Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

La fête des mères n'est pas contraire à la Charia, selon une fatwa

| Lundi 26 Mai 2008 à 18:25

           


La fête des mères n'est pas contraire à la Charia, la législation islamique, selon une fatwa, un avis religieux, reprise par le site officiel des fatwas en Egypte.
Cette fête, d'origine païenne, était célébrée dimanche dans de nombreux pays occidentaux et quelques pays arabes, comme l'Egypte, ainsi qu'à d'autres dates ailleurs dans le monde arabo-musulman.
Pour dar al-Ifta, la "maison des fatwas", célébrer la fête des mères n'est pas "haram", interdit aux yeux de l'Islam, car elle est conforme à "l'obéissance obligatoire des enfants à leurs parents" prescrite dans le Coran.
De plus, selon cette fatwa élaborée récemment, le prophète Mohammed avait lui-même "visité la tombe de sa mère Amina" et "personne ne l'avait vu pleurer davantage que ce jour".
"Il faut rejeter des innovations quand elles sont en contradiction avec la charia", ce qui n'est donc pas le cas avec la fête des mères, conclut cette fatwa.
La fête des mères n'est pas contraire à la charia, la loi islamique, selon une fatwa, un avis religieux, reprise par le site officiel des fatwas en Egypte.
Cette fête, d'origine païenne, était célébrée dimanche dans de nombreux pays occidentaux et quelques pays arabes, comme l'Egypte, ainsi qu'à d'autres dates ailleurs dans le monde arabo-musulman.




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Sofiane le 28/05/2008 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam alikom

J’aimerais voir cette fatwa si possible, car c'est très bizarre. Ce n’est pas une fête musulmane, dans l'islam il n'y a que 3 fêtes. Ni dans le coran ni dans la sounna on fait allusion a cette fête. Comme vous le dites c'est une fête païenne donc qui n'a rien avoir avec l'islam

La fête des mères trouve ses origines dans l'adoration de la mère qui était pratiquée en Grèce antique. Ce culte païen comportait des cérémonies en l'honneur de Rhéa (ou Cybèle), la Grande mère des dieux.

Le prophète saws : « Celui qui innove dans notre religion ce qui n’en fait pas partie, cela lui sera rejeté.»

Parce que si ce que vous affirmez est vrai dans ces cas la, on célèbrent la fête des pères car dans l'islam on doit respecter les parents, on célèbrent la saint valentin car l’homme et la femme se doivent respect et amour. On célèbrent noël car dans l’islam c’est bien d’offrir de donner des cadeaux.

salam alikom

2.Posté par Sofiane le 31/05/2008 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avait du lire et recevoir mon commentaire, j'attends toujours la source de vos informations notamment cette fatwa et par qui elle a éta fait. Car cette article fait bcp de débat dans les forums


3.Posté par samra1007 le 02/06/2013 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam

pourquoi vous ne respectez pas l'avis des autres?! l'innovation c'est plutôt ce qui nuit que ce qui fait du bien alors arrêter vos bêtises.

Nos mères sont souvent oubliées ne me dites pas le contraire s'il vous plaît c'est trop facile de remettre toujours des jugement à droit et à gauche alors qu'il n'y a rien pour propager l'amour dans les foyers! ce n'est pas avec des phrases qu'on construit quelque chose mais avec des actes alors votre boycotage de l'amour emportez-le ailleurs merci!