Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Société

La grippe A plane sur La Mecque

Le CFCM recommande aux musulmans de ne pas s’y rendre

Rédigé par | Lundi 17 Août 2009

L’Arabie Saoudite est en état d’alerte maximum et redoute la propagation du virus H1N1 durant le petit comme le grand pèlerinage de La Mecque qui aura lieu cette année en novembre. Des mesures restrictives devraient bientôt être prises par les autorités dont celles d’interdire le hajj au moins de 12 ans et au plus de 65 ans. Si le risque sanitaire est certain, le CFCM recommande aux musulmans de France de « s’auto-interdire » de se rendre sur les lieux saints.



La grippe A plane sur La Mecque
La grippe porcine, dite A, est devenu, en quelques semaines, l’une des principales préoccupations des musulmans désireux de partir à la Mecque. Depuis juin, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a relevé son niveau d’alerte au niveau 6 et a récemment averti que le virus H1N1 se propageait dans le monde à une vitesse « sans précédent ». Cette alerte maximum, synonyme de pandémie, a été déclenchée compte tenu de la propagation du virus dans près de 160 pays après son apparition au Mexique et aux États-Unis en mars dernier.

Le ministère saoudien de la Santé a, pour sa part, enregistré près de 600 cas sur son sol et a annoncé son huitième mort le 9 août. Or, nombre de personnes se rendent à la Mecque pendant le mois du Ramadan pour effectuer le petit pèlerinage (omra) et se préparer à l’avance au hajj.

Mais peut-on imaginer l’Arabie Saoudite interdire aux fidèles musulmans de faire leur pèlerinage en 2009 ? Non, estime pour le moment les autorités. Le hajj, qui constitue le cinquième pilier de la religion musulman, réunit chaque année près de trois millions de musulmans venus du monde entier pour y accomplir leurs rites au moins une fois dans leurs vies. De plus, son impact économique est si grand que le gouvernement saoudien ne peut envisager l’annulation.

Plutôt que de l’interdire, le Royaume devrait bientôt restreindre le pèlerinage à des catégories de personnes suite aux recommandations émises par l’OMS les ministres arabes de la Santé le 22 juillet au Caire. Serait interdit de visas les enfants de moins de 12 ans, les personnes de plus de 65 ans, ceux souffrant de maladie chronique et les femmes enceintes. Seuls ceux présentant un certificat médical attestant de leur bonne santé pourraient se rendre sur les lieux saints.

Le CFCM recommande aux musulmans de se plier aux restrictions

Mais quelle serait l’efficacité de ces mesures ? Les études montrent que les personnes les plus touchées actuellement dans le monde sont les jeunes âgés de 12 à 25 ans. Même si les conditions d’attribution des visas sont draconiennes, leur nombre délivré chaque année pour le hajj reste le même, ont déclaré les autorités saoudiennes. Si une pandémie venait à se déclarer, la catastrophe serait inévitable.

« Ces recommandations vont dans le bon sens, celui de l’auto-interdiction. (...) Dans la jurisprudence musulmane, le grand pèlerinage est une obligation pour ceux qui en ont les moyens et les capacités. Les savants musulmans incluent la possibilité d’y aller sans prendre de risque sur sa sécurité et sa santé et celle d’autrui. Si le risque sanitaire est avéré, il est du devoir du musulman de d’ajourner son pèlerinage à une autre année », explique Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Concernant le petit pèlerinage, « ce n’est pas une prescription religieuse mais une recommandation, un acte surérogatoire et de ce fait, s’il y a un risque certain pour soi et les autres, les musulmans doivent aussi s’abstenir de s’y rendre », martèle-t-il au téléphone.

D’autres pays ont pris des mesures plus drastiques. C’est le cas de l’Iran qui comptait au mois de juin plus de 140 cas déclarés de grippe A. Après avoir initialement recommandé aux personnes fragiles de reporter le hajj, les autorités iraniennes ont franchit un autre cap, le 6 août, en interdisant tout bonnement à ses ressortissants de se rendre à la Mecque.

Quant à la Tunisie, elle a décidé d’annuler la omra, réservant encore sa décision pour le grand. « Hormis ces deux pays, la majorité des pays musulmans estiment qu’ils n’ont pas encore suffisamment d’éléments pour dire qu’il y a un risque avéré qui permettrait, du point de vue religieux, d’interdire cette obligation », déclare M. Moussaoui.

En France, la vigilance est de mise. Le Quai d’Orsay n’a pas encore pris de mesures adaptées, qui dépendront de l’évolution du risque sanitaire. Le CFCM prévoit par ailleurs une réunion le 20 août prochain avec d’autres organisations musulmanes « pour prendre position sur ce sujet et prendre des décisions en fonction des éléments que nous obtiendrons des autorités sanitaires et de prendre des décisions adéquates », conclut son président.

La baisse de la fréquentation de La Mecque, qui accueille chaque année des millions de personnes en quête de spiritualité, semble inévitable et ses répercussions économiques ne se feront pas attendre.


