Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Monde

L’Afghanistan passé aux mains des Talibans vingt ans après leur chute

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 16 Août 2021 à 08:00

           

Kaboul est tombée. Les Talibans sont tout près d'une reprise totale du pouvoir en Afghanistan après la reconnaissance, dimanche 15 août, de leur victoire par le président en personne, en fuite, au plus grand désarroi de leurs opposants.



L’Afghanistan passé aux mains des Talibans vingt ans après leur chute
La conquête de l’Afghanistan par les Talibans a été d’une rapidité éclair. En une dizaine de jours, ils ont pris le contrôle d'une quinzaine de capitales provinciales avant de parvenir, dimanche 15 août, à faire tomber la capitale Kaboul.

Vingt ans après la chute de leur régime, le mouvement islamiste radical, dirigé par Haibatullah Akhundzada depuis 2016, est plus fort que jamais. La déroute est non seulement totale pour l’armée régulière ; elle l’est aussi pour les Etats-Unis.

Quelques jours plus tôt, alors que les Talibans enchaînaient les victoires, Joe Biden, qui s’était engagé durant sa campagne à retirer l’intégralité des forces armées américaines du sol afghan, a déclaré lors d’un point presse à la Maison Blanche ne pas regretter sa décision, qu’il entend faire respecter d’ici au 31 août. Il a assuré que ses forces ont formé et équipé l’armée afghane à coups de centaines de milliards de dollars tout au long de ces deux dernières décennies. L’échec est patent.

Aucun espoir d’un lendemain meilleur n’a été laissé aux Afghans opposés aux Talibans par Ashraf Ghani. Si tôt les insurgés aux portes de Kaboul, le président afghan a choisi de quitter le pays pour une destination encore inconnue en reconnaissant la victoire au mouvement. Il a déclaré, dimanche 15 août, avoir pris la fuite pour éviter à son pays un « bain de sang ». « Les Talibans ont gagné et sont à présent responsables de l'honneur, de la possession et de l'auto-préservation de leur pays », a ajouté Ashraf Ghani dans un message diffusé sur Facebook. Le ministre de l’Intérieur, Abdul Sattar Mirzakwal, a promis, de son côté, un « transfert pacifique du pouvoir ».

Les ressortissants étrangers évacués, les Afghans en panique

Des responsables talibans ont indiqué à l’AFP que leurs troupes se sont emparés du palais présidentiel, tandis que d’autres ont signifié à Reuters qu'il n'y aurait pas de gouvernement de transition en Afghanistan et qu’ils s'attendent à une passation complète du pouvoir.

« Nous voulons un gouvernement islamique inclusif, ce qui signifie que l'ensemble des Afghans seront représentés dans ce gouvernement », a déclaré à la BBC Suhail Shaheen, un porte-parole des Talibans basé au Qatar dans le cadre d'un groupe engagé dans les négociations. « Nous voulons travailler avec tous les Afghans, nous voulons ouvrir un nouveau chapitre de paix, de tolérance, avec une coexistence pacifique et une unité nationale pour le pays et le peuple afghan. »

Au regard de l’idéologie portée par le mouvement et de son passé (encore récent) sanglant, ces paroles sont encore très loin de rassurer le monde. Alors que les évacuations des ressortissants étrangers vers leur pays d'origine sont organisées à la hâte, la panique s’est emparée de très nombreux Afghans, qui craignent d’être la cible de représailles de la part des extrémistes religieux. Des images de foules amassées dans l’aéroport de Kaboul ou encore devant des ambassades sont largement diffusées sur les réseaux sociaux.

Une situation sécuritaire « très préoccupante » pour la France

La France, qui a déplacé son ambassade à l'aéroport de Kaboul face à l'avancée des Talibans, a déployé des renforts militaires aux Emirats arabes unis afin de faciliter l'évacuation de ses ressortissants. L'Élysée, qui suit « la dégradation très préoccupante de la situation », a affirmé à l'AFP que « la priorité immédiate et absolue dans les prochaines heures est la sécurité des Français, qui ont été appelés à quitter l'Afghanistan, ainsi que des personnels sur place, français et afghans ».

