Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

L'Etat renonce à fermer la mosquée Al Madina de Cannes accusée d'antisémitisme

Rédigé par Heven Armede | Mardi 15 Mars 2022 à 12:39

           


L'Etat renonce à fermer la mosquée Al Madina de Cannes accusée d'antisémitisme
La préfecture des Alpes-Maritimes renonce à la fermeture de la mosquée Al Madina Al Mounawara de Cannes « à la lumière des éléments fournis par les nouveaux responsables de la mosquée » dans une déclaration faite à l’AFP mardi 15 mars.

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin avait annoncé que ses services engageaient une procédure de fermeture du lieu de culte en janvier dernier au micro de CNews. La mosquée avait alors été accusée de tenir des propos antisémites et de soutenir le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) et BarakaCity, deux associations dissoutes fin 2020.

Le recteur de la mosquée, Ahmed Guessoum, avait dénoncé une décision « injuste et injustifiée », elle-même soutenue par le maire de Cannes David Lisnard, et mettait en cause l'ancien recteur Mustapha Dali. « La décision qui a été prise la semaine dernière par le ministère de l'Intérieur est de ne pas prendre de mesure de fermeture administrative, à la lumière des éléments fournis par les nouveaux responsables de la mosquée », a signifié la préfecture.

Tant les responsables que les fidèles sauront être soulagés de cette décision qui n'impactera pas leurs habitudes à la mosquée pendant le mois du Ramadan, ce qui n'est pas le cas pour les musulmans de Pessac qui ont appris, mardi 15 mars, la fermeture de la mosquée Al Farouk sur ordre préfectoral.

Lire aussi :
Gironde : la fermeture de la mosquée de Pessac ordonnée, « une punition » avant le Ramadan




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Premier janvier le 15/03/2022 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kézako recteur.
J'ai regardé la définition.
Recteur: Celui qui dirige.
Ici on a le recteur dénonce le recteur.
Mais aussi le ministre qui dénonce la mosquée.
Le maire qui soutient le recteur qui dénonce le recteur.
Puis les fidèles soulagés que leur mosquée reste leur mosquée.
Qui est qui. Mais aussi qui fait quoi, on ne le sait pas. On y comprend rien.

2.Posté par Rond LEDARON le 15/03/2022 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'arbitraire est le mode de gestion principal d'un état dont les réflexes paternalistes se jouent de la légalité .
Tout ça pour ça !!!

3.Posté par Abdoulaye le 17/03/2022 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les préfets font du zèle pour se faire bien voir de Moussa Darmanin. Mais le vide de leurs accusations est peut être parfois un peu trop flagrant.
On ne sait toujours pas pourquoi on ferme des mosquées en France, et quels propos ont été tenus...Vous dîtes "État de droit"???

4.Posté par Rond LEDARON le 21/03/2022 05:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Abdoulaye,
Darmanin à justement donné des consignes afin que les fonctionnaires zélés puissent donner le meilleur d'eux même.
Trouver les détails techniques ,pinailler et chercher la petite bête doivent permettre à l'islamophobie d'état de trouver sa vitesse de croisière,d'exhaler sa rancoeur.
Alimentation,librairies,écoles,mosquées doivent passer entre les fourches caudines d'un pouvoir "sûr de lui et dominateur".
Les musulmans le prennent comme étant une épreuve qu'Allah Soubhanou fait passer pour distinguer ses adorateurs.

"Est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire : “Nous croyons !” sans les éprouver ?Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux ; [Ainsi] Dieu connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent.Ou bien ceux qui commettent des méfaits, comptent-ils pouvoir Nous échapper ? Comme leur jugement est mauvais !Celui qui espère rencontrer Dieu, le terme fixé par Dieu va certainement venir. Et c’est Lui l’Audient, l’Omniscient."
Sourate 29, 2 – 5