Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Société

La famille UOIF s'est retrouvée au Bourget

Entre bienséance et conservatisme, le salon se contente du 1er rang de la mosquée

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Lundi 12 Mai 2008 à 16:44

           

L'Union des organisations islamiques de France (UOIF) organisait sa rencontre annuelle durant ce long week-end du 8 au 11 mai., sous le thème "La famille, réalités et défis". 25 ans après sa création, ce fut bien la famille UOIF qui s'est réunie cette année puisque, outre Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, tous les invités de la 25ème rencontre annuelle des musulmans de France faisaient partie du cercle UOIF. Manque d'ouverture et choix d'un thème à connotation conservatrice ont fait de cette rencontre celle des habitués, ne permettant par la même pas à la classe moyenne musulmane de pouvoir s'y reconnaître et y participer.



La famille UOIF s'est retrouvée au Bourget

L'UOIF à l'heure du conservatisme

"La famille, réalités et défis", tel était le thème de la 25ème rencontre annuelle des musulmans de France organisée comme chaque année par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), qui par la même fêtait sa 25ème année d'existence. Mais avec un thème tel que la famille, par essence conservateur, et un choix de personnalités intervenantes toutes issues du cercle de l'UOIF ou y évoluant, l'Union a incontestablement attiré cette année un public de marché. La jeunesse était peu présente, sauf samedi soir, au moment où Tariq Ramadan intervenait. La langue arabe également, utilisée par beaucoup de conférenciers, fut un facteur de désertion de la jeunesse. A quelques mois des élections du CFCM, l'UOIF a resserré les rangs autour de ses leaders, attirant fatalement des visiteurs issus "du premier rang de la mosquée". Ce conservatisme s'est exprimé jusqu’à la gestion de l'espace commercial. Des sociétés comme Asia Food Consulting, Gumoz, se sont vues au dernier moment interdire la vente de confiserie à base de gélatine. Halal Services, société de contrôle appartenant à l’écosystème UOIF avait en effet jugé non halal ces friandises. C’est d’autant plus surprenant que le Conseil européen de la fatwa, organisme auquel s’est toujours référé l’UOIF, émet un avis de souplesse sur la question puisqu’il tolère la gélatine.

Affiche vantant l'investissement immobilier à Dubaï
Affiche vantant l'investissement immobilier à Dubaï

Baisse d'affluence

Selon les chiffres avancés par le service communication de l'UOIF, la 25ème rencontre aurait attiré près de 120 000 visiteurs, soit à peu près le même nombre que la précédente. Cependant, les allées étaient en général clairsemées et la salle de conférences le plus souvent au tiers pleine. Et alors qu'habituellement le samedi était jour de pic d'affluence, et que les allées étaient noires de monde autant à l'extérieur que sous les hangars, ce samedi 10 mai, l'on circulait sans difficulté.

Plusieurs facteurs pourraient expliquer cette baisse du nombre de visiteurs. Le prix d'abord, de 18 euros pour la durée de la rencontre et de 12 pour une journée, a paru élevé pour beaucoup et l'on a pu entendre ici ou là, dans les navettes ou dans les allées, les visiteurs s'en plaindre.

La famille UOIF s'est retrouvée au Bourget

Une classe moyenne absente

Les intervenants ensuite, choisis pour traiter de la question de la famille et qui constituent désormais des habitués de la rencontre. Ainsi du Cheikh Abdallah Basfar, du Cheikh Abdallah Ben Biya ou de dirigeants de l'UOIF comme Abdallah Benmansour ou Boubaker El Hadj Amor. Ces orateurs sont pour la plupart jugés très compétents et très appréciés du public, mais ce même public était en droit de s'attendre à plus d'ouverture et de nouveautés. D'autant plus que les transformations sociales, culturelles, morales, économiques à l'origine des nouvelles formes de famille n'ont été que rarement pris en compte dans les interventions.

Ce thème en outre n'a pas permis d'attirer sur le salon une classe moyenne musulmane de plus en plus présente et importante, évoluant dans le milieu financier ou au sein de grandes entreprises et imposant par la même une réflexion sur la gestion de la diversité au sein des entreprises et de la société françaises.