« La France est l'un des rares pays à avoir maintenu sur le terrain les capacités de protéger les Afghans qui ont travaillé pour l'armée française, ainsi que des journalistes, des militants des droits de l'Homme, des artistes et personnalités afghanes particulièrement menacées », a aussi ajouté la présidence. Selon les autorités, 625 Afghans employés dans les structures françaises présentes en Afghanistan et leurs familles ont été accueillis depuis mai. Paris a aussi suspendu depuis juillet les expulsions de migrants afghans déboutés de leur demande d'asile. Emmanuel Macron compte s’exprimer sur la situation ce lundi 16 août à 20h.

Mise à jour : La France entend continuer à « lutter activement contre le terrorisme islamiste sous toutes ses formes », a indiqué le chef de l'Etat lors de son allocution télévisée dédiée à la situation en Afghanistan, qui « ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu'il a été ». « Les défis auxquels les Afghanes et les Afghans seront confrontés dans les prochaines semaines et les prochains mois sont terribles, immenses. Le peuple afghan a le droit de vivre dans la sécurité et le respect de chacun. Les femmes afghanes ont le droit de vivre dans la liberté et la dignité. »

Le président a appelé à « une réponse internationale responsable et unie » et à « une action politique et diplomatique », signifiant à cet égard que « nous ferons tout pour que la Russie, les États-Unis et l'Europe puissent efficacement coopérer, car nos intérêts sont les mêmes ».

Emmanuel Macron a également assuré que tout sera mis en oeuvre pour aider les Afghans qui se sont mis au service de la France, notamment les personnels civils qui ont travaillé pour l'armée française ainsi que leurs familles : « C'est notre devoir et notre dignité de protéger ceux qui nous aident : interprètes, chauffeurs, cuisiniers et tant d'autres. » Dans le même temps, il a déclaré vouloir protéger l'Europe « des flux migratoires importants ».

« Le destin de l’Afghanistan est entre ses mains mais nous resterons, fraternellement aux côtés des Afghanes en disant très clairement à ceux qui optent pour la guerre, l’obscurantisme et la violence aveugle qu’ils font le choix de l'isolement et d'une misère sans fin », a-t-il affirmé.




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par Rond LEDARON le 13/09/2021 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@françois,
contexTUalise ce mot dans la thématique qui t'es si chère : le TUtoiement.Ton absence de souplesse ,alliée à une absence de courage quand à l'appréhension des relations ,nous donne ta psychose chronique avec laquelle TU te débat.
Les Talibans sont les enfants du pays pour lequel ,ils ont donné leur vie.L'immense majorité de la population qui a subi 20 ans d'invasion occidentale l'a très bien comprise et donc soutenue les leurs ,soutient qui s'est soldé par la victoire.
L'orgueil de l'Occident en un pris un coup.En retiendra t-il une leçon ?

21.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 12/09/2021 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Ledaron Je ne vois pas ce que ma position a de "pusillanime". Quel sens donnez vous à ce mot dans votre propos... Je remarque que votre première phrase, formée de 5 lieux communs sans rapports entre eux accolés, ressemble à ce que produisent les générateurs automatiques de banalités. Vous vous faites aider ?

Les Talibans ont pratiqué 20 ans une politique de terreur caractérisée à l'égard de populations analphabètes et misérables et laissées sans protection par les occidentaux censées les protéger... Ainsi, je partage votre jugement sur l'incapacité totale des occidentaux (Américains ET Européens dont les Français) à remplir leurs objectifs de "laïcisation".

20.Posté par Rond LEDARON le 07/09/2021 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@françois a
Ta sensibilité à fleur de peau doit être dure à vivre.Le Diable étant dans les détails,ta pusillanimité sur ce sujet nous dévoile ta rigidité chronique.

