Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Société

Les interdictions vestimentaires en Europe passées au crible, la France « chef de file »

Rédigé par | Jeudi 26 Avril 2018



Une étude inédite a été menée par l’Open Society Justice Initative pour passer au crible les interdictions de port de tenues religieuses dans les Etats membres de l’Union européenne. © Reuters
Une étude inédite a été menée par l’Open Society Justice Initative pour passer au crible les interdictions de port de tenues religieuses dans les Etats membres de l’Union européenne. © Reuters
Une étude inédite a été menée par l’Open Society Justice Initative pour passer au crible les interdictions du port de tenues religieuses dans les Etats membres de l’Union européenne. Dans le rapport « Restrictions on Muslim Women’s Dress in the 28 EU Member States » rendu public mercredi 25 avril à Bruxelles, un vaste état des lieux a été dressé des législations ainsi que des pratiques observées dans les secteurs privés et publics de 28 pays européens. Résultat, « un pays européen sur trois restreint les tenues religieuses des femmes musulmanes, à l’échelle locale ou nationale ».

Car pour Julie Pascoët, chargée de plaidoyer pour le Réseau européen contre le racisme (ENAR) sur lequel s’appuie largement le rapport, « il est frappant de constater comment ces interdictions sur les vêtements religieux peuvent être présentées comme si elles s’appliquaient à tous les groupes religieux de la même façon, alors qu’elles ciblent en fait très clairement les femmes musulmanes ».

« L’argument de la "neutralité" n’est souvent utilisé que comme excuse pour discriminer les femmes musulmanes », qui « font les frais de l’islamophobie en Europe, à l’intersection du genre, de l’ethnicité et de la religion », précise-t-elle.

Lire aussi : Les musulmans ont un fort sentiment d’appartenance à l’Europe. Quand celle-ci va-t-elle leur rendre la pareille ?


Maryam H’madoun, chargée de mission à l'Open Society (au premier plan).
Maryam H’madoun, chargée de mission à l'Open Society (au premier plan).

La France, « chef de file » en Europe en matière d’interdictions

La principale auteure du rapport, Maryam H’madoun, relève que, même si « certains pays de l’Union européenne ont fait des restrictions sur les tenues religieuses des femmes musulmanes un enjeu national, ce rapport montre que ce n’est pas la norme en Europe ».

Ainsi, sur les 28 Etats membres de l'UE, « il n'y en a que huit où les restrictions sur les vêtements religieux portés par les femmes musulmanes sont appliquées » et six d’entre eux ont adopté « une forme d'interdiction nationale », bien souvent après les attentats du 11-Septembre « dans un contexte d’une islamophobie croissante », signale le rapport. Les huit pays en question sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, le Danemark, l’Espagne, la France et l’Italie.

Dans ce lot, la France a été « un chef de file » en Europe, ceci « en adoptant des interdictions et en façonnant une grande partie du discours à travers sa vaste jurisprudence et des débats publics animés ». « Dans des pays comme la Belgique, l'Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark, les interprétations françaises actuelles de la neutralité et de la laïcité d'État sont devenues populaires et ont été invoquées pour justifier des interdictions d'emploi public et privé ainsi que dans l'éducation, malgré des contextes institutionnels et des traditions historiques différents », est-il expliqué.

« En outre, des interdictions locales existent dans cinq pays, dont certains ont également des interdictions nationales » tandis que dans 13 des 28 pays de l'UE, « des interdictions ou des interdictions institutionnelles et privées ont été signalées dans la pratique », fait-on savoir.

Aucune interdiction signalée dans six pays

Toutefois, aucune interdiction ou proposition d'interdiction n'a été signalée dans six pays : la Croatie, la Chypre, la Grèce, la Pologne, le Portugal et la Roumanie. Par ailleurs, « il y a eu un recul important contre les interdictions dans différents pays de l'UE », indique le rapport. Il est également souligné que, « dans 22 pays, les propositions législatives antérieures visant à interdire le foulard ou le voile facial ont été rejetées » tandis que « dans la majorité des pays disposant d’une jurisprudence, les interdictions d'emploi dans les secteurs privé et public, dans l'éducation et ailleurs ont été invalidées par des décisions de justice ou inversées après la mobilisation et l'action de terrain ».

