Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 


 


Politique

L’UMP veut des immigrés d'origine contrôlée, l'assimilation en étendard

Rédigé par Maria Magassa-Konaté et Hanan Ben Rhouma | Vendredi 20 Décembre 2013 à 06:00

           

En pleine polémique sur l’affaire Léonarda en octobre dernier, Jean-François Copé annonçait sa volonté de « réécrire complètement la politique de l'immigration ». Deux mois après, lors d’une convention organisée sur ce thème, l’UMP a présenté ses propositions sur le sujet. Immigration « choisie et non subie », limitation du regroupement familial et fin du droit de sol pour les enfants de clandestins émergent de cette vision politique qui vise à limiter drastiquement le nombre d’immigrés en France. Des propositions parmi tant d'autres d'une droite « décomplexée » qui prépare déjà une prochaine convention sur... l’assimilation.



Après l'identité nationale en 2009, la laïcité - plutôt l'islam - en 2011, place à l'immigration. A l’occasion d'une convention qui lui a été consacrée jeudi 12 décembre, l'UMP a publié pas moins de 41 propositions pour « refonder » la politique d’immigration. Estimant que l’immigration est « devenue un problème aux yeux des Français », le parti présidé par Jean-François Copé souhaite verrouiller les frontières de la France.

Parmi les propositions établies à l’issue d’un travail dirigé par Hervé Mariton, Valérie Debord et Bruno Retailleau, respectivement délégué général et délégués généraux adjoints au projet de l'UMP, on trouve ainsi la suppression de l’aide médicale d’Etat, destinée aux personnes en situation irrégulière et précaire pour leur permettre un accès aux soins, l’augmentation du prix des visas ou encore la fin du droit du sol pour les enfants nés de parents en situation irrégulière pour « réduire l'attractivité sociale » de la France.

Assignation à résidence et limitation du regroupement familial

« Une remise à plat » de la politique d’immigration est jugée nécessaire par l’UMP. « Nos capacités d'accueil et d'assimilation sont devenues limitées. Dans ces conditions, une immigration non maîtrisée est trop souvent une cause de souffrance et de malheur », justifie Jean-François Copé

Dans cette logique de fermeté, l’assignation à résidence des demandeurs d’asile dont la procédure est rejetée par l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides), « jusqu’à ce que l’obligation de quitter le territoire français soit effective » est réclamée. L’UMP souhaite également limiter la possibilité pour les immigrés de faire venir leur famille. Ainsi, la proposition 16 formule l’idée d’« augmenter la durée de présence régulière sur le territoire pour demander un regroupement familial de 18 à 24 mois ». Les immigrés en faisant la demande devront également prouver leur maîtrise du français et leur connaissance des « valeurs de la République » et contribuer financièrement aux cours de français qu'ils recevront.

L’UMP veut des immigrés d'origine contrôlée, l'assimilation en étendard

Renégocier des traités bilatéraux particuliers

Alors que les ressortissants bulgares et roumains pourront librement circuler et travailler dans l’espace Schengen (donc en France) à partir du 1er janvier 2014, l’UMP dit s’y opposer « tant que ces deux Etats ne sont pas en mesure d’assurer le contrôle efficace des frontières extérieures de l’Union ».

Les citoyens de ces pays d’Europe de l’Est ne sont pas les seuls dont l’UMP veut limiter la venue. Sa proposition 36 propose ainsi de « renégocier l’ensemble de nos traités bilatéraux, notamment ceux avec l’Algérie, le Maroc et la Tunisie qui dérogent aux conditions de droit commun et créent à certains égards des situations de quasi-libre circulation », ceci afin de « faire évoluer le droit international pour mieux défendre de nos intérêts ».

Pour une immigration « choisie et non subie »

L’UMP veut limiter l’immigration mais surtout choisir ses immigrés. « Nous voulons réduire l’immigration familiale et contrôler l’immigration économique », peut-on lire dans le texte de la convention baptisée « Politique d'immigration, reprenons le contrôlé ». Pour cela, l’UMP émet l’idée de « créer une Conférence nationale sur l’immigration tous les ans, avec une évaluation des besoins réels de l’économie, avec consultation des experts et des représentants de la société civile ». « Cette Conférence se conclurait par un vote parlementaire arrêtant la proportion d’immigration régulière nécessaire (notamment pour l’immigration professionnelle et étudiante) et les capacités d’accueil et d’intégration de la France », est-il ajouté.

