Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Points de vue

La crainte de l’islam n’est pas justifiée en Occident

Par Jocelyne Cesari*

Rédigé par Jocelyne Cesari | Dimanche 26 Mai 2013



Washington – Des travaux de recherche universitaire montrent que l’islam n’est pas incompatible avec les valeurs occidentales, sans avoir cependant de véritable impact sur les discours et les décisions politiques, qui restent, au contraire, très imprégnés de cette idée d’incompatibilité. Celle-ci s’est même intensifiée au cours de ces quinze dernières années : dans les démocraties occidentales, les musulmans, perçus jusque-là comme des ennemis extérieurs, sont aussi désormais considérés comme une menace interne. Par conséquent, aujourd’hui, en Europe et aux Etats-Unis, la communauté musulmane est, pour un grand nombre de personnes, à la fois l’ennemi intérieur et l'ennemi extérieur.

La persistance du fossé entre l’islam et l’Occident n’est pas du tout liée à la qualité du travail académique effectué à ce sujet mais est plutôt lié au fait que les conclusions de ces recherches sont rarement prises en compte par les acteurs politiques et culturels des pays concernés, et encore moins par les médias.

Or la solution viendra peut-être d’une meilleure compréhension de la réalité sociale et culturelle de l’islam qui contredit cette idée de division. Autrement dit, les choses s’amélioreront lorsque l'on comprendra que les musulmans d’Occident soutiennent les valeurs occidentales et l’intégration civique. Il faudrait justement apprendre cette vérité aux citoyens occidentaux, par des moyens éducatifs et culturels.

Dans mon livre Why the West Fears Islam: Exploration of Islam in Western Liberal Democracies [Pourquoi l’Occident craint l’islam : exploration de l’islam dans les démocraties occidentales], paru en juin 2013 aux éditions Palgrave McMillan, j’explique que les Occidentaux persistent à opposer l’islam au civisme et à considérer les musulmans, d’une part, comme des ennemis de l’intérieur, mettant en danger les valeurs et les identités nationales et, d’autre part, comme des ennemis extérieurs, en guerre contre toute la civilisation occidentale.

Or, curieusement, cette crainte des Occidentaux n’est pas fondée sur des preuves empiriques, relatives au comportement des musulmans en Europe et aux Etats-Unis. Dans ces pays, les habitudes politiques des citoyens musulmans ne sont pas différentes de celles des autres citoyens. Mes recherches montrent par ailleurs que les musulmans européens et américains ont davantage confiance dans les institutions nationales et démocratiques de leur pays que leurs concitoyens. Le fait de fréquenter une mosquée permet d’ailleurs de s’intégrer davantage sur le plan politique et social.

La crainte de l’islam n’est pas justifiée en Occident
En réalité, la perception occidentale des musulmans en tant qu’ennemis a des racines historiques très anciennes ; l’image de l’ennemi interne ne fait que se juxtaposer à celui de l’éternel ennemi extérieur.

Les musulmans représentent le camp opposé ou « l’autre », depuis le Moyen Âge. C’est par rapport à « eux » – et par opposition aux empires musulmans – que l’Occident se définit selon les notions de progrès, de nation, de rationalité et de laïcité. Les relations entre l’Europe et l’Empire ottoman se sont graduellement transformées en un binôme Occident-Orient, qui, à partir du XIXe siècle, a un impact important sur les relations internationales.

Aux Etats-Unis, la perception de l’islam comme l’ennemi extérieur remonte à la crise des otages américains en Iran (qui a duré de 1979 à 1981). Cette perception s’est accentuée avec les événements du 11 septembre 2001. A partir de là, les musulmans sont aussi devenus des ennemis internes et on a de plus en plus craint le terrorisme venant de l’intérieur.

Dans l’Europe de l’après-Seconde Guerre mondiale, la plupart des musulmans sont issus de l’immigration. Selon les estimations, ils constituent environ 5 % de la population de l’Union européenne, qui est de 425 millions d’habitants. En tant qu’immigrés, plusieurs générations de musulmans ont constitué une main-d’œuvre peu qualifiée pour l’Europe, alors que la plupart des musulmans vivant aux Etats-Unis ont un haut niveau d’instruction et de très bonnes compétences professionnelles.

En Europe, les musulmans continuent à avoir un faible niveau d’instruction et peu de possibilités de travail et se trouvent dans une situation économique précaire. Par ailleurs, ils vivent souvent cantonnés et marginalisés dans des zones urbaines bien précises et sont confrontés aux problèmes de délinquance et de criminalité et à de mauvaises conditions de vie.

Des deux côtés de l’Atlantique, il faudrait reconstruire les discours nationaux pour inclure les musulmans et l’islam dans la mémoire et dans les cultures collectives auxquelles ils appartiennent.

