Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Les élus du personnel de Canal + veulent l'éviction d’Eric Zemmour de l’antenne de CNews

Rédigé par Benjamin Andria | Lundi 21 Octobre 2019 à 16:51



Les élus du personnel de Canal + veulent l'éviction d’Eric Zemmour de l’antenne de CNews
Stop, il suffit ! Les élus du personnel de Canal + ont voté une motion pour demander à la direction de cesser sa collaboration avec Eric Zemmour, à l’antenne chaque jour sur CNews pour une émission de débats depuis le 14 octobre.

Ils souhaitent son retrait de l’antenne « pour des raisons évidentes sur le plan économique, sur la sécurité des personnels, sur l’image du groupe et sur l’éthique », selon la motion adressée jeudi 17 octobre à la direction du groupe lors d’un comité social et économique (CSE) extraordinaire et révélée par Les Jours lundi 21 octobre.

La motion a été adoptée à l’unanimité des élus de tous les syndicats mais le groupe Canal + n’est pas prêt à faire marche arrière. La directrice des ressources humaines, Valérie Languille, et le directeur des antennes du groupe, Gérald-Brice Viret, ont adressé une fin de non-recevoir, en indiquant que « Canal reste le groupe de toutes les opinions ».

Depuis sa première apparition à CNews, Eric Zemmour a cumulé de très nombreuses déclarations polémiques visant les musulmans ou encore les homosexuels. Toujours selon Les Jours, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a reçu des milliers de plaintes de téléspectateurs en une semaine. De très nombreux annonceurs publicitaires comme les marques Nutella (Ferrero), Maaf, Maif, Groupama et PSA ont annoncé le boycott des tranches horaires auxquelles le polémiste passe, aussi bien sur CNews que sur Paris Première. C'est le cas dernièrement de la Société générale et de l'Institut Pasteur, sous l'impulsion du collectif citoyen Sleeping Giants, engagé à mettre fin aux recettes publicitaires des sites et émissions de télévision faisant l'apologie du racisme et de la xénophobie.

Lire aussi :
RTL met fin à sa collaboration avec Eric Zemmour, pas Paris Première
Pour Jean-Michel Aphatie, le « délinquant » Eric Zemmour doit être interdit d'antenne (vidéo)
Non à la banalisation du discours raciste d'Eric Zemmour !
Eric Zemmour condamné pour provocation à la discrimination et à la haine envers les musulmans




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Mythopasmytho le 21/10/2019 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On lui en veut parce qu'il est journaliste au Figaro, militant politique et polémiste (il travaille à son compte)
On lui en veut, parce qu'il a le cul non pas entre deux chaises mais trois. Lol.
Journaliste, militant politique et "monsieur tout le monde".
Journaliste et politicien sont en vérité un seul et meme monde. Le monde médiatico-politique est un seul et meme milieu.
L'élite (ceux qui passent à la télé lol) veulent bien puiser dans les idées de monsieur tout le monde mais pas l'incarner.
D'où les polémistes (l'autre mot pour dire raciste) invités permanents des plateaux et politiciens faisant semblant de se pincer le nez et de donner le change.
On est soit polémiste (raciste) soit politico-journaliste (médias) mais on est pas les deux en meme temps. Semblant d'opposition oblige.

2.Posté par Mythopasmytho le 21/10/2019 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les polémistes (l'autre mot pour dire raciste) disent la meme chose et meme pire sans que personne n'y trouve à redire.
Cette course à la Zemmour est donc une escroquerie, un théatre.
Le racisme n'est pas une personne. Le racisme n'est pas un Zemmour.

3.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 21/10/2019 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à mythopasmytho ! La liberté d'expression est très importante, et pour des journalistes, quelque soit la force de leurs critiques, il est déshonorant de demander l'éviction d'un autre journaliste.