« Nous refusons le rapprochement courant au Front national "x millions d’immigrés = x millions de chômeurs" qui illustre une vision fausse et malthusienne. Certains immigrés peuvent être au contraire des acteurs majeurs de la lutte contre le chômage en développant des activités et des innovations qui créent de l’emploi sur le territoire national, au bénéfice de tous les Français. A nous de repérer et de choisir ces talents, comme le font d’autres grands pays occidentaux ! », arguent les auteurs du rapport de l’UMP.

Ce sont les immigrés ayant les « meilleurs talents » qui sont souhaités, les étrangers hautement qualifiés qui font figure d’immigrés idéals, les autres ne sont pas des plus bienvenus en France, doit-on comprendre. Pourtant, en mai 2012, une étude intitulée enquête annuelle « Besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi montrait que les difficultés de recrutement pour les entreprises étaient plus importantes pour des métiers peu qualifiés, souvent pourvus par des immigrés comme les postes d’employés de ménages et d’aides à domicile. Soulignons que pour l’UMP, sa politique vise notamment à « aider les populations dans leurs territoires pour que ceux-ci se développent ». L'argument de l'aide au développement pour positiver les mesures se révèle bien faible.

Un tableau noir de l'immigration

Par de telles propositions, l'UMP livre sa vision sur ce que devrait être l’intégration, en affichant la thèse d'une supposée non-intégration générale des immigrés arrivés en France ces dernières décennies, particulièrement ceux issus du sud de la Méditerranée. L’immigration serait devenue un « problème parce que l’assimilation républicaine, qui est la condition d’une immigration réussie, ne fonctionne plus ».

Pour étayer sa thèse, le parti avance qu’il y a « 18 % d’étrangers dans nos prisons, alors qu’ils représentent moins de 6 % », que les mariages mixtes « concernent en grande majorité des Français d’origine étrangère avec des étrangers » et que « beaucoup de jeunes Français d’origine étrangère témoignent de leur difficulté à se considérer Français ». Qu'en est-il de la responsabilité de la droite dans ce sentiment ? Pas un mot de l'UMP.

Susciter « l'amour de la France » par l'assimilation

Faisant le constat de l’échec de la politique de l’intégration avec des arguments empruntés à bien des égards au Front national, l’UMP a rejeté en bloc le rapport remis dernièrement au gouvernement dans le cadre de la refondation de cette politique et prévoit d’organiser au printemps 2014 une convention... sur l'assimilation. Il faut attirer « ceux qui arrivent, travaillent et partagent l'essentiel de ce qui fonde la communauté nationale » et « susciter l'adhésion et même l'amour, l'amour de la France », estime l'UMP.

L'UMP prétend vouloir briser des « tabous » sur des sujets sensibles que la gauche ne veut pas se saisir. Divisée, celle-ci ne manque pas en effet d'arguments contre elle. Dernièrement, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a décidé d'annuler, mercredi 18 décembre, le séminaire interministériel sur l'intégration prévue en janvier 2014 après la polémique suscitée par le rapport. Ne sachant pas trancher, elle laisse un boulevard à la droite, traditionnelle et extrême confondues, aux idées bien arrêtées à ce propos et qui contribuent à une problématisation et une dégradation de l'image de l'immigration auprès de l'opinion publique. A moins de quatre mois des municipales, voici le thème revenu en force pour servir les campagnes électorales de droite. Avec son lot de stigmatisations qu'il devrait vite générer lors de telles échéances.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par mcfr le 20/12/2013 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans les immigrés qui servent de boucs émissaires et il y aurait déjà eu une révolution antibourgeoise en France depuis longtemps. Les bourgeois racistes devraient cesser leur propagande islamophobe.

2.Posté par chabri le 20/12/2013 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rép. à mcfr ,

Sans les immigrés , il y aurait eu une révolution anti bourgeoise en France ? Donc vous laissez entendre que les immigrés ont empêché cette révolution ( sans doute bolchevique ) ? . Etes-vous au courant que le rideau de fer marxo-stalinien liberticide et génocidaire est tombé en 1989 ?
Et je vous signale aussi que l'islamophobie est utilisée à tout propos . Une quatrième mosquée vient d'être inaugurée à Montpellier ., et dans d'autres villes de France d'autres mosquées sont en construction . Alors que dans de nombreux pays musulmans ( pas tous heureusement ) , on interdit la construction d'églises ou de temples ; Une cinquantaine d' églises coptes ont été brûlées et détruites en Egypte .en Egypte . , ,un exemple parmi d'autres . Je ne prêche pas la haine , mais je le signale pour réveiller les consciences . En tant que chrétien non violent ( disciple du fils spirituel de Dieu , Jésus , son Verbe et sa Lumière ) , je ne peux que déplorer cette haine qu'il y a entre les croyants du même Dieu miséricordieux ; !