La présence sur place de trois stands dédiés à la promotion de l'investissement immobilier à Dubaï n'aura pas suffi à les convaincre de se déplacer. Le responsable d'un des stands nous confiera par ailleurs que sa présence lui servira principalement à se faire connaître et à nouer des contacts, la vente d'appartements ou de villas à Dubaï n'étant donc pas sa priorité.




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

33.Posté par citizen le 21/05/2008 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
assalam,

C'est remarquable de voir des musulmans débattrent aussi férocement sur un sujet qui somme toute, n'intéresse que peu de monde. Je vais tout de même me permettre d'apporter une ciontribution renversante.

La Ramf, quelle prétention pour se nommer ainsi? Je précise, la rencontre "des" musulmans de france, ce nom ne peut certes pas plaire à tout le monde, mais en quoi s'impose t'il de vouloir représenter TOUS les musulmans de France? Si vous ne vous sentez pas concernés, hé bien ne venez pas ou créez votre propre meeting. Il faut être stupide pour imaginer refléter tout à fait les musulmans de france, nous sommes si différents, la preuve.
Mais là où je suis assez étonnée et même ravie, c'est de voir que ce sujet vous tient profondément à coeur, alors on est soucieux de l'imge qu'on peut donnner de nous? Elle n'est que fidèle à ce que nous sommes. Les musulmans ne sont pas communautaristes, ils aiment se retrouver une fois par an mais cela ne veut pas dire qu'ils cherchent à ne rester qu'entre eux. De plus, c'est un moyen pour eux de sentir et de faire sentir qu'ils existent au delà des polémiques existantes, ressassant toujours les mêmeshistoires sur notre compte. Vous me direz, il n'y a pas que ce moyen. Je l'admets, mais pour le moment, c'est celui qui fait le plus de bruit, et malgré les critiques, en bien.
Je suis fière d'appartenir à la communauté, de sentir que je ne suis pas la seule dans mon petit patelin à me battre pour me faire respecter. Hé oui, il y en a d...  

32.Posté par Hassan le 19/05/2008 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai envie de laisser un mot...
C'est vous mon frère Daoud du Post 31, qui m'incitez à revenir.
Je voudrais vous dire que UOIF EST UNE ASSO PARFAITE. Si vous n'intégrez pas cette idée, vous trouverez que tout cette passion autour de l'article est inutile. On peut critiquer n'importe quelle fédération mais si vous critiquez l'UOIF, ils vont vouloir vous excommunier. MDR C'est la méthode Takfiri

La passion qui s'exprime au bas de cet article nait du fait que les membres de l'UOIF n'ont AUCUNE CULTURE DE LA CRITIQUE. Ils vivent dans des amalgame, dans leur rapport à leur dirigeants qui les amènent à adopter des réaction de schizophrénie.

J'ai parfois cru que saphir était proche de uoif. Et quand je lis l'article ci-dessus, je le trouve exact en tout point, et je tire mon chapeau à l'auteur même si je trouve qu'il ne va pas loin sur certains points. "Où sont passés les intellectuels de l'UOIF ? " C'est une question qu'il faut poser à ces gens qui ne cessent de nous parler d'un islam "de" France... MDR Y'a plus un seul intello parmi eux.

Il y a un ans ou deux, saphir a publié un article sous le titre "UOIF lâche Sarko". C'était absolument le contraire car c'était Sarko qui avait lâché l'Uoif. Depuis cette époque je doutais de l'intégrité de ce site par rapport à l'uoif. Ceux qui parlent d'amateurisme sont vraiment de mauvaise foi. Y'en a un qui va jusqu'à accuser le journaliste de saphir de l'absence d'un conférencier. Le conférencier était bien annoncé, c'est bien l'uoif qui l...  

31.Posté par Daoud le 19/05/2008 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam,

je suis étonné de voir à quel point cette article déclenche les passions. Je ne vois pas en quoi l'article de Mme Assmaâ Rakho Mom soit problématique. Ce n'est qu'un point de vue. Que la RAMF ait une baisse en nombre de visiteur ou non, ce n'est pas là le problème. Je pense qu'il y en a qui ont remarqué une baisse d'autres non et basta. Second point, sur le contenu, visiblement la rédactrice n' a pas apprécié la redite comme chaque année de certaines conférences voire l'intervention des mêmes intervenants, et alors? Elle a le droit de s'exprimer sur cet angle. Toute action est critiquable comme cette article d'ailleurs. Mais il me semble qu'il n'y a aucune insulte lancé par l'UOIF sur cette article, par contre du côté des commentaires... Vous savez, le véritable problème chez nous, les musulmans, c'est que nous ne savons pas débattre sans insulter!