Les Talibans ont forcément la majorité du peuple derrière eux,c'est comme cela que se gagnent les guerres.Ils sont en conformité avec leurs croyances ,ce qui sied à merveille à ce peuple fiers ,qui refuse l'aliénation occidentale.
Les américains ne sont que des bourrins amnésiques qui font l'impasse sur l'Histoire.Le Vietnam ou la Somalie auraient pu les aider à y réfléchir.Mais il est vrai que la morgue d'Uncle Sam lui hôte toute vision claire des situations.

Les ricains "bigots" ont quand même réussi à embrigader pas mal de monde avec eux y compris les "bigots" laïcistes que sont les français.Tout compte fait la victoire des afghans doit servir de leçon à tous ces prétentieux qui pensent formater l'altérité.
"Experimentum crucis"

19.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 06/09/2021 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ledaron psychose ? Je crois plutôt que c'est l'incapacité à vouvoyer par timidité mal placée d'enfant à moitié rebelle à moitié gâté qui est régressive. Vous faites comme vous voulez mais avez tort et cela est infiniment désagréable.

Les Afghans sont actuellement sous la domination de bigots terrorisants, des sortes de frères musulmans obsédés de ritualisme barbare et qui n'ont appris à lire et à écrire que pour édicter des modes vestimentaires et capillaires douteuses.

L'alternative c'était les chefs de guerre, bandits et barons de la drogue que les américains avaient utilisés pour faire pièce aux premiers... Ce qui a fait la différence, ce n'est pas la morale, ou le nationalisme, c'est la méthode.

Les américains sont eux aussi des bigots bornés. Ils ont vraiment cru apprendre aux afghans démocrates à se battre en les privant des deux seules choses efficaces dans cette région: les AK47 (seule arme bricolée sur place qui marche vraiment) et les tongs (seul moyen efficace pour se déplacer rapidement).
Encombré de gilets pare balles étouffants, de chaussures qui ne donnent que des ampoules et d'armes d'un calibre débile (le 5.56 ne fera jamais rien contre le 7.62), les défenseurs afghans de la liberté n'avaient aucune chance.

18.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 06/09/2021 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@101 "stan" veux effectivement dire pays, mais en persan, la langue de l'asie centrale. Ca devrait vous faire marrer mais il n'y a que l'Iran qui ne s'appelle pas comme ça. Les persans ne font rien comme tout le monde...

17.Posté par Rond LEDARON le 06/09/2021 01:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@françois,aka tonton comminatoire...
Ton obsession du tutoiement est impressionnante ,à la hauteur de ta psychose.
Les afghans tout comme beaucoup de peuples du monde ,sont "jaloux" de leur liberté.Leur obsession ( pour le coup positive) de se débarrasser d'intrus armés qui tentent de s'imposer, est dans l'ordre des choses,mêmes les animaux défendent leurs territoires.Il est vrai que la psyché hexagonale a du mal à cerner ces peuples farouches qui combattent à mort les envahisseurs,car il est vrai aussi que l'épisode de la seconde guerre mondiale en France à vu se coucher un pays devant les allemands,que les résistants n'étaient pas nombreux et que la majorité de la population s'accommodait fort bien de ses oppresseurs.
Ta projection narcissique ,la volonté de répliquer ton Histoire ne peut fonctionner,car la soumission des peuples n'est pas au programme de l'humanité.

16.Posté par Premier janvier le 05/09/2021 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les pays finissant par pays sont en Asie.
On se voit parfois écrire de ces trucs, quand on dit du monde qu'il est un vrai asile je crois que l'on ne pourrait pas mieux le définir.

15.Posté par Premier janvier le 05/09/2021 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les pays finissant par stan c'est en Asie, c'est chez Poutine, allez hop.
Stan signifie pays je crois. Afghanistan, le pays des afghans. Lol.


14.Posté par Premier janvier le 04/09/2021 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
François. Le communisme c'est rien n'est à moi tout est à tout le monde.
Le capitalisme c'est tout est à tout le monde rien n'est à moi.
Je sais, j'invente les définitions mais c'est à peu près ça.
Ils sont deux clones, des avatars. Deux opposés juste, deux extrêmes.
Il y a une maxime (morale) qui dit, entre deux extrêmes il faut toujours choisir le juste milieu.