3.Posté par mcfr le 21/12/2013 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non seulement les islamophobes interdisent au musulmans d'intervenir sur leurs sites, mais de plus ils tendent à s'imposer de force sur les sites musulmans.

Par exemple, sur le site raciste des JT de France 2, les musulmans n'ont pas le droit de répondre aux exterminateurs islamophobes qui dirigent le site, alors même que nous sommes sur le forum d'un service public.
http://forums.france2.fr/france2/jtfrance2/Le20heures/explosion-agressions-islamophobes-sujet_58712_1.htm

Les problèmes en Egypte viennent des services secrets des différents pays coloniaux et impérialistes. Il n'y a jamais eu de problème en Egypte avant l'arrivée du colonialisme.

Pour une mosquée construire des dizaines sont dégradées par des gens manipulés par des responsables politiques racistes.

Quant aux révolutions antibourgeoises, elles ont commencé avant l'arrivée des bolchéviques en Russie et se poursuivront probablement pendant encore longtemps.

4.Posté par chabri le 22/12/2013 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alors à vous lire il n'y a que des islamophobes intolérants méchants et racistes colonialistes français de préférence qui font souffrir les musulmans bisounours . La christianophobie n'existe pas ? les Propos racistes envers la France n'existent pas ? Est-ce une pure invention d'esprits obtus ? Vous voulez que je vous montre des vidéos horribles , sans montage ? Vous savez ce qu'il se passe ? IL y a des petits " malins " qui filment les scènes avec leurs téléphones portables , genre smartphones , et qui revendent les vidéos après les avoir enregistrées . Un commerce lucratif ...A mon niveau j'essaie de calmer le jeu , je suis chrétien de base , je prêche la paix et la tolérance mais je ne suis pas écouté ni par les uns et ni par les autres . " Je prêche dans le désert " ..Je cite les versets rapportant les paroles de paix d'amour et de tolérance , en vain . ! Combien de fois j'ai cité la parabole de la paille et de la poutre dans l'œil de l'un et dans l'œil de l'autre pour faire réfléchir ! !. Alors vous même ouivrez les yeux et ... votre esprit . Vous n'êtes pas sans connaître les incidents qui se sont passés dans quelques villes de France lors de la qualification de l'Algérie pour la coupe du monde de football ? Je ne vous ferai pas l'injure de les " coller " sur cette page de commentaire pour ne pas agacer les modérateurs de SaphirNews que je remercie du fond du cœur pour leur attitude tolérante . Sachez aussi que certains articles et commentaires me blessent et souvent...  

5.Posté par mcfr le 23/12/2013 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Chabri ,tout ce discours n'est qu'une mise en scène fasciste destinée à opposer chrétiens et musulmans alors que l'ennemi commun c'est le fascisme qui est en passe de prendre le pouvoir en France.

6.Posté par chabri le 23/12/2013 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi vous dites cela à un chrétien et pas à un musulman ? Mes propos sont fascistes ? Les paroles de Jésus aussi ? quel est votre nom ? Etes vos musulman ? athée ? croyant ? Vous ne faites pas preuve de courage en vous cachant derrière des initiales .. Sachez que vos élucubrations ne m'ont pas convaincu !
Bonne soirée et soyez dans la paix du Seigneur !

7.Posté par mcfr le 24/12/2013 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les racistes islamophobes exterminateurs sont présents partout sur les sites musulmans mais par contre les anti-islamophobes sont interdits sur les forums du service public, par exemple celui des JT de France 2.

Comme on l'a vu en RCA où les forces coloniales ont désarmé les musulman pour les livrer aux milices, les fascistes exterminateurs, fous de haine, tentent de prendre le pouvoir en France en s'infiltrant dans tous les partis et en organisant une propagande islamophobe permanente.

Il faut que les pays musulmans interviennent diplomatiquement pour faire cesser les persécutions et la propagande islamophobe systématique des médias.