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Brahim le 18/08/2009 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salem mouahalikou wa ramatoullah
je ne compends pas que des gens lise le Livre saint c'est à dire le noble coran on peut écrire et insité des gens à ne pas se rendre au pelrinage alors que c'est l'un des 5 piliers de l'Islam sous pretexe d'une maladie qu'il peuve y contracter vous avez oublier ce qu'est écrit dans le coran ou quoi?
petit rappel alors : Dis: "La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible et qui vous informera alors de ce que vous faisiez.” (Sourate al-Jumua: 8)

Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables… (Sourate an-Nisa: 78)

Les anges viennent réclamer l'âme du juste, en disant: "… Paix sur vous! Entrez au paradis, pour ce que vous faisiez.” (Sourate an-Nahl: 32)

rappel sur le pelerinage

Sourate 3, Verset 97
Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit où Abraham s'est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. Et c'est un devoir envers Dieu pour les gens qui ont les moyens d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Dieu se passe largement des mondes.

Sourate 2, Verset 196
Et accomplissez, pour l'amour de Dieu, le grand et le petit pèlerinage

"Quiconque accomplit le pèlerinage pour l'amour de Dieu et s'abstient de toutes relations sexuelles avec son épouse, et ne fait pas de mal et ne commet pas de péchés, alors il retournera chez lui [après le pèlerinage sans péchés] comme s'i...  

2.Posté par batoule le 19/08/2009 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'arabie saoudite va essuyer des pertes considérables si les musulmans ne se rendent pas à Omra ou Hajj et j'en suis ravie.

ce pays agit contre les musulmans tout en s'enrichissant grâce a eux.

le hajj fait certes, parti des paliers de l'Islam, mais ne devient pas une obligation en cas d'empechement quelconque. et là, il s'agit de maladie contagieuse, qui porte donc a conséquence.
et les propos de Brahim sont mal venus. Dieu demande aux gens de réfléchirent : la santé et les finances sont a prendre en compte avant le pélérinage.

de plus, du point de vu politique, les musulmans doivent éviter de faire le hajj en représailles contre l'arabie saoudite qui aide aux massacres des palestiniens et autres musulmans a travers le monde.
ice pays oeuvre pour les anti-musulmans

3.Posté par moussa le 19/08/2009 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La grippe porcine, mexicaine ensuite et H1NI après est une invention de l'OMS, qui travaille pour les multinationales de la pharmacie avec le "tamiflu" qu'on cherche à vendre au monde entier.
Dans aucun pays au monde, on n'a noté une épidemie de grippe H1Ni depuis mars 2009. Les cas signalés se situent dans la moyenne ou sont mêmes en deça de ce qui a a été vécu les années passées
Les musulmans iront bien à la Mecque pour le grand et petit pelerinages. Cette manipulation médiatique sur la grippe H1NI sera déjouée L'affluence à la Mecque va crescendo depuis des decennies. Cette progression se maintiendra et s'emplifiera même C'est une question de foi structurelle et non de conjoncture

4.Posté par mouslima le 19/08/2009 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam alikoum
frefre et soeurs , les savant et les pays qui ont restreint le pelrinage haj ou omra ,ils on pas commis ni peché ni blaspheme .certe on fuit pas la mort mais il ne faut pas aller audela du risque car allah le souvrain des cieux et de la terre facilité la religion il ne la pas compliqué ,surtout cette acte de foi qui constitu un effort non negligeable alors que dans les tiers monde chaqu un de nous a une famille ou un voisin qui creve de la fain , peut etre cette maldi, est une punition pour que chaque musulaman ouvre en fin les yeux

5.Posté par mouslim le 20/08/2009 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam

hier j'étais au consulat saoudien, quel honte ! la femme qui recoit les musulmans semble ne pas être musulmans sur la forme et sur le fond elle ne m'a pas aidé à avoir plus d'information. Non seulement nous sommes persécuté par les médias et les politiciens en france mais même l'arabie saoudite semble nous mépriser :(

6.Posté par merwan le 23/08/2009 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam arleycoum Tout ça ce nest que de la politique le fait de vouloir faire interdire le voyage à la mecque mais ca reste à voir car Dieu est le plus savant. Mais bon vous me direz pas que le billet est accessible pour tt le monde ? Le prix est-il justifié ?! Je ne pourrais pas m'y rendre même sans ce virus qui se propage bisarement d'un pays à un autre ( Un billet pour 2pers est égale à 6000 ou 7000 euros voir plus). Vous avez oublié qu'il fallait condamner le mal où qu'il en soit et peu importe son origine. il faudrait simplement dire que nous sommes des "charlatans" des simples consommateurs de première classe et arrêtons de nous victimiser car tt est de notre fautes. Que Dieu nous guide et bien dit ma soeur (qui porte le nom Mouslima) car tt le monde s'occupe de soi même. Sommes nous devenus une communauté individualiste ? Là est question ?

7.Posté par Farouk le 25/08/2009 04:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam,

Comme le dis tres bien le frere Moussa plus haut, cette grippe a été inventé et n'est que mensonge. Sachez que le Tamiflu ne guérit rien du tout et n'a que des effets négatifs sur l'etre humain. De plus, les actions de ce médicament qui est coté sont en majorité possédées par Donald Trump, membre du gouvernement d'Obama et de Bush. Je pense que c'est simple a comprendre. Allez a la Mecque et n'écoutez pas tous ces médias qui vous parlent de scénario catastrophe, de grippe qui se propage a la vitesse de la lumiere et autres.