Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Points de vue

Le Maroc, et non l'Algérie, sera la terre d'accueil de Mohammed Arkoun, vendredi

Rédigé par Leïla Belghiti | Mercredi 15 Septembre 2010 à 18:50

           

C'est au Maroc que l'intellectuel franco-algérien reposera. Du Conseil français du culte musulman au maire de Paris, ce sont des hommages vibrants qui lui ont été rendus tout au long de cette première journée de deuil. Une cérémonie d'adieu en France, qui aura lieu jeudi après-midi, promettent du monde. Mais l'intellectuel ne s'est pas fait que des amis durant sa riche vie.



Le Maroc, et non l'Algérie, sera la terre d'accueil de Mohammed Arkoun, vendredi
« Sincères et tristes pensées », commence par nous dire Ghaleb Bencheikh. Le penseur musulman et animateur de l'émission « Islam » sur France 2 a bien des anecdotes à raconter, surtout celle où il se remémore avoir insisté pour raccompagner son invité en voiture au sortir d'un enregistrement pour son émission, alors même que la circulation était dense et que le RER s'avérait plus pratique, « d'abord pour être près de lui, mais aussi de manière un peu plus égoïste pour pouvoir discuter et échanger avec lui », raconte-t-il.

Lui, un homme d'une « audace intellectuelle » sans pareille, « un homme de réforme, d'une pensée pénétrante », nous confie M. Bencheikh, qui se souvient des rapports très amicaux que le défunt entretenait avec son père : « En dépit de notre différence d'âge, j'ai la fierté d'avoir eu des rapports un peu filiaux » avec Mohammed Arkoun.

Funérailles sur fond de tensions politiques

Les funérailles seront célébrées jeudi après-midi, à Paris, à la maison médicale Jeanne-Garnier. Du monde y est attendu, sa famille, des amis, des personnalités religieuses mais aussi politiques, notamment des consuls et vices-consuls marocains, se sont donné rendez-vous pour un dernier hommage en terre française. « Marocains ? » L'homme est d'origine algérienne, mais ses relations houleuses avec son pays natal sont loin d'être un secret de polichinelle.

« Parce qu'il était libre, il avait des critiques acerbes contre les régimes successifs », pense Ghaleb Bencheikh. L'homme aurait accusé le gouvernement algérien d'être l'auteur de l'assassinat en 1996 des moines de Tibhirine, qu'il avait d'ailleurs connus. Une position qui lui aurait valu l'exil.

Ce sera donc le Maroc, pays d'Ibn Tachfin et d'Ibn Battûta (célèbre explorateur du XIVe siècle), qui accueillera sa dépouille. Les pompes funèbres musulmanes IFO El Amen se chargeront de rapatrier le corps du défunt à Casablanca pour célébrer la prière funéraire à la Grande Mosquée Hassan-II.

« La compagnie aérienne Royal Air Maroc aurait même émis le souhait de participer aux obsèques en offrant la gratuité du transport », nous indique une source proche. Cela s'expliquerait par le fait que le PDG de la compagnie aurait été un élève de Mohammed Arkoun.

Le CFCM rend hommage

Dès l'annonce de la nouvelle, le Conseil français du culte musulman a aussitôt réagi en exprimant son « hommage à ce grand penseur musulman et véritable " passeur " entre les cultures, qui a toujours plaidé pour une pratique intellectuelle libre où le "droit de la pensée " doit être respecté » et appelé les fidèles à avoir une pensée particulière en sa mémoire lors de la grande prière rituelle du vendredi.

En fin de journée, la Grande Mosquée de Paris a, elle aussi, exprimé ses condoléances : « Fondateur d'un courant de pensée qui a fait école, le professeur Mohammed Arkoun demeure irremplaçable », peut-on lire dans un long communiqué signé du recteur Dalil Boubakeur.

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a de même rendu hommage à Mohammed Arkoun, qui « fut un inlassable artisan du dialogue entre le christianisme, le judaïsme et l’islam, animé par la conviction que ce qui rassemble les différentes expressions de la foi monothéiste est infiniment plus puissant, et finalement plus réel, que ce qui les sépare », a-t-il déclaré dans un communiqué.






Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Zenémar le 15/09/2010 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et cela fait plaisir aux Marocains!!! Il ne leur en faut pas beaucoup pour être heureux ces bougres! Suffit de taper sur l'Algérie pour qu'il se sentent au septième ciel! Lamentable!

2.Posté par lahsen derdor le 16/09/2010 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes mes condoléances à la famille de Feu Mohammed Arkoun , ces discours et ses interventions le considére pour moi comme un grand homme qui a toujours travailler pour nous faire comprendre que toutes les religions ont un point commun qui est la liberté .Un homme libre au haut niveau qui respecte les autres ,un musulman amazigh (homme libre)qui a suivi l'évolution de ce monde et qui nous conseille la paix (Assalama).
Nous l'avons aimé que Dieu le bénisse dans l'autre monde........Amen...

3.Posté par khalid laghnimi le 16/09/2010 02:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
انا لله وانا اليه راجعون..رحم الله الفقيد الاستاذ الكبير محمد اركون واسكنه فسيح جناته

4.Posté par EL HACHMI IBALINE le 16/09/2010 03:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le destin a bien voulu faire rejoindre les grands hommes de pensees arabo-islamiques par le grand professeur Mohamed Arkoun, dont le corps sera repatrié à Casablanca, à la mosquée Hassan II. Cette action, et non la mort, est venue pour rendre hommage aux grands personnages; elle concrètise, avant de mèmorer, la profonde civilisation du Maroc. Ce pays qu' IFO EL Amen ont choisi , après études et réflexions qui sont les leurs, pour le repatriement de ce grand penseur, pour se reposer en pleine paix, est un pays de paix, un pays des cultures, de l'Islam, de la cohabitation inter-religieuse,...de " Le Génie de La Modération" qui est Hassan II. Les marocains dont je suis un, se seront rendus, certainement, tristes, quand ils seront tenus au courant de cette mauvaise nouvelle qui annonce la fin de vie de ce grand professeur; mais en apprenant cette autre nouvelle de le repatrier sur sa terre, ils seront merveilleux, pour le revoir en vie éternelle à coté de ses semblables.Que Dieu bénisse le défunt Mohamed Arkoun !

5.Posté par Hana Bennani le 16/09/2010 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour
A part la prière à la mosquée et l'inhumation (où les femmes sont bien entendu exclues au Maroc)
y a t il à Casablanca un Lieu et un endroit où les gens peuvent de réunir pour les funérailles de ce grand Monsieur????

6.Posté par Dominique BARIS le 16/09/2010 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'ai jamais quelqu'un dire des vérités sans s'être fait des ennemis,même en même temps il se fait des amis

7.Posté par Benhammou Moha le 16/09/2010 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C 'est un grand honneur,pour le Maroc d'être choisi,par l'éminent humaniste, Mohamed ARKOUN pour y reposer,après la tristesse de sa disparition,on apprend ; la nouvelle consolatrice qu'il reposera dans sa vraie patrie : le Maroc, Dieu ait son âme.

8.Posté par Tâlib le 16/09/2010 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salamoualaykoum,

انّا للہ و انّا الیه راجعون
Inna lilLLAHi wa inna ilayhi radji'oun
à ALLAH que nous appartenons et c'est à ALLAH que nous retournons

Qu'ALLAH Ta'âla lui pardonne ses péchés et lui accorde Le Paradis, Amîne.

@ Leïla Belghiti

Il avait plus de reconnaissance et d'éloge concernant son travail de la part de non-musulman(e)s, que de la part de musulman(e).

Was'salamoualaykoum.

9.Posté par Zouheir le 16/09/2010 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour Zenémar: Pour les marocains, cela ne nous fais pas plaisir de recevoir la dépouille de Feu Med Arkoun, on aurais préféré l'avoir toujours en vie, mais plutôt c'est un HONNEUR de le recevoir pour l'éternité.
J'ai lu tous les commentaires de cet article et personne ne "tape" sur l'Algérie comme vous dites. Je crois que vous commencez à avoir de sérieux problèmes avec votre marocophobie...