13.Posté par Premier janvier le 04/09/2021 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut un nouveau système de gouvernance à ce pays.

12.Posté par Premier janvier le 04/09/2021 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
François le tutoiement c'est lorsque l'on parle à quelqu'un, à n'importe qui.
A n'importe qu'elle personne indépendamment de son titre, fonction, rôle.
Tu signifies vous n'êtes pas François mais une personne.
Je vouvoie ma mère. Je la vouvoie parce que lorsque je lui parle je parle à une personne et pas à ma mère. Si je la tutoie je ne peux pas lui parler puisque je parle à ma mère.
Mais à vous François qui n'êtes pas ma mère, je n'ai aucune raison de vous vouvoyer puisque vous êtes déjà un vous, une personne à qui l'on peut parler sans éprouver le besoin de lui signifier que l'on ne l'a connaît pas, que c'est à une personne que l'on parle et pas à François. Puisque l'on ne vous connaît pas.
Bref. Ca c'est pour la vraie vie. Mais sur internet généralement personne ne connaît personne et le tutoiement y est communément admis.
Je vouvoie ma mère autrement je ne peux pas lui parler puisque je parle à ma mère.

11.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 29/08/2021 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ainsi donc, l'absence de tutoiement en Arabe et en Anglais signifierait donc selon vous que la familiarité vulgaire est la règle chez les arabes et les anglais ?

Je crois que c'est l'inverse: ces langues supposent le vouvoiement perpétuel, c’est-à-dire le respect explicite permanent, et vous devriez vous en inspirer !

Au sujet de l'Afghanistan, je crois que l'irrédentisme national que vous semblez tant admirer sera en fait à l'origine comme en Iran ou au Vietnam, ou en Chine, de longues périodes (plusieurs générations) de souffrances et de tyrannies invraisemblables.
Les peuples soumis de la sorte à ces pouvoirs étatiques jaloux, obsédés de religions débiles (et le communisme en est une) sont en fait des peuples soumis, écrasés et impuissants, qui consomment leur devenir dans l'absence de la seule chose qui fait le prix de la vie: la liberté.
Le peuple afghan a donc ipso facto renoncé à celle-ci, et cela est bien triste.

10.Posté par Rond LEDARON le 25/08/2021 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@françois
Retour dans le bac à sable du tutoiement ...le tutoiement entre collègues,camarades de tout bord.Absence de tutoiement dans la langue anglaise,arabe etc...
Ton histoire perso déborde de tout coté ,le tutoiement sujet ô combien périlleux s'il en est...remontée de vapeurs sans doute.
Recentrons donc le débat sur la réappropriation de l'Afghanistan par les afghans et des bouffées délirantes que s'approprient nos "analystes-commères médiatiques" .Que du bonheur !!!

9.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 25/08/2021 07:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le tutoiement comme "mode de communication" s'explique de plusieurs manières. L'une d'entre elles est l'imbécile infantilisation de certains adultes qui continuent à tutoyer les amis de leurs parents après leur puberté: une sorte de maintien dans le communautarisme familial béni. Plutôt régressif.
Une autre est le caïdat des petites frappes: le seul respect qu'on a de soi même vient de sa capacité tyranniser la boulangère en achetant son pain. Et puis il y a le mode de communication "cool" derrière les claviers, une sorte de masochisme, qui prend plaisir à se faire évoquer de temps en temps les porcs qu'on n'a pas gardé ensemble...

Les talibans, par exemple, je parie qu'ils se tutoient entre eux...

8.Posté par Rond LEDARON le 24/08/2021 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@françois (aka tonton comminatoire)
Ah ,le tutoiement ,ce mode de communication qui mériterait une thèse de ta part...
Ta perméabilité à la doxa officielle est toute naturelle .La mise en jachère d'une réflexion autonome doit être fatigante .Il est donc préférable d'abandonner son temps de cerveau disponible aux faiseurs d'opinions.
Merci pour ta démonstration

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.