Les conversions, qui entravera la croissance de certains groupes religieux, ne devraient pas avoir un impact négatif sur les musulmans. Le christianisme, en revanche, devrait perdre plus de 60 millions d'adhérents dans le monde entier entre 2010 et 2050 au profit des non-affiliés (agnostiques, athées principalement), rappelle Pew dans une note du 22 avril.

Ces chiffres alimentent une psychose parmi les islamophobes, qui développent des discours appelant à inverser la tendance de peur d'une supposée domination comme en Inde par exemple. Dans ce pays à majorité hindoue, où la progression de musulmans est particulièrement importante, des mouvements extrémistes ont soutenu un appel à stériliser les femmes musulmanes.

Lire aussi :
Inde : les femmes incitées à faire des enfants pour contrer l'islam
La diversité religieuse mesurée à travers le monde




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par François Carmignola le 27/04/2015 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'est pas mentionné ici la question de la "transition démographique", phénomène commun à toutes les populations du monde. La première eu lieu en France à la fin du XVIIIème siècle, l'Iran a vécu la sienne dans les années 2000. La lecture d'Emmanuel Todt est à ce sujet particulièrement éclairante : le monde musulman est en train de changer. C'est le cas de l'Algérie par exemple, qui va subir simplement le contre coup de la dernière génération "ultra nombreuse", alors que sa natalité va rejoindre la "normale" d'ici peu.
Ces changement de mode de vie sont gros de changements sociaux, dont certains sont dramatiques et violents. Le désordres en cours dans le monde musulman actuel (la liste des pays concernés est longue) en sont une autre manifestation.

2.Posté par Moibibi le 28/09/2015 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme trop souvent les musulmans croient que les humains se reproduisent comme des "copies conformes", certes les Blancs font des enfants "blancs", les Jaunes des enfants "jaunes", mais pour les religions... ce n'est pas le cas. Les chrétiens ne naissent pas chrétiens, ils doivent le "devenir" (éducation et formation). Et à l'âge adulte ils en décident librement.
Bref, on ne naît pas chrétien, on le DEVIENT. C'est un chemin à faire, une évolution à suivre (ou pas)
Les musulmans et les juifs le sont "de naissance". Ils sont "assignés" à une identité religieuse, on ne leur donne pas le choix. Ils "sont"....
Les musulmans ont beaucoup de mal à comprendre la "liberté" qu'ont les gens de se déclarer chrétien ou non. (En fait dès qu'ils ressentent des "doutes" les gens se déclarent "incroyants". D'autres décident qu'ils ne croient décidément pas et après réflexion se disent "athées".)
donc cette histoire de démographie est une stupidité, puisque les chrétiens ne font pas des chrétiens , comme les chats font des chats et les chiens des chiens, mais ils font des enfants libres de se décider, de devenir.....
les calculs démographiques seront pris en défaut à cause de cette liberté des individus . Liberté garantie par les Droits de l'HOMME.