Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Société

Michèle Alliot-Marie pour un renforcement de la vidéo-surveillance

| Jeudi 16 Août 2007

Présente hier à Antibes, dans les Alpes-Maritimes pour une rencontre avec les forces de l'ordre mobilisées durant l'été, la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie est revenue sur l'agression mardi d'un journaliste italien dans le métro de Paris, à la station Bir-Hakeim. Selon la ministre, cette station serait une des dernières à ne pas être équipée de caméras de vidéo-surveillance, que ce soit sur les quais ou dans les couloirs du métro.



Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur
Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur
"Dans un cas comme celui-ci, nous ne savons pas ce qui s'est passé exactement", a déclaré à la presse hier Michèle Alliot-Marie, estimant que "ce drame plaide donc pour un renforcement du maillage de vidéo-surveillance en France où nous sommes encore loin de celui existant en Grande-Bretagne".

"Ce qui s'est passé à Londres est l'illustration de l'utilité de ce système, c'est un moyen de protection important et efficace contre le terrorisme, le banditisme et les violences contre les personnes", a par ailleurs précisé la ministre, qui précise qu'"il n'est pas question de vouloir tout couvrir. La vie privée et les libertés individuelles doivent être protégées, mais dans un certain nombre de lieux, il faut pouvoir savoir ce qu'il s'y passe".

A Antibes, Michèle Alliot-Marie a aussi plaidé pour le maintien de la gratuiité des secours apportés aux personnes en dangers, que ce soit en mer ou en montagne.

"Lorsqu'il y a des vies en jeu, il est normal de garder un principe de gratuité. Cela n'empêchant pas, quand il y a des fautes avérées, que la responsabilité de ceux qui ont provoqué le déploiement de moyens de secours importants et mis en jeu la vie de ceux qui viennent les sauver, puisse être retenue" a-t-elle estimé.




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par msawri le 17/08/2007 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La sécurité demandera toujours plus de mesures si on ne met pas fin à la politique de super – puissance et super protecteur mettant du même coup et parallèlement fin aux relations litigieuses entre le monde musulman et l’occident. Si vous analysez les kamikazes à la loupe, vous apercevez que ces candidats s’étendent et occupent des terrains de plus en plus vastes n’ayant aucun trait commun avec le terrorisme. Ils donnent en effet des idées aux prétendants désespérés au suicide. Dans le temps, ceux – ci, en quittant notre monde croyaient attirer l’attention sur eux, ils ne récoltaient que du mépris. Ils ont compris, se sont réveillés et pris l’exemple sur les kamikazes qui attirent l’admiration et communique la peur. Désormais, le terrorisme politique et le terrorisme individuel vont se confondre, nous donnant plus de peine pour les combattre. Il n’est pas étonnant que nous assisterons qu’un individu se fera exploser en plein milieu de sa famille pour un simple litige avec son père et mère. Aussi, je conseille à notre dame le ministre qu’en plus des caméras de surveillance, il faut créer un nouveau service pour suivre les traces des désespérés, candidats au suicide. Cette extension qui va nous donner du fils à torde, ne fait que commencer. Bientôt, à travers les mafias du monde, les bombes vont remplacer les armes. La devise serait ou je réussis ou je disparais.