10.Posté par karim le 16/09/2010 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
zenémar , a te lire on vois tout de suite que tu n'est pas d'accord pour qu'ils soit entérée au maroc sauf que tu oublie que c'est lui qui a demandé a étre entérée au maroc et les marocains n'ont rien demandé , il fallait plutot lui demander de son vivant ce qu'il avait a reprocher au pouvoir algérien , ce qui ont fait les marocains c'est plutot extraordinaire car le pouvoir algérien n'aurais jamais accépté qu'un marocain soit entérée en algérie ce qui prouvent que les marocains sont des maghrebins convaincu
entérée ici ou la le problème ne se pose pas car le seul problème c'est dans les toute petite tete comme la tien ou il n'est ya de place que pour la heine et ljahl , réveille toi petit bonhomme , le monde avance pendant que les gens comme toi veulent le faire reculer
VIVE LE MAROC VIVE LE MAGHREB UNI

11.Posté par jamal le 16/09/2010 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ADIEU Grand HOMME toi qui a formé tant de génération et qui construit des hommes qui aujourd'hui te pleurent.
Il va être enterré au Maroc, c'est peut être son choix et on le respecte. Mais est ce que les autorités algériennes ont refusé de recueillir le corps d'un de leur fils même s'il n'était pas d'accord avec le régime. b[Si cela s'avère vrai je trouverai cela inacceptable et dénonçable. Les autorités d'un pays n'ont aucun droit d'empêcher le corps d'un de leur citoyen de rejoindre la mère patrie. et le " sol qui la mis au monde".
Je demande à certains de cesser d'exploiter" ce malheureux évènement pour allumer la mèche... Que chacun s'occupe de ses propres problèmes au lieu de ressortir ceux de l'autre pour cacher les siens. No Comment !

12.Posté par Zouheir Ben Youssef le 16/09/2010 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Observons une minute de silence à la mémoire de notre cher regretté l'humaniste éminent Professeur Mohamed Arkoun , récitons la Fatiha pour son âme .Que Dieu bénisse le défunt et l'acceuille dans sa grande mésirécorde. Sa disparition est une grande perte pour l'islamologie . Nos condoléances à l'élite arabo-musulmane .

13.Posté par Abdullah le 16/09/2010 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A karim, l'auteur du commentaire numéro 10. Répondre à un commentaire qui ne te plaît pas ne t'autorise pas à dire des bêtises. Quand le régime algérien (que je ne porte pas dans mon cœur à l'instar des autres régimes arabes y compris le makhzen) a refusé qu'un marocain soit enterré en algérie???? il y a encore des marocains en Algérie qui ont même pris la nationalité algérienne et ceux qui sont morts en Algérie sont enterrés en Algérie. Tu voulais sûrement parler des enragés de 63 qui ont commencé à revendiquer des terres au nom du makhzen, l'Algérie a bien fait de les virer. Je te rappelle également que les "maghrébins convaincus" comme tu dis ont militairement attaqué un pays Maghrébin voisin (l'Algérie, voir la guerre des sables) en 63 d'une manière lâche pour lui voler une partie de son territoire alors qu'il venait d'arracher son indépendance et en même temps la moitié des terres du pays des "maghrébins convaincus" était sous domination espagnole (Sahara, Ifni, Ceuta et melilla). Si c'est ça être maghrébin convaincu, non merci.Tous les problèmes entre les deux pays viennent de là. Ça n'a pas commencé avec l'affaire du Sahara comme voudrait le faire croire le makhzen.

Ceci étant, je ne défend pas le régime de mon pays et je suis le premier à reconnaître ses tords, mais la mauvaise habitude qu'ont pris certains marocains de se considérer comme des anges m'insupporte.

14.Posté par karim le 16/09/2010 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AU PARADI INCHALLAH

15.Posté par MOUSSA le 16/09/2010 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OH zenémar , pour toi le faite que arkoun ait choisi de se faire enterée au maroc c'est taper sur l'algerie
t'est vraiment taré

1 2