Cela serait possible si l’on transcendait les intérêts partisans et que l’on faisait de l’islam une cause nationale, que défendraient les acteurs politiques, sociaux et religieux de toutes tendances idéologiques.

Aux Etats-Unis, les efforts déployés dans les domaines de l’éducation et de la politique ces 50 dernières années pour intégrer la communauté afro-américaine dans l’histoire nationale constituent un bon exemple de cette volonté collective. Dans le cas de l’islam, l’intégration passera par la formation d’une coalition de responsables religieux de toutes les communautés, susceptibles d’avoir une influence dans la promotion des points communs entre l’islam et les autres religions monothéistes.

C’est là un noble objectif politique pour les années à venir.


* Directrice du programme « L’Islam en Occident » de Harvard, Jocelyne Cesari est également chargée de recherche principale auprès du Berkley Center for Religion, Peace and World Affairs de l’Université de Georgetown.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Didon le 28/05/2013 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les politiques ne sont pas là pour aplanir le chemin aux musulmans.Au contraire,ces politiciens véreuxde droite et de gauche pour la plupart se servent de l'islam comme contre-feux à la politique économique ultra-libérale.Souvenons nous du débat sur la burka qui a duré presque un an,alors que le vote sur les retraites qui se passait au meme moment a été voté expressement en 2,3 mois .
A chaque fois qu'un débat sur l'islam a lieu,les ultras libéraux utilisent ces faux débats pour " réunir ceux que le projet libéral divise et diviser ceux qu’il unit"
L'élite politique est en train d'éduquer les gens non pas à considerer les musulmans comme leurs concitoyens mais au contraire à les considerer comme l'ennemi de l'interieur dont vous parliez. Les politiques font le travail de sape inverse envers l'islam et les musulmans.
La gauche caviar n'est pas en reste puisque ce sont Fabius et Jack Lang en 2002 qui ont annoncé leur intention de proposer une loi contre le voile à l'ecole.Mais le plus étonnant ,c'est du coté de l'extrème gauche ,parfois en première ligne du train islamophobe C'est le parti radical qui a proposé au sénat la loi anti -nounou voilé.On se souvient aussi de l'affaire qui a fait grand bruit de la voilée du NPA.
La droite et la gauche caviar ont des conflits d'interet avec les patrons .C'est ce qui les à poussé à jeter en pature à leurs élécteurs l'islam et les musulmans.Mais pourquoi l'extrème gauche qui depuis l'affaire du voile n'a pas cessé de mettre de l'huile sur...  

2.Posté par Sethil le 28/05/2013 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudrait surtout que les musulmans comprennent que l'Europe n'est pas un territoire musulman et ne le sera jamais.
C'est donc à eux de s'adapter aux pays dans lesquels ils ont choisi de vivre, ou de choisir un autre pays s'ils ne sont pas satisfaits.
On ne quitte pas un pays musulman pour aller dans un pays laïc en se plaignant qu'il ne soit pas musulman, c'est tellement absurde que cela ne peut que provoquer des troubles.

3.Posté par Didon le 28/05/2013 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sethil
La france est une terre multi confessionnelle à l'image de ses ressortissants.Il faudra bien vous y faire.La france fille ainée de l'eglise est passée aux oubliettes depuis que la loi de 1905 sur la laicité est passé par là.C'est vous qui vous trompez de lieu ou d'époque,m'est avis et non les français de confessions musulmanes

4.Posté par serguei le 28/05/2013 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais qui est cette jocelyne truc. Ce genre d'article pour nous prouver que les faits n'existent pas est so années 90...L'enfumage ne prend plus, la preuve est au coin de la rue.

5.Posté par Didon le 29/05/2013 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Serguei
Jocelyn Cesari est une universitaire renommée.Si vous l'ignorez ,c'est que vous n'avez pas du écumer vos fonds de culotte à la fac.

6.Posté par melvin le 29/05/2013 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Didon: La France est de culture chrétienne que vous le vouliez ou non, on efface pas près de 2000 ans de christianisme par une loi...ce n'est pas parce que l'état s'est séparé de l’église que les français ont cessé d'être chrétiens en majorité (58% en France), même s'ils pratiquent beaucoup moins...Cette religion fait partie intégrante de la culture française, le nier serait faire preuve de mauvaise foi (sans mauvais jeu de mots ;-)... L'islam reste une minorité (6%) et n'est vraiment présent sur le territoire que depuis le milieu du XXème siècle (essayez de trouver une mosquée en dehors des grandes villes!).
Pour finir, je ne crois pas du tout que l'islam soit incompatible avec l'occident, et je ne connais pas de musulmans autour de moi qui se soient plaints de ne pouvoir pratiquer leur religion en France. Ceci dit, certains doivent parfois faire face aux préjugés et parfois à la connerie de certains, ça aussi on ne peut le nier...mais tout ce qui est minoritaire et "nouveau" a toujours fait peur de toute façon...