Critiquer la RAMF, ce n'est pas blasphémer, n'est ce pas? Les cadres de l'UOIF ne sont pas prophètes, n'est ce pas? Ils font un travail salutaire certe, mais critiquable, que l'on soit d'accord ou non.

En lisant les commentaires des uns et des autres, je me dis, le jour où un musulman Français sera président de la république, ça va être pire que Sarko!

Apprenons donc à vivre en démocratie et débattons sans insulte. Et dernière chose, le Prophète (SAW) ne se permttait pas de juger les intentions des hommes et des femmes, alors suivons notre Exemple.

Dernière chose, Nouredine tu dis ""...des habitués de la rencontre. Ainsi...  

30.Posté par Nouredine le 19/05/2008 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assmaâ Rakho Mom,

Votre écrit a manifestement du mal à être objectif. En effet, outre le fait que vous semblez amalgamer vos convictions personnelles à la réalité, votre article contient beaucoup d'erreurs professionnelles, mais le pire reste les énormes inexactitudes dont vous avez fait preuve. Je cite à titre d'exemple: "...des habitués de la rencontre. Ainsi du Cheikh Abdallah Basfar, du Cheikh Abdallah Ben Biya.." alors que ce dernier s'est finalement excusé et n'a pas frôlé le sol français ces jours là, ce qui laisse comprendre que vous vous êtes tout simplement contentée de lire le programme initialement prévu, ce qui est loin de vous permettre de juger le contenu de la salle et à fortiori le contenu des discours, chose dont vous ne vous êtes absolument pas privée, mais hélas avec beaucoup d'amateurisme et incompétence journalistiques; vu la flagrance de votre inobjectivité.

amicalement

29.Posté par Mohamed Pascal Hilout le 19/05/2008 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher HassanLeCaennais,

Je vois que vous préférez ne rien écrire qui laisserait des traces claires et vérifiables sur des sujets bien concrets.

Vous préférez donc le palabre de vive voix : اللغو والهدرة

Comme ça, vous ne vous engagez à rien. Quel courage intellectuel !

28.Posté par Kamli le 19/05/2008 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis content que cette rencontre organisée pour les musulmans par l'UOIFcontinue d'attirer un grand nombre d'individus, qui à juger par leur fidélité trouvent un réel interêt, à y participer en famille, et surtout continue de susciter l'interêt généralde de ceux qui appressient et ceux qui n'appressient pas.

En tout cas on ne peux pas dire que ce soit une mavaise initiative, non déplaise à certains d'entre nous,

Des commentaires que j'ai pu lire, je ne retiens que les remarques constructives que je souhaites offrir à l'organisateur:

Continuez de nous réunir pour nous unir et nous entendre!
Tenez compte des remarques et critiques pertinentes des visiteurs du salon!
Vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde, mais cela ne vous empêche pas d'essayer!
Invitez les visiteurs qui s'interessent plus que d'autres à vos exprimer leurs opinions dans une tribune résérvée à cette rencontre et essayez d'en tirer profit sans chercher à vousj ustifier et à vous défendre!.
Faites plus de transparence sur la question du nombre et celle du bilan financier,la transparence ne peut que vous rendre de grands services à tous les niveaux,
Il ne faut pas que le salon se réduit à une attraction de distraction, mais qu'il puisse garder son caractère culturel et que les participants même quand ils ne sont pas venu pour ça puissent partir avec un maximum d'idées consructives pour eux même, pour l'interêt général de la communauté musulmane et celui de la communauté nationale et européenne.


b[

27.Posté par Khalid le 17/05/2008 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bismillah arrahmane arrahim.