4.Posté par Mythopasmytho le 21/10/2019 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas tout à fait ce que j'ai voulu dire François.
La chasse a un Zemmour tandis qu'il y en a des dizaines d'autres Zemmour racistes aux centuples est une tartufferie.
On lui en veut à lui parce que les polémistes (l'autre mot pour dire raciste) sont sensés (ce que l'on nous faire croire) etre là pour émettre des idées politiques qui ne seraient issues du monde médiatico-politique tandis qu'ils en font partie intégrante.
On ne lui en veut pas pour ce qu'il est, un Zemmour, on lui en veut parce qu'il est supposé y avoir une séparation entre les deux mondes (le monde médiatico-politique et les polémistes) tandis qu'il n'y en a jamais eu et que ça le met à jour.

5.Posté par Mythopasmytho le 21/10/2019 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que je voulais dire en résumé c'est que ce n'est pas le raciste qui est visé mais la personne.
Tous les autres Zemmour souvent racistes au centuples ont leurs ronds de serviette font parti eux aussi du monde médiatico-politique.
Ce n'est pas le racisme qui est honni des médias mais la personne.

6.Posté par Mythopasmytho le 21/10/2019 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les personnes bannies des médias peuvent s'exprimer partout ailleurs.
Ecrire, se réunir etc). Les médias sont juste un support et un support comme un autre. Sa liberté d'expression n'est donc remise en cause nulle part.
Passer à la télé n'est pas un droit, c'est un choix. Celui-ci à des choses intéressantes à dire, quelque chose de nouveau et pertinent, il est invité à s'exprimer afin de développer son idée, ses propositions.
Le racisme quant à lui n'est pas une opinion, un avis, une idée.
Les médias en ont fait une opinion.
Le mot polémiste est mis pour le dire. Ca ou sa variante spécialiste (qui n'est pas un diplôme), ils inventent des qualificatifs afin de faire des personnes s'exprimant des personnes dites légitimes, qualifiées. Les idées politiques d'aujourd'hui sont le racisme.
Un opportunisme pour certains une idéologie pour d'autres. Les élus choisis pour s'exprimer dans les médias n'y sont pas pour émettre des idées mais sont au service du politique.

7.Posté par Mythopasmytho le 21/10/2019 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pendant longtemps en surfant sur le net je voyais des personnes mettre des liens de blog de sinistres inconnus en me disant mais pourquoi font t'ils ça.
Personne ne connait ces gens ni leurs idées.
Puis je me suis à constater que c'était souvent plus dans les commentaires que je trouvais des choses intéressantes à lire que dans l'article lui meme.
Et de là je me suis mis à ne plus avoir ce préjugé.
Mon explication est que n'ayant plus la télévision et étant habitué à cette grand messe pendant longtemps, elle avait formatée m'a vision de que doivent etre les choses, de la confiance qu'elle se trouvait dans ce que l'on connait déjà, dans le contenant et pas dans le contenu.

8.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 22/10/2019 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette opinion que vous avez, et qui est le racisme serait devenu une opinion est parfaitement discutable, et vous devriez la présenter comme une opinion et accepter qu'on en discute...

Votre assimilation de "polémiste" à "raciste" est aussi parfaitement discutable, sans parle de votre assimilation parfaitement extrémiste: "Les idées politiques d'aujourd'hui sont le racisme."

On en a parlé, le racisme se définit, et son expression constitue un délit. Manipuler le mot hors de propos constitue une diffamation, vous avez tort de vous lancer là dedans. Voyant le danger, les islamistes eux mêmes ont lancé et entretiennent le concept d'"islamophobie" dans l'espace public, soyez donc aussi habile qu'eux si vous le pouvez ou le voulez vraiment.

Zemmour et les "polémistes" ne sont pas racistes, ils traduisent, si nous parlons des mêmes, un air du temps qui voit le monde actuel comme grosso modo victime et souffrant de la mondialisation en général. L'un des aspect de cette souffrance est la dépossession de soi, de son identité, de ses traditions. Un autre est le changement sociétal et économique perçu par beaucoup comme défavorable.

La présence d'une immigration et de sa religion est alors perçue comme une menace directe, et cela n'est pas un racisme mais une inquiétude réelle et somme toute légitime.