7.Posté par Didon le 29/05/2013 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Melvin
mon propos s'adressait à Sethil et était tourné de façon ,à lui faire comprendre que les musulmans n'ont d'autres ambitions que de vivre dans un etat laique neutre vis à vis des religions.La France n'est pas que de culture chrétienne,mais elle est de culture musulmane aussi car à travers la Sicile et l'Andalousie,la recherche scientifique musulmane a été reprise par l'occident à son profit.La civilisation musulmane dans son ensemble a été copié.Copernic pour ne citer que lui s'est beaucoup appuyé sur les travaux d'Al Tousi ,d'inb alhaitam .Les instruments de chirurgie qu'on utilise de nos jours ,étaient déjà en pratique au 10 siècle à Baghad.Al Haitham le génie dans le domaine de l'optique opérait de la cataracte et a inventé les lunettes.On croit que c'est Michel Servet qui a decouvert le sens de la circulation sanguine .Servet est un espagnol de l'andalouise qui connaissaitparfaitement l'arab eet a plagié sans le devoiler à quiconque les travaux d'un médecin musulman Ibn Nafis .Les antibiotiques étaient déjà à l'oeuvre non pas sous forme d'injection mais en faisant pénétrer la pénicilline dans une entaille.
Toutes ces connaissances sont passé par l'Andalousie ou les espagnols autochtones ainsi que les juifs ont aidés à l'oeuvre de traduction de l'arabe vers le latin
Dans litteratureles troubadours ont repris les chants traitant de l'esprit chevaleresque musulman envers leur dame à leur propre compte et Napoléon 1 lors de l'expédition d'Egypte a emmené des juristes de...  

8.Posté par Paul le 30/05/2013 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Didon.
Il faut faire preuve d'un incroyable aveuglement idéologique pour écrire un commentaire comme le votre. Je n'ai d'ailleurs aucun doute que vous êtes 100% persuadé par ce que vous venez de dire. Malheureusement il ne suffit pas de découper les portions d'histoire qui vous intéresse et de les modifier (comme on découpe les journaux dans 1984 d'Orwell) pour en faire une vérité aux yeux de lecteurs avisés.

9.Posté par Didon le 30/05/2013 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Paul
Ce ne sont pas des croyances comme vous le pretendez mais les travaux d'historiens qui eux contrairement à d'autres s'appuient sur des faits.N'en déplaisent à ceux qui se plient à des idéologies douteuses pour nier les travaux de recherche historique.Que la civilisation musulmane ait été intégré à la civilisation occidentale est une lapalissade en 2013.La civilisation isamique a permis la renaissance qui contrairement à ce que croient les incultes n'est pas sortis de nul part.
Lisez donc le soleil d'Allah brille sur l'occident de Sigrid Hunke pour ce qui est de l'ouvrage le plus complet en la matière

10.Posté par melvin le 30/05/2013 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Didon,

J'ai l'impression, dans vos propos, qu'il y a une confusion volontaire entre culture arabe et culture musulmane...Les avancées médicales et scientifiques du monde arabe et la religion musulmane en tant que telle sont 2 choses indépendantes à mon sens... Ce peuple était musulman soit, mais ce n'est pas pour autant que sa religion s'est répandue avec ses découvertes! Celles-ci ont peut être été plagiées, récupérées certes mais pas le reste, et par le reste j'entends l'islam. Les indiens et les chinois ont également, de part leur nombreuses inventions (le zéro, le papier, la boussole,la poudre etc...) grandement influencé l'occident, dit-on pour autant que la France est d'inspiration bouddhiste ou hindouiste???
Toutes les civilisations se sont influencées de toute façon (et tant mieux!). En ce cas là, nous sommes tous juifs, musulmans, chrétiens, boudhistes, polythéistes ou que sais-je encore!
Enfin c'est bizarre de raisonner par la religion avant toute chose non?
Enfin ce n'est que mon point de vue....

