Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hajj 2018 : l'Arabie Saoudite affirme que les pèlerins du Qatar restent bienvenus

Rédigé par Benjamin Andria | Vendredi 10 Août 2018



Hajj 2018 : l'Arabie Saoudite affirme que les pèlerins du Qatar restent bienvenus
Malgré l’impasse diplomatique opposant l’Arabie Saoudite et ses alliés du Golfe avec le Qatar, le ministère saoudien du Hajj et de la Omra a fait savoir en juillet que les Qataris sont toujours invités à accomplir le Hajj.

Il a également indiqué que « les citoyens et résidents du Qatar peuvent passer par l’aéroport international King Abdulaziz à Jeddah via toutes les compagnies aériennes, à l’exception de Qatar Airways » pour se rendre à La Mecque, malgré le blocus terrestre, aérien et maritime mis en place par les autorités saoudiennes en 2017 à l’encontre du Qatar

Lire aussi : Le droit au Hajj garanti aux ressortissants du Qatar, interdits en Arabie Saoudite

L'annonce a été faite au lancement d'un nouveau portail web destinés aux Qataris désireux d’accomplir le Hajj. Une plateforme créée par l'Arabie Saoudite qui a accusé Doha d'avoir bloqué l’ancien site pendant le mois du Ramadan.

Sur les réseaux sociaux, le ministre d’État saoudien aux Affaires étrangères, Anwar Gargash, a même accusé le Qatar d’empêcher ses ressortissants d’accomplir le Hajj, dénonçant un manque de discernement des dirigeants. « Politiser et intimider vos citoyens contre l’accomplissement du Hajj est un signe de méfiance envers eux, leurs priorités et leurs choix », a-t-il affirmé dans un tweet.

De son côté, le ministère des Affaires religieuses du Qatar a démenti cette accusation dans une déclaration publiée par QNA, l'agence de presse officielle du gouvernement, en affirmant être en contact avec les autorités saoudiennes pour éliminer tous les obstacles empêchant les Qataris de venir au Hajj.

À son tour, le ministre a accusé les autorités saoudiennes d’instrumentaliser le Hajj à des fins politiques. Qui dit vrai ? Au 1er août, le gouverneur de la province de La Mecque a affirmé qu’aucun pèlerin du Qatar n’était encore arrivé.

Lire aussi :
Un an après le blocus, le Qatar attaque les Emirats arabes unis en justice
François Burgat : « Le Qatar paye son soutien au mainstream oppositionnel dans la région »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.