Pour Malin Bjork, députée européenne et initiatrice de l’évènement entourant la présentation du rapport au Parlement européen, « aucune entreprise, personne ou institution ne devrait avoir le droit de dire aux femmes comment s’habiller. Il s’agit de nos corps et de nos choix ». Estimant que les restrictions vestimentaires agissent comme « une porte grande ouverte à la discrimination à l’encontre des femmes musulmanes dans le monde du travail », elle souligne l’importance « de s’opposer à toute tentative visant à stigmatiser et à discriminer les femmes musulmanes ».

« Ce rapport est important et il arrive à point nommé », pour la parlementaire européenne Soraya Post, en soutien à l’initiative de l’Open Society. S’appuyant sur l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme qui confère le droit à la liberté religieuse ou de croyance pour tous, elle fait savoir que ces interdictions poussent les femmes musulmanes « à des choix injustes » dans la mesure où elles sont « obligées de choisir entre leur liberté religieuse ou leur droit fondamental à exercer un emploi » alors même qu’elles sont « déjà confrontées aux plus forts niveaux de discrimination et de difficultés ».

Lire aussi :
« Lutter ensemble avec nos différences », ou l’alliance possible entre afro-féminisme et féminisme musulman
Entre racisme et sexisme, les femmes musulmanes paient le prix fort de l'islamophobie en Europe


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par Najwylon le 13/05/2018 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je m'en fous je suis tribal. Nous les tribus on est peinards. On vit en autarcie, on est autosuffisants, tout le monde s'habille comme il veut, la concurrence, on connait pas ça.

18.Posté par Albert le 13/05/2018 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Logik. Si vous avez été agressé il faut porter plainte. C'est la première fois que je me vois entrain d'expliquer ça. Meme au fin fond de la jungle ou du désert personne n'ignore que les commissariats existent.
Tout le monde a au moins un ami. Il aurait pu vous le dire. Du coup changez d'ami. Je ne réponds pas sur le reste. Je ne commente jamais le racisme. Le commenter ne sert à rien. Il se méprise juste.

17.Posté par Logik le 11/05/2018 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ damina
Je sais de quoi je parle. Je l'ai personnellement vécu.j'ai été coopérant au Maroc de 1980 à 1982.
Ma femme a subi toutes les outrances de cette société : interdite de discussion avec le caïd, déshabillée du regard partout ( alors que vêtue très décemment),
Insultée parce qu'elle conduisait seule, traitée de " sale chretienne".
C'était le début des frères musulmans dans les bleds perdus.
Nous sommes rentrés en Europe. Sachant que nous n'étions pas les bienvenus au maghreb.
Maintenant, ma femme est de nouveau harcelée ,ici chez nous,visuellement par des musulmanes voilées qui se croient chez elles ici.
Vous avez raison : les non musulmans n'ont rien à faire en terre musulmanes.
Mais vous n'avez rien à faire dans le monde libre.
Repartez chez vous. Chacun chez soi.

16.Posté par Moi rien le 10/05/2018 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toujours les memes chansons à la radio. Toujours les memes gueules d'enculés bouffis à la télé. Toujours les memes choses à acheter. Toujours le meme temps. Toujours les memes trucs à faire. On fait quoi!

15.Posté par Cinquantepourcent le 10/05/2018 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah ça hijra ça hijra ça hijra.

14.Posté par Ajeeb le 09/05/2018 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'fais haja pour toi j'le cries pas sur tous les toits. Pendant que tu salis mon dos j'te nettoie. Ici on est pas jaloux chacun son étoile. Ils s'prennent tous pour des prophètes donc on les toise. Mon voyou choqué d'me croiser dans sa cité. J'marche en solo invité sans etre invité. On peux t'remonter juste avec une identité. On respecte c'que t'es on s'en bat les couilles de qui t'es. Ils ont fait du mal poto l'issu est fatale. J'sais pas pourquoi j'ai d'la peine pour ces batards.
Et toi loin. On est pret. Toi t'es loin. on est pret.