Tout d’abord je m’adresse à la rédactrice de l’article à saphirNews il ne faut pas être savant pour deviner votre penchement et vos préjugés à commencer par le titre de l’article et la photo. Mme vous vous êtes trompé d’adresse et vos propos sont déplacés, mais le véritable coupable est saphirNews. Apparemment ce média prend le relais des médias nationaux, voire même cherche-t-il un tremplin comme Charles Hebdo dans l’affaire des caricatures.
Toute critique est la bien venu, ceci dit il faut rester dans un cadre constructif.
L’UOIF est la seule organisation qu’au début des années 80 à œuvrer et œuvre pour l’Union des musulmans et la disparition des clivages ethnique en France et en Europe et pour une pratique libre de l’islam en France loin des pressions consulaires.
Moi personnellement je tire mon chapeau à tous les organisateurs de cette rencontre, un travail de bénévolat et de volontariat dans une telle rencontre ne peut être que louable.
Une telle manifestation mis en valeur les musulmans et montre leurs capacité à se prendre en charge. Il faut aller de l’avant et sortir de ces débats stériles, il est temps pour nous d’être des acteurs dans cette société et nous avons toutes les compétences qu’il faut.
Enfin je tiens à remercier les organisateurs de ce congrès qui nous réunit une fois par an et je lance un appel à tous les détracteurs : Faites pareille si vous êtes capable et sachez que beaucoup de tentatives ont été totalement voué à l’échec p...  

26.Posté par hassanlecaennais le 17/05/2008 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien Pascal
C'est quand tu veux, de vive voix, derrière le clavier, ca ne m'interesse plus, rdv à la prochaine RAMF, c'est une très bonne occasion de débat, c'est pourqioi la rencontre est un espace incontetablement bénéfique.
Qu'Allah aide l'UOIF dans ses oeuvres!
Ce n'est pas parce que vous écrivez des choses que vous n'avez pas inventées qu'elles ne le sont pas!!!!

25.Posté par mounir le 15/05/2008 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SALAM
c'est le comble, chacun profite pour s'acapparer d'une rencontre organisée par d'autres, l'uoif oranganise la rencontre et est libre de choisir les inervenants qu'elle veu, et les sujets q'elle jige bon, bref, quant au frère que se moque du cheikh basfar pour parler de la famille, il me rappelle ceux qui se moquent des musulmans pour leur apprendre à eux, les oxidentaux civilisées, ce qui est bon ou pas bon.

24.Posté par Mohamed Pascal Hilout le 15/05/2008 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'en doute pas cher HassanLeCaennais,

Comme vous le dites, il y aura encore des rencontres au Bourget et je crains qu'on y racontera encore des histoires à dormir debout aux musulmans, tant qu'il y aura des musulmans qui ne cherchent pas à se poser des questions sur eux-mêmes, sur notre propre Histoire, racontée pourtant par des musulmans. Tout ce que j'ai écrit, je ne l'ai pas inventé et vous le savez bien.

Tant qu'il y aura des musulmans qui n'auront pas encore compris ce que veux dire IQRA' : LIS ! Le premier ordre donné par le Coran, il sera possible de diffuser de l'ignorance à la place de la vérité historique pour leur extorquer quelques €uros.

Tant que nous ne lirons pas notre Histoire telle qu'elle est, nous nous raconterons des histoires, comme des enfants, pas assez adultes pour prendre leurs responsabilités.

Nous avions les hiéroglyphes de nos ancêtres égyptiens sous les yeux et il fallait attendre Champollion pour qu'il nous explique comment les lire et découvrir que nous avions une histoire autrement plus profonde que celle du peuple hébreu.

Nous avions des tablettes sous les pieds et des gravures sous les yeux et il fallait attendre des Européens pour nous expliquer que la civilisation est née aussi en Mésopotamie.

Nous avions des vestiges au Liban, à Carthage et dans bien d'autres endroits et nous avons dû attendre que des archéologues européens nous expliquent que nos ancêtres Phéniciens ont inventé l'alphabet qui est à l'origine de tout les alphabets du mond...  

23.Posté par christiane le 15/05/2008 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam,
Je suis consternée de voir à quel point certaines personnes peuvent être méchantes dans la critique. Certes, des critiques il en faut pour améliorer le travail et on en a tous besoin, et pour cette rencontre l'uoif j'en suis sure les attends et les entendras très certainement. Mainteneant si toutes ces personnes sont persuadées du bien fondé de leurs critiques, alors je leur souhaite d'organiser quelques chose de similaire et de le réussir. Mais attention on ne peut pas plaire à tout le monde !!! Pour ma part je soutiens l'uoif et continuerai de les soutenir, qu'Allah aide toutes personnes ou organisations à mettre des choses en place pour l'Islam, seul Allah connaît les intentions de chacun.

