Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Pour l'ouverture de la Coupe du monde au Qatar, l'esprit de tolérance illustré par un verset du Coran (vidéo)

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 21 Novembre 2022 à 18:00

           


© Twitter/Ghanim Al Muftah
© Twitter/Ghanim Al Muftah
« Ô humains, nous vous avons créés à partir d'un homme et d'une femme, et nous avons fait de vous des peuples et des tribus afin que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. » C’est avec ce verset coranique, un extrait du 13e de la sourate Al-Hujurat (Les appartements), qu’un discours de tolérance et de respect a été promu, dimanche 20 novembre, à l’ouverture de la Coupe du monde de football au Qatar. Une première dans l’histoire de cette compétition internationale.

Cette parole extraite du Livre sacré des musulmans a été prononcée dans le cadre d’un échange organisé devant des millions de téléspectateurs avec le célèbre acteur américain Morgan Freeman par le Qatarien Ghanim Al Muftah, un sportif très connu dans son pays qui a fait sienne la citation « Rien n’est impossible ». Nommé par la FIFA ambassadeur du Mondial 2022, l'homme est atteint d'une maladie congénitale rare qui se caractérise par une absence de vertèbres qui le prive d'un bas normal du corps dont les membres inférieurs. Son parcours inspirant force naturellement le respect.

« Nous avons été élevés dans la croyance que nous sommes dispersés sur cette terre en tant que nations et tribus afin que nous puissions apprendre les uns des autres et trouver la beauté dans les différences », a déclaré Ghanim Al Muftah. Ce à quoi Morgan Freeman a répondu : « Je peux le voir, car ce qui nous unit ici en ce moment est tellement plus grand que ce qui nous divise. (…) Nous nous rassemblons ici comme une grande tribu, et la Terre est la tente sous laquelle nous vivons tous. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.