Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Economie

La viande halal, une question polémique

Rédigé par Colin Mohammed | Vendredi 11 Mars 2005 à 00:00

SaphirNet.info, le premier site d’actualité à thématique musulmane inaugure son espace de débat interactif en proposant un thème très sensible : la viande halal. Ce thème suscite en effet, la polémique auprès des acteurs du halal mais laisse perdant le consommateur. Des acteurs du « halal » mais aussi des spécialistes de la consommation ethnique seront tour à tour conviés à partager leurs analyses et à débattre avec les internautes. Trois débats sont déjà programmés. D’autres compléteront prochainement la question.



SaphirNet.info, le premier site d’actualité à thématique musulmane inaugure son espace de débat interactif en proposant un thème très sensible : la viande halal. Ce thème suscite en effet la polémique auprès des acteurs du halal mais laisse perdant le consommateur. Des acteurs du « halal » mais aussi des spécialistes de la consommation ethnique seront tour à tour conviés à partager leurs analyses et à débattre avec les internautes. Trois débats sont déjà programmés. D’autres complèteront prochainement la question.

 

La viande halal est au coeur du débat interactif organisé par SaphirNet.info. Ce site d’actualité à thématique musulmane prend au vol un engouement que l’on note aujourd’hui pour les produits ethniques, dont les produits halal. Les produits ethniques débordent désormais des épiceries et boucheries communautaires pour s’installer dans les grandes allées des supermarchés et hypermarchés. Les produits halal y tiennent une très bonne place. Mais contrairement aux produits ethniques classiques, les produits halal répondent à une prescription religieuse à l’image des produits casher. Et à la différence de ces derniers, le halal en France suscite une grande méfiance chez les consommateurs musulmans et sa mise en ordre est entravée par l’ampleur des enjeux financiers que présente le marché. Selon un reportage de France 2, diffusé au journal de 20h le jeudi 10 mars 2005, le  marché est estimé à plus de 3 milliards d’euros. Ces chiffres annoncés pour la France restent bien sûr à vérifier. Le marché mondial est lui estimé à 150 milliards de dollars par an avec un marché de plus de 1,8 milliards de consommateurs répartis sur 112 pays, selon un rapport produit pour le ministère de l'agriculture du Canada.

 

 

Quand le consommateur est le grand perdant

 

La méfiance actuelle du consommateur musulman est accentuée par la divergence des interprétations religieuses, l’opacité du marché et la concurrence sans merci des producteurs. Le tout étant amplifié par l’absence d’un organe central fort chargé du culte musulman en France. La viande halal est ainsi laissée à l’initiative d’entrepreneurs souvent amateurs ou à des industriels sans scrupules. Pour rallonger leurs marges bénéficiaires, ces acteurs n’hésitent pas à s’affranchir des process qui assurent la qualité « halal » des produits alimentaires tout au long de leur fabrication. L’une des règles fondamentales est d’éviter tout mélange (l’anthropologue Florence Bergeaud Blackler emploie quant à elle le terme médical de « contamination ») entre la viande abattue selon le rite islamique et la viande ordinaire. Aujourd’hui, en France, les acteurs économiques du halal s’accusent mutuellement de tricheries diverses, pas toujours fondées. Les supports d’information intéressés par la question, comme SaphirNet.info, sont régulièrement sollicités pour dénoncer certains acteurs. Quelques supports vont au-delà et n'hésitent pas à colporter les pires rumeurs sur des producteurs ou distributeurs du halal. Comme le souligne l’anthropologue Florence Bergeaud Blackler spécialisée dans la pratique alimentaire, « 90 % de la viande sous appellation halal ne le serait pas ». D’autres propos viennent enfoncer le clou en stipulant que la viande halal « serait de mauvaise qualité, voire dangereuse pour la santé, qu’elle serait l’équivalent de celle qui sert à préparer les aliments pour animaux etc. » Le chercheur précise que ces rumeurs sont invérifiables car elle ne s’appuient sur aucune donnée empirique ou étude quelconque basée sur une définition précise du halal.

 

Le halal : une source d’argent pour le culte musulman

 

Le halal est aussi souvent évoqué comme une source possible du financement de l’islam de France, ce qui, paradoxalement, ne facilite pas ses affaires. Le prélèvement d’une taxe sur les abattoirs ou sur les boucheries halal n’est pas du goût de tous. Mais la perspective n’étant pas exclue, chaque organisation musulmane concernée par le dossier lutte pour obtenir une part du  gâteau. Or chacun sait que l’instauration d’une taxe se répercutera sur le prix du kilo de viande. Le grand perdant est donc le consommateur. 

