Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Communiqués officiels

Lettre ouverte à la Directrice de la rédaction de France 2

Rédigé par Fouad ALAOUI | Lundi 6 Février 2006 à 18:36

           


Madame la Directrice,

Je tiens à vous exprimer publiquement mon indignation la plus totale devant les propos
tenus sur l'UOIF qui ont accompagné votre reportage, lors du journal du 20H du samedi 4
février 2006, sur la position du CFCM au sujet de la publication par la presse française de
caricatures sur le Prophète de l'Islam, Mohamed.

En effet, dans ce reportage, en annonçant ma prise de position en tant que, vice-président
du CFCM, et dirigeant de l'UOIF, le commentaire affirma : « Dalil Boubakeur joue
l'apaisement et la prudence. Pour lui, la solution juridique ne réglera rien. Mais lorsqu'il
donne la parole à Fouad Alaoui, représentant de la branche la plus radicale du CFCM, la
réponse n'est pas la même ».

M'annoncer aux téléspectateurs, et à l'opinion publique, en tant que « représentant de la
branche la plus radicale du CFCM », est une diffamation qui a pour finalité de stigmatiser ma
personne et l'UOIF, et d'induire en erreur l'opinion publique.

Non, Madame la Directrice, l'UOIF n'est pas radicale, sauf à considérer que celui qui défend
le droit et la dignité de millions de citoyens devient radical dés qu'il exerce ce droit.
Les propos tenus dans votre journal sont mensongers et irresponsables de la part d'une
chaîne publique qui a un devoir d'information et non de désinformation.

L'UOIF, Madame la Directrice, a toujours œuvré pour l'intérêt général et s'est toujours
démarquée de toute pensée ou action radicale ou qui ne contribue pas au renforcement du
pacte social, basé sur le respect de la dignité et de la personne de chacun. L'UOIF
demeurera fidèle à cette ligne de conduite et continuera son œuvre avec ouverture et
sérénité.

Enfin, affirmer que ma réponse n'est pas la même que celle de M. Dalil Boubakeur, est là
aussi une autre désinformation, qui n'est nullement fondée, la preuve est l'expression
unitaire qui a caractérisée notre conférence de presse commune. M. Boubakeur est le
président du CFCM, un CFCM qui s'est fixé parmi ses objectifs de défendre la dignité du culte
musulman, et sa position sur ce dossier n'a jamais été différente de la mienne, et l'avenir le
confirmera.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par ledaron le 06/02/2006 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam aleykoum,
"Ni les Juifs,ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi jusqu'à ce que tu suives leur religion.Dis certes c'est la religion d'ALLAH qui est la vrai direction.Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science,tu n'auras contre ALLAH ni protecteur ni secoureur."
Sourate la Vache verset 120

2.Posté par timo67 le 07/02/2006 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam,
Je crois que dans cette affaire, il faut donner raison à F. Al Laoui.
En effet, il n'est pas du tout du genre de M. Al Laoui d'être un violent, ni un radical ni un dur, ni même quelqu'un de capable d'avoir une prise de position avec courage indépendamment des circonstances et conformément à des principes immuables comme devrait lui dicter sa conscience.
Ce que nous savons sur les gens de l’UOIF c’est qu’ils sont les amis de Sarko, qu’ils se montrent très dociles avec les gens au pouvoir et qu’ils appliquent à la lettre le dicton qui dit : « Celui qui épouse notre mère c’est celui là notre père ». Ils sont amis amis avec D. Boubakeur. Ce sont des gens qui font de la politique, que de la politique rien moins que de la politique… Je le jure…
C’est donc une erreur que de le traiter de radical. Cette dure critique peut être émise à l’encontre de quelqu’un qui défend ses principes contre vents et marées, mais pas à l’encontre d’un homme qui maitrise le flou et la ruse comme la plupart des hommes politiques. Rappelez vous de sa démission du CFCM au printemps dernier.
Et pour lui faire plaisir sachez que l’UOIF a porté plainte contre les journaux qui diffusent les fameuses caricatures du Prophète (PBSL)
Vous devez le savoir…
Et eux ils ont besoin que vous le sachiez…
L’UOIF a porté plainte
L’UOIF a porté plainte
L’UOIF a porté plainte
L’UOIF a porté plainte
L’UOIF a porté plainte
L’UOIF a porté plainte
Et Hop une ligne de plus sur le CV de l’UOIF…
Ils défendent l’Islam et les mus...  

3.Posté par evelin le 08/02/2006 03:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam,

timo67, c\'est pas bien de diffamer les autres,

Est il un péché de faire de la politique? et je dirrai même plus, dans cette socièté, seuls les rapports de force comptent, il faut donc faire de la politique pour compter

Wa salam

4.Posté par musulman le 09/02/2006 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Timo67,

Tu devrais appliquer ce conseil à toi même toi qui a diffamé injustement Nabaoui et Soufari dans un autre commentaire de ce site.
Et si eux aussi faisaient de la politique?

A bon entendeur.