22.Posté par hassanlecaennais le 15/05/2008 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam, Hassan
Je connais la démarche. Tu peux rejoindre Pascal khilout . Ceci dit, je vous le garantit: il y aura encore des musulmans, comme chaque année, beaucoup de musulmans qui participeront à la prochaine RAMF, assisteront à des conférences, s'échangeront les salutations, feront des veillées spirituelles et chanteront avec joie lors des soirées.
Que les islamophobes et les petits racistes continuent à faire leurs petits crachats qui retombent sur leur visages. ça n'atteint et ça n'atteindra jamais la face de l'Islam de France. Ceci dit, si des petits khillout continuent à s'exprimer en insultant le prophète sur un site sensé rendre compte du fait musulman de France, on est en droit de s'interroger....

21.Posté par Hassan le 15/05/2008 02:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La fréquentation a trop baissé. C vrai et Saphirnews a raison.
Je ne sais pas pour les conférences si les thèmes ont été traités. Je n'ai pas suivi toutes les conférences. Mais je peux dire que le schéma du discours est le même depuis toujours chez les frères musulmans: IL SUFFIT D'APPLIQUER L'ISLAM ET VOUS N'AUREZ AUCUN PROBLEME. SI VOUS AVEZ DES PROBLEMES MALGRE TOUT C'EST QUE VOUS PRATIQUEZ MAL L'ISLAM. Excusez, mais ça me fait penser aux communistes.

Depuis les années 50, ce schéma de discours des frères musulmans n'a pas changé. uoif est dans cette ligne que même les frères musulmans canal historique ont quitté depuis une petite décennie. J'ai écouté quelques conférences et ça m'a suffit. Ils m'ont encore expliqué que si je me posais des questions c'est que j'étais un mauvais musulman. Et même j'ai vu que TR, suit parfois ce schéma d'un islam système parfait, apologétique totalement désincarné de la réalité du musulman français. Quand je vois qu'ils vont nous chercher Basfar pour parler de la famille, je me dis: On n'est pas sorti de l'auberge.

20.Posté par Hassanlecaennais le 14/05/2008 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à Taînam,
Des propos comme les tiens sont recevables et respectables. Le thème aurait pu être mieux traité.
çà, C'est de la crtique constructive. La présentation du thème est du ressort de l'UOIF, mais celle-ci ne peut dicter aux intervenants leur point de vue, et leur choix de traitement du thème....

19.Posté par Taïnam le 14/05/2008 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam à tous !



Ce que je retiens, ce n'est pas l'information sur la fréquentation du bourget. Même si je partage le même constat. Etant un militant de l'UOIF, je n'ai pourtant pas apprécié ce 25ème salon. J'ai eu la désagréable impression que l'UOIF étant en train de s'enfermer. Les années précédentes, l'UOIF accordaient des tribunes à des hommes politiques, des universitaires, des personnes de la société civile... Or, cette année ce ne fut pas le cas.

Excepté tariq Ramadan (personnalité dont j'apprécie l'engagement), aucune personnalité exterieur à l'uoif n'a participé au programme. Je trouve ca dommage. C'est comme si l'UOIF avait fait un saut de 20 années en arrière. Certes il ne faut pas se couper de la base, mais il faut aussi en être la locomotive.



Ambiance de notre époque : le programme a été traité de manière démagogique et populiste. On fait croire aux musulmans que masha'Allah tout se passe bien dans notre communauté. Il suffit de suivre les textes et al hamdoulillah tout ira bien pour la famille dans le meilleur des mondes. Comme si la famille, les valeurs musulmanes étaient dans une dimension parallèle aux dynamiques qui travaillent notre société.

Certes, il ne s'agit pas de faire de grands débats universitaires, mais des ateliers, des témoignages qui mèlent des expériences juives, catho, protestantes, humanistes auraient été les bienvenues.



Bien sûr, cette maladresse ne remet pas en question le travail de 25 année de l'uoif ! Je continue de vous soutenir.

1 2 3