 

La filière halal rencontrera probablement l’élevage bio

 

Pour l’heure, le grand perdant reste le consommateur qui souhaite manger halal.  Il dispose en effet de trop peu d’informations qui garantissent véritablement que sa consommation soit  halal. Pourtant, les consommateurs sont chaque jour plus nombreux à vouloir se tourner vers une alimentation halal qui respecte l’abattage rituel et se préoccupe de l’environnement dans lequel est élevé l’animal. Ceci nous conduit à penser qu’à l’avenir la mise en place d’une filière nationale du halal intègrera probablement le cahier des charges de l’élevage bio pour tenter de rassurer le consommateur.

 

 

 

SaphirNet orchestre le débat

 

Ce samedi de 15 heures à 18 heures, l’invité de SaphirNet.info est Abdelkader Arbi, Secrétaire et rapporteur de la Commission du Halal du CFCM. Il préside aussi le CRCM Haute-Normandie. Il débattra en direct sur le web avec les internautes quant au rôle que pourrait jouer le CFCM sur la question épineuse de la viande halal en France.

 http://www.saphirnet.info/question_reponse_liste.php 

 

Les saphirNautes ont été nombreux à participer au débat  « Quelles garanties pour manger halal ? », avec Hamid Belatoui, membre du Conseil d’administration d’AVS (organisme de contrôle de la viande halal)

http://www.saphirnet.info/question_reponse_archive.php?sujet=36&session=c34ab7ae6e9d1f177400fc67ebf21154

 

Après le débat de ce samedi, « La double traçabilité : un gadget marketing ou la solution idéale pour manger halal ? » avec Alaa Gafouri (Directeur Général de la société GHT spécialisée sur les produits halal)

 





Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par Chris le 02/09/2010 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec Dugue car je ne suis pas croyante par contre j'aime la tolérance, je ne mange presque pas de viande mais souhaite en proposer à mes clients et ce dans le respect de leur croyance.

Pour Fabre : il y a une vidéo sur FB qui tourne avec l'abbatage Halal oucasher qui est particulièrement horrible car les animaux mettent du temps à décéder et parfois le bourreau s'y reprend à plusieurs fois mais je pense qu'effectivement tuer reste tuer mieux vaut se limiter pour éviter les excès... nous commençons à être trop nombreux et à faire beaucoup de dégats (c'est pour cela que je souhaite développer le bio mais, à ma grande surprise, je vois que tout le monde s'y met !!! sauf que les rayons sont encore tout petits !) et c'est difficile de trouver local et de faire bio ET développement durable :/ mais c'est un autre débat...

27.Posté par fabre le 02/09/2010 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hallall, casher oiu ni l'un ni 'autre, ,l'abattage est de toutes façons une tuerie.
Alors,soit vous etes végétariens , soit vous arretéez de stigmatiser l'abbattage halal ou casher, pas plus horrible que n'importe quel autre type d'abattage. et je sais de quoi je parle je travaille dans la filière viande .La soi disant condition animale n'est qu'un prétexte bienvenu et dans l'air du temps, pour habiller avec des bons sentiments l' antisemitisme ou l'islamophobie.

26.Posté par dugue le 14/08/2010 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour , je suis pour l interdiction totale du massacre d animaux selon le rite hallal. Beaucoup de croyants oublient que tous les textes religieux ont etes ecrits par des hommes et que tout ce qu un homme fait est forcement a mettre en doute .Aucun ecrit ne l est par dieu lui meme et signer un cheque en blanc sans aucune forme de reflexion est pour le moins dangereux. Si vous croisez un gars qui se pretend le fils de dieu ou le prophete,vous allez le prendre pour un dingue mais parceque la meme chose est arrivee il y a quelques siecles vous devriez le croire et appliquer aveuglement tout ce qu on vous dit et qui a evolue au cours du temps? Penser savoir est l oppose de savoir penser , analysez et reflechissez avant d obeir a ces guides autoproclames

25.Posté par Au Coeur de la France Bio le 26/04/2010 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Je viens de créer un petit magasin de produits bio près de Lyon et souhaiterait proposer des produits bio et hallal, certains d'entre vous aurait-il de spistes ed fournisseurs ?

Merci beaucoup !

