Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

« L'unité est indispensable » : Macron dénonce un attentat après la décapitation d'un enseignant à Conflans

Rédigé par Saphirnews | Vendredi 16 Octobre 2020 à 23:00

           


« L'unité est indispensable » : Macron dénonce un attentat après la décapitation d'un enseignant à Conflans
C’est sur un ton à la fois ému et grave qu’Emmanuel Macron a pris la parole après l’attaque survenue à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, lors de laquelle un professeur d’histoire a été décapité.

Le chef de l’Etat a dénoncé, vendredi 16 octobre, un « attentat terroriste islamiste caractérisé » dont l’enseignant a été victime, lâchement assassiné « parce qu’il enseignait, parce qu’il apprenait à des élèves la liberté d’expression, la liberté de croire ou de ne pas croire ».

Emmanuel Macron, qui n'a pas souhaité donné plus de détails sur l'identité du professeur, a adressé, par cette occasion, un message de soutien à tous les enseignants de France, pour les protéger les défendre et les aider à faire leur métier

« Je veux le dire de manière très claire : ils ne passeront pas », a déclaré le président de la République. « L’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas. Ils ne nous diviseront pas. C’est ce qu’ils cherchent et nous devons nous tenir tous ensemble, citoyennes et citoyens », a-t-il ajouté. Avant de conclure : « J’appelle l’ensemble de nos compatriotes dans ce moment à faire bloc, à être uni sans aucune distinction telle qu’elle soit car nous sommes d’abord et avant tout des citoyens unis par les mêmes valeurs, une histoire, un destin. Cette unité est indispensable. »

Lire aussi :
Un professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine, ce que l’on sait sur l’effroyable attaque
Gérald Darmanin : « C’est la grandeur des musulmans de France de constater qu'il existe des dérives au nom de leur religion »
Ce que l'on sait de l'attaque survenue à Paris, près des anciens locaux de Charlie Hebdo
Lettre ouverte à nos concitoyens – Ensemble, défendons la liberté, l'appel inédit des médias français




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.