Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Archives

Palestine: comprendre l'attaque de la prison de Jéricho

Par Veronique De Keyser, députée européenne

Rédigé par Véronique De Keyser | Vendredi 17 Mars 2006 à 20:06

           

Le mardi14 mars 2006, le Président Mahmoud Abbas a annulé son intervention au Parlement européen de Strasbourg, suite à l'assaut de la prison de Jéricho par les forces israéliennes. Cette annulation a suscité de nombreuses interventions des députés dans l'hémicycle du Parlement. Véronique De Keyser est chef de la mission d'observation électorale de l'UE en Palestine. Voici son exposé dans l'hémicycle du Parlement, le mercredi 15 février 2OO6.



Véronique De Keyser
Véronique De Keyser
Les événements de Jéricho ne sont pas un simple fait divers. Ils ont une signification politique.  Le premier visé est certes Mahmoud Abbas.  A peine avait-il quitté son pays que l'assaut contre la prison était lancé par les forces israéliennes.  C'est la déstabilisation délibérée d'un homme dont les Israéliens n'ont jamais vraiment voulu comme interlocuteur, alors qu'ils avaient déjà assiégé son prédécesseur et l'avait assigné à surveillance. 

Le second visé est le Conseil législatif palestinien.  On n'a pas assez dit que Ahmed Sadat, le prisonnier recherché, était un élu récent du CLP. Et si le Hamas a fait depuis les élections législatives de 2OO6 de timides pas vers la voie de reconnaissance de l'Etat d'Israël en ses frontières de 1967, les images humiliantes de prisonniers à moitié nus, yeux bandés et poignets attachés derrière le dos qui ont fait le tour du monde, l'empêche désormais d'aller plus loin. Mais l'Europe est visée aussi, et toute sa politique à l'égard de la Palestine. 

Nous nous apprêtions à recevoir Mahmoud Abbas à Strasbourg et nous voilà sans lui.  Non seulement la visite est annulée, mais les Européens sont devant un spectacle navrant: ce sont des Palestiniens qui kidnappent leurs ressortissants et qui saccagent les bureaux de l'Union européenne. Et certains députés de cet hémicycle commencent à s'interroger ; faut-il vraiment continuer à aider les Palestiniens après cette ingratitude- alors que nous sommes les premiers donateurs?

Mais ne vous y trompez pas, mes chers collègues, ce n'est pas une question d'argent.  Je vous le dit: même si les Palestiniens ont désespérément besoin d'aide pour survivre, il n'y en a pas un qui ne l'échangerait sans regret pour une position politique claire et forte de l'Union européenne!  Pouvons nous taire aujourd'hui qu'Israël a choisi est une voie unilatérale et sécuritaire qui n'a plus rien à voir avec la Road Map?  Le plan Olmert est unilatéral comme l'était le désengagement de Gaza, l'annexion de la rive du Jourdain, la main mise sur Jérusalem Est. 

C'est cela la réalité des Palestiniens : une interminable et sanglante occupation, un Mur condamné par la cour de la Haye mais toujours debout.  Tout l'argent que nous donnerons à la Palestine ne lui permettra pas d'échapper à cette réalité : la paix marche aujourd'hui à reculons. C'est pourquoi, s'il faut un plan B pour soutenir financièrement la Palestine, un plan  compatible avec nos règles de transparence et nos exigences éthiques, il faut surtout une riposte politique courageuse et crédible aux derniers événements! Si l'Europe reste silencieuse, comment pourrait-elle encore être porteuse d'un message d'espoir ?




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par elham le 17/03/2006 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout à fait d'accod madame De Keyser,

il n'y pas un seul palestinien qui n'échangerait (sans regret) la carotte de l'UE pour une position politique claire et forte de de celle ci.

A quoi sert de donner des plaquettes de chocolats à un condamné à mort qui voit l'épée de damoclès s'approcher chaque jour un peu plus de sa sa tête.

A quoi sert de construire des infrastructures flambant neuf qu'on sait que l'occupation va inévitablement les détruire.

commençons par le commencement.

2.Posté par rachid le 18/03/2006 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
effectivement, je trouve que l'UE prendre la question de travers ; l'UE s'est qu'elle doit justifié les donations auprés des Européen mais d'un autre côté il sent obliger d'être crédible vis à vis des Palestiens : ces donations sont elle véritablement la solution à un probleme de fond? Nous voyons que les palestiens sont dans une humiliation où personne ne voit le bout de tunnel et tout cela fini par les épuiser, l'EU doit se mobiliser loin des clivages politique pour soulever ces problemes de fond!! Mais depuis 50 ans que rien ne bouge...

3.Posté par CAVALLI SAMANTHA le 20/03/2006 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame, certes votre discours essaie de discréditer les mesures israéliennes, mais ne nous voilons pas la face, la colonisation illégale continue sans qu'aucune nation ne s'interpose avec virulence, le droit est bafoué tous les jours, Sharon hors course, son remplaçant pâle pantin défend sa place au prix de la misère, la pauvreté aujourdh'ui dans la bande de Gaza plus de farine, élément nutritif essentiel, tout est bouclé et l'armée israélienne est tjs là, et l'Europe se tait comme elle s'est tjs tue, le mur continue de séparer les palestiniens de leurs terres, les enfants font des km pour aller à l'école, enfin j'espère que vous connaissez aussi bien que nous les problèmes que rencontrent ces gens, en France c'est le grand silence, le grand sorcier Sarko et ses compères sont complaisants, et tout cela est bien triste dans une Palestine qui était laïque, et grâce au soutien pendant 15 ans des israéliens au Hamas, voilà la situation qu'ils ont amenée et maintenant ils crient aux loups mais c'est trop tard. Il faudrait que UE soit plus ferme, et en finir avec une culpabilité qui perdure et sert de pretexte à ne pas reconnaître le PEUPLE PALESTINIEN.

4.Posté par Abdel le 22/03/2006 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le monde c'est une marionette entre les mains de Américaines et des sionistes.
Les Européens n'ont aucune personalité dans ce conflit.
Je me rappelle des images humiliantes qui avaient fait le tour du monde, avec des responsables de la troica Européenne dans l'attente d'être reçu par Sharon.
Aucun responsable Occidental n'est capable de condamner les assessinats journaliers du terrorisme de l'état Hebreux. Personne ne pleure le sang des palestiniens qui coule tous les jours et pourtant, pour éviter des represailles, tout le monde condamne les attentats contre l'état Hébreux.
Jamais il n'y aura de paix avec l'état Hébreux, la paix c'est une affaire des hommes libres et courageux.
Attention, tout grand Empire lui arrive l'heure de la souffrance et les Américains et les isréliens sont entrain de semmer quelques choses de très désagréable pour le futur de leurs prochaines générations.
Pour réctifier, il n'est jamais trop tard et le chemain de la paix est clair.