C'est à partir de là qu'il faut discuter. Se lancer tout de suite dans un conflit contre les "racistes" quand 70% de la population considère qu'il y a trop d'immigrés, et qu'il faut inte...  

9.Posté par Mythopasmytho le 23/10/2019 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Polémiste signifie mon role est celui de faire susciter des polémiques.
A faire causer tel est mon métier, ma fonction.
Je ne suis quant à moi rien ni personne.
Ma fonction est celle de parler des autres et de les faire parler.
Mon role est de les critiquer, de les faire se disputer, se mettre en désaccord dont le racisme n'est pas un racisme fait parti intégrante.
Eux n'étant personne, qu'un moyen, un outil ils sont polémistes, causent racisme en en faisant une opinion. Ils ne sont pas racistes, ils sont polémistes, l'autre mot pour dire racistes.

10.Posté par Mythopasmytho le 23/10/2019 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dites moi François. C'est quoi comme métier polémiste, c'est quoi comme diplôme. C'est juste lancer des conversations de bar pmu à thèmes rances en faisant mine de ne pas en etre à l'origine. J'ai un métier moi monsieur, je suis polémiste, j'organise des matchs de combat racistes en clandestin. Je n'ai aucun métier, aucun diplôme, je ne suis militant de rien, je ne suis rien ni personne, je suis polémiste.

11.Posté par Mythopasmytho le 23/10/2019 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous écrivez, ..."se lancer tout de suite dans un conflit contre les "racistes" quand 70% de la population considère qu'il y a trop d'immigrés….
Je n'ai pas dit que 70% des Français étaient racistes. Je dis que l'on fait de personnes (les polémistes) des personnes qui font mine d'aborder des thèmes démocratiques, populaciers tandis que ces derniers font de thèmes démocratiques un sujet racial, identitaire.
Ils ne sont pas racistes, ils sont polémistes (l'autre mot pour dire racisme).

12.Posté par Mythopasmytho le 23/10/2019 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca va peut etre vous étonner mais j'aime beaucoup Zemmour.
Il est cultivé, il semble etre sympathique, les propos qu'il tient n'engage que lui.
Le racisme ne stigmatise pas les victimes mais leurs auteurs.
Je n'ai absolument rien contre les polémistes (l'autre mot pour dire racistes) j'en dis ce que j'en pense, comment je perçois ce "métier" lol. Ce que je peux en voir, en entendre, en comprendre. C'est un genre, une fonction inventée par les médias. Eux ne sont que leurs invités, de sinistres inconnus qui se voient des offrir des tribunes tandis qu'ils n'ont rien à dire, zéro projets ou idées à proposer, que leurs racismes. Ils ne causent pas des problèmes mais de l'identité des gens.

13.Posté par Mythopasmytho le 23/10/2019 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous vous souvenez dans le film avec Louis de Funès.
Pourquoi vous me regardez de si haut, parce que je suis un valet et que je suis noir.
-Mais non vous n'etes pas noir.
Il y a un peu la meme avec Salomon.
Vous etes juif Salomon, ça alors, Salomon est juif. Bon, ça fait rien je vous garde quand meme.

14.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 26/10/2019 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"qui font mine d'aborder des thèmes démocratiques, populaciers "
La question des politiques concernant l'immigration ou les religions n'est pas "raciste", même abordées par des polémistes.

La question se pose effectivement de faire passer des lois qui interdisent aux accompagnateurs scolaires de porter des signes religieux ostensibles, et limitent l'immigration à des quotas géographiques votés par l'assemblée.

La question se pose aussi d'appliquer les lois existantes, qui recommandent de vérifier les décisions de justices éloignant du territoire migrants illégaux, déboutés du droit d'asile et imams étrangers prêcheurs de haine.

Rien que de très démocratique et légitime, à milles lieux d'un quelconque racisme. Au point que l'invocation du "racisme" sur ces questions sonne comme un slogan politique, comme si on souhaitait l'ouverture totale des frontières, et l'installation de l'islam des frères musulmans. Autant le dire directement, qu'on en débatte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.