Chris
info@acf-bio.com
http://www.acf-bio.com

24.Posté par hakim le 15/04/2010 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je suis intéressé par ce sujet il y a longtemps et j'ai fais une petite recherche sur le sujet et je voulais partager mes conclusions la dessous:
Qualité de viande:
Plusieurs études ont montré que la viande Halal et celle de Kasher (suivant les rituel juifs) sont de bonne qualité et ne présentent aucun risque, ou le risque est minime (si on ne respect pas les conditions de stockage ne sont pas respectées), par rapport aux non-Halal viandes, du fait qu'elles sont complètement saignées (perdre presque la totalité du sang) et la quantité des liquide (milieu favorisant le développement des microorganismes) est petite.
Bien être des animaux :
L’argument des associations de protection des animaux est que les animaux sacrifiés suivant la méthode de Halal et Kasher prennent plus de temps pour qu’ils meurent complètement et perdent la conscience. Et les études qui ont fait montrent le contraire de ce qu’ils concluent de ça, c.-à-d. quel est la différence entre 135 seconds de conscience et 125 seconds, en plus c’est seulement 14% et dans d’autres études 8% des cas des animaux égorgé que la période de conscience prolonge. Et les 80% des cas perdent la conscience en moins de 30 seconds.
Le deuxième des choses c’est lorsqu’on voix des animaux entraient de trembler, cela veux pas dire qu’ils souffrent plus, Hors qu’aucun être humain peut se mettre à la place des animaux et confirmer ça, et je croix en une chose, c’est comme lorsqu’on achète une machine à laver on doit suivre le liv...  

23.Posté par mambo le 04/04/2010 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'adhére aux derniers propos : l'abattage des animaux est monstreux , que ce soit halal ou casher , vraiment réveillez-vous!!!!!!!!!!!

22.Posté par aline31 le 01/04/2010 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve cela atroce dont les bêtes sont abattues, elles doivent agonisées et souffrir avant de mourir. Comme la corrida ! C est honteux pour notre pays !!!! Mais quand s arrêtera la soif de sang des hommes......

21.Posté par Nadette Roquemial le 25/03/2010 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je serais très en colère s'il m'arrivait de devoir manger par erreur de la viande hallal.
Le procédé d'abattage est révulsant.
Horreur.

20.Posté par Faye le 18/02/2010 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir,

Je ne comprends pas cette réaction sur la nourriture halal !

Y aurait-il deux poids, deux mesures dans notre pays ?

Ne savez-vous pas qu'il existe des boucheries casher depuis des lustres chez nous ?!

Le judaïsme serait donc une religions acceptable, pas l'islam !

Je suis protestant, ai-je encore le droit de l'être?

Nous vivons dans un pays chrétien, si la religion islamique n'est pas acceptée ici alors le judaïsme ne doit pas l'être.

Notre pays est sous influence, attention!

19.Posté par tavares le 21/01/2010 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A propos de l'étude des Dr schulze et Hazim dont fait référence Gasmi,ils ne démontrent rien quant à la douleur animal,l'on sait parfaitement que l'égorgement est extrémément long et douloureux;je vous invite à assister à l'abattage HALAL à Marseille;c'est terrible et insupportable et tout celà pour le plaisir de l'homme.Pour nous faire pardonner nous invoquons la religion,mais ce n'est pas Dieu qui a inventer cà mais les hommes,pour asseoir leur pouvoir sur la créature animal......Il faut interdire l'abbatage rituel( comme la corrida )..

18.Posté par Gasmi le 15/11/2008 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’étude menée par le Dr William Schulze et Dr Hazim à l’école de Médecine Vétérinaire au sein de l’Université de Hanover en Allemagne en 1978 a démontré des preuves que le sacrifice selon la réglementation Halal est pratiquement sans douleur pour l’animal.

Tunisienne

17.Posté par < S.L.I.M.E.O.P. > le 09/03/2008 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une marque déposée... Un dispositif breveté...
< C.I.F.P.A.H. > Une innovation industrielle homologuée pour la fabrication des produits Hallal. Le résultat de dix-sept années d'études et de recherches entièrement autofinancées au service du plus grand nombre. Un produit répondant à une éthique bien spécifique et distribué exclusivement sous licence d'exploitation territoriale.

16.Posté par laid le 06/03/2008 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam.je peut ajoute que la viande ²halal² est plus sain car la bete égorgé en se débarrassant de cette grande quantité de sang il se déparasses en faite d'un milieu favorable de développement microbienne

15.Posté par moumen le 22/02/2008 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour info, les viandes "halal" sont meilleur pour la santé car la bete egorgée se vide de son sang, sang qui peu etre nocif a l'organisme car il contien certaines toxines comme l'acide urique par exemple.
pour la viande de cheval, les avis divergent pour savoir si sa consomation est licite, ilicite ou déconseillée.
Wa Allahou'ahlem

14.Posté par Zohra le 19/02/2008 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
imaginez un instant que le monde entier mange de la viande hallal.Sans doute il y aurait moin s de viande sur lle marché compte tenuu des conditions et du temps nécessaire à l" abattage..Ce serait une solution pour laisser les animaux se developper normalement .Garantir ainsi une viande de qualité et rejoindre l"avis des experts qui nous conseille l"heure actuelle de manger plus de fruits et légumes et moin de viandes.

1 2