Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Imène, 22 ans : « J’ai un grand problème, mais je n’en ai parlé à personne »

Rédigé par Fahima B. | Mercredi 5 Mai 2010



Imène, 22 ans : « J’ai un grand problème, mais je n’en ai parlé à personne »
« As salam alaykum. Je m’appelle Imène et j’ai bientôt 22 ans. J’ai un grand problème mais je n’en ai jamais parlé à personne.

Cela fait environ six ans que cela dure, mais c’est seulement après un an de recherches faites sur Internet que j’ai pu mettre un nom sur ce dont je souffre : la dépersonnalisation.

Je suis là mais, en fait, non : c’est comme si je vivais dans un film. Tout défile autour de moi mais me laisse indifférente : c’est horrible. J’ai essayé plusieurs choses : dou’as [invocations, ndlr], roqya, vitamines... Une fois, j’ai même pris des antidépresseurs toute seule, qui ne m’ont absolument servi à rien.

Je réfléchis souvent à ma vie et beaucoup de causes sont probablement à l’origine de mon mal : manque de confiance en moi, renfermée, asociale, décès d’un être cher... Mais même si je connais les causes, je ne m’en sors pas.

Chaque jour, je prie pour avoir des améliorations, mais en vain. J’espère qu’Allah m’as mise sur votre chemin pour que vous puissiez m’aider. La patience, l’endurance et la persévérance sont mes maîtres mots mais j’ai peur de trop fatiguer et de ne plus pouvoir faire face.

Aidez-moi, s’il vous plaît. »


Fahima B., psychologue clinicienne, psychothérapeute, spécialisée en psychologie interculturelle

Chère Imène,

Votre demande est pleine d’émoi et de courage à la fois. Je pense au vu des éléments que vous donnez qu’il est impératif de vous faire aider par un spécialiste qui évaluera dans un premier temps votre état.

Dieu nous exhorte à nous soigner : « Connais-toi toi-même et tu connaîtras ton Seigneur. » Nos maux nous entravent dans la connaissance de nous-mêmes et donc du Divin : c’est pourquoi il est impératif de se donner les moyens de se soigner.

Le diagnostic que vous posez n’est peut-être pas le bon. Internet est un bel outil, mais il est difficile de poser un diagnostic d’emblée. De plus, le « phénomène de dépersonnalisation » que vous évoquez ne peut constituer, à lui seul, votre souffrance.

Les origines de vos souffrances sont effectivement à rechercher dans votre histoire à la fois familiale et généalogique.

Il est important dans un premier temps d’établir une cartographie de votre santé psychique et physique, afin d’établir la conduite thérapeutique qui vous conviendra.

Bien entendu, ce travail psychique ne peut se faire seul, vous devez être accompagnée par un thérapeute professionnel en qui vous aurez confiance.

Sans cette première alliance thérapeutique, il est difficile d’avancer. C’est pourquoi il est important de prendre le temps qui vous faudra pour rencontrer le thérapeute qui vous sied le mieux.

Patience, persévérance, endurance, comme vous le dites, sont vos atouts majeurs. Dieu vous conduira sur le chemin de cette quête.

C’est un vrai combat intérieur, le Prophète Muhammad − paix et salut sur lui − disait que le plus grand des jihâd est celui contre sa naf’s, contre son égo.

Combattre les maux de l’esprit constitue une lutte permanente tout au long de son existence. Cette lutte se fait grâce à des outils physiques, psychiques et spirituels que l’individu acquiert tout au long de son histoire personnelle. Une fois armée, la lutte est plus aisée et mieux acceptée. Le travail sur soi constitue un des nombreux moyens de compréhension pour établir son stock d’outils.

L’être humain ne se connaît pas. Armé d’une lampe torche, il est chargé d’éclairer les zones d’ombre qui agissent en lui, à son insu. Ces zones d’ombre, une fois éclairées, ne seront plus source de troubles, ni de non-dits, ni encore de secrets.

Ne désespérez pas, il est important maintenant de sortir de votre isolement, de trouver un thérapeute de confiance, avec qui vous évoquerez vos souffrances. Le but est en effet de panser vos plaies avec de la pensée.

Je vous souhaite du courage et de la persévérance pour cet ambitieux travail intérieur, que le Prophète Muhammad − paix et salut sur lui − nous exhorte à effectuer au quotidien.

Dieu Seul est Sachant.


La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme » , mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading