Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Société

L’islamophobie explose en France, les violences exacerbées en 2012

Rédigé par | Jeudi 31 Janvier 2013 à 18:40

           

« Chaque jour en France, un individu est victime d’islamophobie. » C’est le constat dressé par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), qui a rendu public, jeudi 31 janvier, son bilan de l’année 2012. Toutefois, les chiffres du rapport restent, pour l’association, « bien en-deçà de la réalité islamophobe ».



Le CCIF constate une forte progression des actes islamophobes en 2012.
Le CCIF constate une forte progression des actes islamophobes en 2012.
« Chaque jour en France, un individu est victime d’islamophobie. » C’est le constat accablant dressé par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), qui a rendu public, jeudi 31 janvier, son bilan de l’année 2012.

Le CCIF a ainsi recensé 414 actes islamophobes envers des institutions ou individus en 2012, contre 298 en 2011, en progression de 38 %. Elle a aussi répertorié 364 actes visant les individus en 2012, contre 262 en 2011 (+38 %).

« La tendance observée sur les années précédentes n’est pas inversée : les femmes restent les principales victimes d'actes islamophobes. Elles représentent 87,3 % des cas visant des individus », indique le CCIF.

Les violences contre les musulmans exacerbées

« Après les agressions verbales (menaces, insultes, harcèlement, différentes formes de rejet), le passage à l’acte se libère de manière assez grave. Les agressions ont plus que doublé, avec une progression de 134, 6 % (122 actes en 2012 contre 52 en 2011) », ajoute-t-elle, précisant que ce sont les femmes voilées les plus touchées puisqu’elles comptent pour 76 % des cas d’agression physique ou verbale.

Ces femmes sont aussi les plus marginalisées, leurs exclusions d’entreprises de services (auto-écoles, salles de sport, cabinets médicaux, restaurants, centres de formation…) s’étant multipliées : « le passage à l’acte islamophobe se fait de manière décomplexée ».

Une islamophobie devenue « culturelle »

L’Etat est une nouvelle fois mis en cause par le CCIF, qui signale 39 % d’actes islamophobes. « Plus perturbant encore, la situation à l’école : plus d’un acte sur deux dans le service public est le fait d’un agent de l’Éducation Nationale », fait savoir l’association, qui observe « une mutation de l’islamophobie qui après avoir été longtemps et majoritairement l’œuvre des services publics, s’étend désormais au monde du travail, dans le secteur privé ». 10,47 % des actes islamophobe au travail ont été recensés en 2012 contre 3,59 % en 2010.

« Nous sommes passés d’une islamophobie politique à une islamophobie culturelle, relayée médiatiquement et politiquement. Cette évolution est corrélée à un certain nombre de prises de position du HCI contre les libertés individuelles et de débats politiques stigmatisant les musulmans », analyse le CCIF.

Alerte aux attaques contre les mosquées

Les institutions musulmanes sont toujours plus visées : sur les 50 actes recensés, le CCIF en dénombre 40 actes perpétrés contre les mosquées, soit près d’un par semaine. L’invasion du chantier de la mosquée de Poitiers en octobre 2012 par les Identitaires a été la plus médiatisée mais bien d’autres lieux de cultes sont régulièrement ciblées sans réactions des pouvoirs publics.

La mosquée du Barp, en Gironde, a été dégradée cinq fois depuis juillet 2012, dernièrement en décembre par un cocktail molotov. « La tendance notée en 2011 quant à l’évolution dans le choix des cibles des attaques se confirme en 2012 », poursuit le CCIF, qui s’inquiète de la montée des attaques envers les commerces et les résidences de familles musulmanes.

La réalité islamophobe plus effrayante, pour le CCIF

Le CCIF, qui a 10 ans d’existence, est de plus en plus sollicité pour signaliser les discriminations et les agressions. Cependant, « les chiffres figurant dans notre rapport ne sont que la partie émergée de l’iceberg, bien en-deçà de la réalité islamophobe à laquelle nous sommes confrontés depuis plusieurs années », signale l’association.

« En effet, certaines victimes préfèrent se taire, se méfient des agents de la force publique, qui refusent parfois de recueillir leur dépôt de plainte, les autorités minimisant trop souvent la charge islamophobe. Ces violences qui s’accentuent d’année en année menacent de plus en plus l’équilibre de notre pays et la cohésion sociale », conclut-elle.

