Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Nouvelle crise au CFCM, la Mosquée de Paris quitte la réunion

Rédigé par | Dimanche 23 Juin 2013 à 17:11

           


Alors qu’un accord entre les fédérations avait été acté la veille à propos de la composition du bureau, la Grande Mosquée de Paris (GMP) a décidé subitement de quitter la réunion avant le vote du Conseil d'administration, dimanche 23 juin, à Bagnolet (Seine-Saint-Denis).

Une information que nous confirme Abdallah Zekri, représentant de la GMP, très remonté contre les nouvelles revendications du Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF). « Alors qu’on s’était mis d’accord sur une liste, un mode de gouvernance, il y a eu changement de programme. Les Turcs ne représentent que 200 000 personnes en France mais ils veulent autant de sièges que les Marocains et les Algériens », notamment un membre supplémentaire à la direction collégiale, nous indique le président de l’Observatoire contre l’islamophobie.

« Ils ne peuvent pas avoir autant de délégués que les Marocains et les Algériens. C’est l’histoire de la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf ! », lance-t-il.

Si les fédérations, RMF et CCMTF, décident de ne pas respecter l’accord préalable, la GMP déclare être prête à quitter le CFCM. Dans un dernier communiqué reçu à la rédaction à l'issue de cette nouvelle crise, la GMP met aussi en cause le Rassemblement des musulmans de France (RMF) et déplore une « attitude irresponsable » des fédérations qui vient « rompre le fragile équilibre recherché au sein de la direction nationale du CFCM ». Le CFCM sombre encore et toujours dans les querelles internes.

*Mise à jour de l'article dimanche 23 juin au soir : la désignation du bureau exécutif du CFCM a été reportée au dimanche 30 juin.

Lire aussi :
CFCM : Dalil Boubakeur président, la crise entre Maroc et Algérie résolue
Le Maroc et l’Algérie se disputent autour de la présidence du CFCM
Elections du CFCM : la victoire contestée du RMF
Le CFCM maintient ses élections malgré le retrait de l’UOIF
L’UOIF exige le report des élections du CFCM 48h avant leur lancement


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par lr407 le 24/06/2013 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce chantage n'est plus permis. Il faut que le recteur Boubakeur clarifie la situation. Les Algériens ont obtenu trois postes, présidence, vice-présidence et trésorerie générale. les Marocains deux et les Turcs un. De quoi se plaignent-ils ?. Maintenant ça suffit, le conseil du culte musulman doit se tenir avec ou sans la GMP.