13.Posté par Ajeeb le 09/05/2018 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Leurs salopes veulent venir squatter à ma table. Et bientot j'rachète la moitié d'Paname comme le Qatar.Tu veux la guerre igo t'es loin. On est pret. Depuis la naissance déjà enterré. Frérot les jambes marchent que par terre. Tu veux la guerre igo t'es loin. On est pret. Toi t'es loin. On est pret.

12.Posté par Ajeeb le 09/05/2018 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elle veut que j'me dénonce. Oh dis moi oui. Elle aimerait que j'la démonte pendant des heures et des plombes. Oh dis moi oui.

11.Posté par Veguel le 09/05/2018 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Maroc! L'islam n'est pas un pays Logik. On reconnait bien là la connerie française.

10.Posté par Melen le 09/05/2018 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouais Logik. La religion supérieure. Après t'avoir lu on ne peut etre que convaincu. Je me viens d'ailleurs de me convertir. Et je suis bien évidemment entrain de me prosterner.

9.Posté par Logik le 08/05/2018 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'était juste mon expérience et celle de mon épouse coopérants au Maroc en 1981 .
Et avant ça une expérience de couple avec ressortissant (e) marocain (e) en France.
Vous voyez, vous ne connaissez rien de mon histoire. Mais si on critique l'islam, on est juste raciste.
Le coran parle t- -il de de l'examen de conscience????. Le nouveau testament, OUI.
Jet vous souhaite tout le bonheur du monde. Sans rancune. Tout le monde peut se tromper 😶

8.Posté par Logik le 08/05/2018 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre Damina, je vous plains sincèrement.

7.Posté par Ajeeb le 07/05/2018 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elle aimerait que je la démonte pendant des heures et des plombes dans le métro et la pénombre mais je connais meme pas son nom.

6.Posté par Aurélien le 02/05/2018 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je déconseille de sortir avec une musulmane.
Leurs frères sont tarés.
Je suis sorti avec une musulmane.
Elle m'avait dit que c'est compliqué, tu n'es pas musulman.
Mais je n'avais pas compris que c'était important à ce point.
Un soir que j'étais avec elle à discuter son frère est arrivé, il lui dit, c'est qui, en parlant de moi.
Comment il s'appelle. Elle lui répond je ne sais pas.
Il lui dit tu sors avec lui mais tu ne sais pas comment il s'appelle. Comment il s'appelle.
Elle lui redit je ne sais pas.
Ils étaient face tous les deux comme si je n'étais pas là.
Sans me regarder il me dit, comment elle s'appelle.
J'ai répondu comme elle, je ne sais pas.
Il me redemande comment elle s'appelle.
Je réponds à nouveau je ne sais pas.
Toujours sans me regarder il me dit, tu recules à trois mètres.
Je recules d'un pas en disant mais on discutait juste.
Il me dit, j'ai dit à trois mètres, t'es pas à trois mètres là.
Je recules encore.Toujours sans me regarder il me dit tu dégages.
Je pensais mais non. Voyant que je ne bougeais pas il me dit, je compte.Tu dégages. Si à cinq t'es encore là je t'encadres.
Il a commencé à compter, je suis parti. J'étais choqué. Ce qui m'a le plus choqué c'est qu'elle ne dise rien, qu'elle lui dise qu'elle ne me connaissait pas.

5.Posté par Damina le 28/04/2018 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh désolé mon message est destiné à logik qui sait tout mais ne connais rien.
Parce que je répète en Afrique du Nord les touristes sont mieux traités que les français qui ont des origines magrebine.
Et ce quelque soit leur vêtement.
Voilà comment se créer l’intoler En France ensuite ont vous dira non je ne suis pas raciste

1 2