11.Posté par Didon le 31/05/2013 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une civilisation se traduit par sa langue avant toute chose.A partir du moment où un peuple se reconnait par la langue du coran ,il entre dans la sphère arabo-musulmane quelque soit les apports extérieurs.Il ya de nombreux chercheurs étrangers en occident et pourtant l'apport scientifique qu'ils apportent rentrent dans la sphère occidentale sans que cela pose question
Si ce sont les indiens qui ont inventés le zero,ce sont les musulmans qui ont donné une porté tout autre à ce nouvel instrument mathématique à travers l'arithmétique puis l'algèbre d'Alkhovaresmi.Quant au papier la vulgarisation de sa diffusion s'est faite à travers la civilisation islamique,le peuple d'un livre avant tout car en terre musulmane l'école était gratuite pour tous et tout le monde savait lire.Ce que Charlemagne au contact d'Haroun Al Raschid s'est empressé d'imposer dans son empire pour ses chères petites tetes blondes
Les boudhistes n'ont pas vécus 700 ans en Espagne et un peu moins en Sicile.L'occident s'est imprégné du mode de vie musulman au point que les espagnols d'obedience chrétienne en avait oublié leur langue maternelle pour ne plus savoir parler l'arabe au grand dam de l'église.Le mode de vie musulman et son raffinement ,dans l'habillement,le mobilier(le divan) et jusque dans la cuisine sont d'inspiration islamique.le jacket,le jupon pour ne citer qu'eux sont d'inspiration islamique.L'esprit rationnel et scientifique musulman a été légué à l'occident que vous le vouliez ou non.Et quand ...  

12.Posté par melvin le 31/05/2013 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne reste pas du tout convaincu, ne vous en déplaise....Vous parlez surtout de l'Espagne, à la base on parlait de la France...Vous raisonnez occident-musulman avec un manichéisme qui fait peur...Le religieux au sens stricte est mélangé au mode de vie, à une époque donnée... Parce que la grande civilisation à laquelle vous faites allusion et que vous idéalisez n'est plus la même.... le monde a bien changé depuis le Moyen âge, sisi je vous assure, mais la religion au sens stricte perdure...ça montre bien que les 2 sont dissociables...J'ai un divan à la maison et j'adore le turon, je suis donc musulman....J'aurais appris quelque chose aujourd'hui...

13.Posté par Didon le 31/05/2013 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne vous a jamais demandé de vous convertir à l'islam.C'est vous qui confondez les termes cultures,cultuels .Je vois que cela vous fait mal d'admettre que vous baignez dans la culture islamique.Et si le monde est tout autre aujourd'hui,cela est du aux efforts incessants de l'occident pour s'approprier les richesses de l'empire musulman.Un roi français,si je me souviens bien c'était Luis 9 a promis sa fille à houlagou pour venir envahir les musulmans d'Irak.Bilan 1 million de morts ,des centaines de milliers d'ouvrages à jamais détruit et Baghdad qui ne se relevera jamais.
Les croisades incessantes contre l'islam a affaibli l'empire qui au lieu d'investir dans les sciences le passaient à faire des guerres de survie( 9 croisades en tout !).
PUisqu'il faut vous mettre les point sur les i Si je parle des espagnols biens catholique et de la sicile ce n'est pas pour rien,vu que l'histoire a ses impondérables qu'un esprit bien averti ne peut ignorer.C'est seulement chez eux que la renaissance a débuté et soit disant les grandes découvertes.Sur le livre que j'ai proposé,il y a tout un développement sur Léonard de Vinci le génie ,mais qui est en fait un vulgaire plagiaire.Renaissance qui ensuite seulement s'est propagé à la France qui n'est pas sur Mars ,mais bien en Europe
Venice ,Genes et les comptoirs italiens ont profité du commerce avec les musulmans pour s'enrichir.Ils ont pu constituer une flotte navale de guerre et ont attaqué l'empire ottoman à Lépante pour maitriser les ro...  

14.Posté par chabri le 25/10/2013 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'islam est arrivé six siècles après et je constate que le Coran a pris sa source dans les religions judéo-chrétiennes ; Possédant la Bible '(ancien et nouveau testament ) et le Coran j'ai fait la comparaison .. Par endroit c'est presque du copier-coller .
L'islam est une religion de conquête par l'épée , tu te convertis à Allah ou tu meurs !
J'en ai assez d'être traité de kouffar et d'être méprisé parce que je suis " trinitaire " Il faudrait ouvrir les yeux là-dessus , l'unicité de Dieu , c'est aussi notre concept et notre CREDO ! .Il faudrait abrogé toutes ces sourates qui appellent au meurtre . et que des enfants apprennent par cœur dans des medersas . L'islamophobie cessera quand il n' y aura plus de christianophobie ! Pour aller vers Dieu , il y a d'autres chemins aussi beaux !
Moi , je préfère le message d'amour de Jésus , le cœur qui écoute , le prince de la paix . C'est mon droit et je respecte votre choix . Je m'en tiens là .
Que la paix de Dieu( ou Allah ) soit dans votre cœur