Le CCIF avait lancé une campagne d’affichage contre l’islamophobie en novembre 2012 pour sensibiliser les Français à lutter contre ce racisme. Il en faudra bien plus pour faire réagir l’ensemble de la société.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par lr407 le 01/02/2013 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un groupuscule fasciste a profaner un lieu de culte à Poitiers, sans être poursuivi ni condamné ! Alors que les faits sont avérés, violation de propriété, haine religieuse, xénophobie, violence caractérisé, propagande raciste et diffamation par tous types de médias, ....etc, la liste est longue !

2.Posté par pelemele le 08/03/2013 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Le CCIF a ainsi recensé 414 actes islamophobes envers des institutions ou individus en 2012, contre 298 en 2011, en progression de 38 %. Elle a aussi répertorié 364 actes visant les individus en 2012, contre 262 en 2011 (+38 %). "---Pour mettre les choses en perspective il faudrait comparer ces données avec les actes commis contre les non musulmans et leurs propriétés, chrétiens, juifs et athées, actes exécutes par des adeptes - pratiquants ou non- de cette religion islamique.

A mon avis les musulmans n'ont pas trop a se plaindre dans ce cas.

3.Posté par Citoyenfr le 27/03/2013 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjours,Bonsoir. Je me permet de vous s'informer sur L'islam D'abord que veut dire Islam ? D'origine arabique, "Islam" signifie "soumission à la volonté de Dieu". Étymologiquement, il est apparenté au mot salam qui signifie paix.

Religion monothéiste, l'Islam est la religion révélée au prophète Mohamed (c. 570-632) par l'ange Gabriel. Mohamed est le "Dernier messager", de la lignée des prophètes bibliques, ceux de l'Ancien Testament, Adam, Abraham, Moïse, et Jésus dont les musulmans rejettent le caractère divin. L'islam, c'est accepter les enseignements de Dieu, qu'Il a révélés à Son dernier prophète, Mohammed , et s'y soumettre volontairement.

et qu'enseigne donc l'islam ?

L'islam rejette le favoritisme envers certaines personnes ou certaines nations à cause de leurs richesses, de leur pouvoir, ou de leur race. Dieu a créé les êtres humains égaux et on ne peut faire de distinction entre eux que sur la base de leur foi et de leur piété. Le prophète Mohammed a dit: {Ô vous qui m'écoutez! Vous n'avez qu'un seul Dieu et vous n'avez qu'un seul et même ancêtre (Adam). Un Arabe n'est pas meilleur qu'un non-Arabe, et un non-Arabe n'est pas meilleur qu'un Arabe. Et un rouge (un blanc au teint rouge) n'est pas meilleur qu'un noir, et un noir n'est pas meilleur qu'un rouge, sauf au niveau de la piété.}

L'islam perçoit la femme, qu'elle soit célibataire ou mariée, comme un être indépendant qui a le droit de disposer de ses biens et de ses revenus sans avoir à en rendre compte à qui que...  

4.Posté par jean-edouard le 28/03/2013 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous ces problèmes viennent des fascistes qui sont ouvertement racistes et islamophobes. Les médias ne cessent de délivrer de la propagande islamophobe en prenant comme prétexte des histoires de foulard, de terrorisme, ou d'expéditions coloniales.
Il faut que le gouvernement dénonce ouvertement l'islamophobie au lieu d'encourager la violence par sa propagande sur les chaînes publiques.

5.Posté par babet le 29/05/2013 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tres bien ton commentaire ,alors pourquoi la majorité des musulmans ne l applique pas

6.Posté par chabri le 30/09/2013 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A citoyenfr
Salam
Votre commentaire est chargé de christianophobie . Je vous signale que Jésus Christ ,( que Dieu le sanctifie pour l'éternité ) a été prophète six siècle avant Mahomet ,ceci d''une part et d'autre part il n'a jamais prononcé d ' appel à tuer comme on peut le lire dans le Coran .
J'ai été baptisé dans la foi du Dieu unique tout puissant et de son fils symbolique , qui représente l'Esprit saint de son Père . Alors stop , assez de nous stigmatiser ! J'ai été traité de " kouffars " et je sais que les kouffars vous les haïssez ......
ET j'affirme aussi qu'il a plusieurs chemins pour aller vers Dieu . Si vous ne voulez pas comprendre cela , c'est par intolérance et racisme anti- chrétien .
Le jour où il n' y aura plus de christianophobie il n' y aura plus d'islamophobie .;
Le Dieu des chrétiens est grand et Jésus Le Christ prince de la Paix est bien son prophète ..
Quella Paix et l'Amour pénètrent dans le cœur de tous les lecteurs de ce site .