Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Islamophobie : un septuagénaire raconte son agression à la sortie d’une mosquée (vidéo)

Rédigé par Imane Youssfi | Mercredi 19 Juillet 2017



Islamophobie : un septuagénaire raconte son agression à la sortie d’une mosquée (vidéo)
Dans un communiqué en date du 18 juillet, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) relate l’agression d’un père de famille de 77 ans à la sortie d’une mosquée à Auneau, en Eure-et-Loire.

Les faits remontent au 2 juillet dernier. Dans une vidéo du CCIF lancé cette semaine, le père de famille témoigne avec son fils de manière anonyme. Alors qu’il quittait la mosquée après la prière de l’asr, le septuagénaire, en béquille, est pris à parti par un homme qui l’interpelle avec des insultes comme « sale bougnoule », « sale Arabe » ou encore « sale musulman ». « Il m’a poussé au niveau du dos, puis il m’a fait tomber, et à ce moment, il m’a frappé au visage. Je ne le connais pas. Il ne me connait pas », raconte la victime en arabe.

Roué de coups par son agresseur, Lahbib rentre chez lui et n’ose pas annoncer à sa famille ce qui lui est arrivé. C’est son fils qui remarque des traces sur le visage de son père et qui l’encourage à aller chez un médecin. Après un premier constat qui lui atteste huit jours d’ITT, Lahbib passe une radio qui révèle que son nez est cassé. Le médecin lui rajoute 15 jours d’ITT supplémentaires. Une plainte a été déposée à la gendarmerie et son fils saisit le CCIF pour un soutien juridique, qui rapporte que le maire d'Auneau a rendu visite au père de famille deux jours après le dépôt de plainte. « Il nous a dit que ça n’allait pas rester impuni », raconte le fils.






Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Melen le 19/07/2017 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'en prendre à une personne agée c'est particulièrement dégueulasse.
C'est bien qu'il soit soutenu.
Lorsque les gens sont seuls ils laissent couler parfois.
Dans l'affaire du musulman tué devant sa femme et son enfant au cri de je suis ton Dieu, je vais te tuer, on n'a pas trop entendu de soutien, ou alors ça m'a échappé.
Les proches de madame Halimi victime du meme type d'agression sont soutenus eux. Et tant mieux. Mon propos n'est pas là.
Mais pourquoi personne ne se mobilise pour le musulman tué dans de memes circonstances.

2.Posté par Melen le 19/07/2017 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis désolé pour le terme le musulman, mais j'ai oublié son nom.