Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Psycho

Habiba : « Je ne supporte plus mon mari »

Rédigé par Fatima Zahra | Lundi 13 Décembre 2010 à 18:17

           


Habiba : « Je ne supporte plus mon mari »
J’ai 28 ans, je suis mariée depuis 10 ans à un homme que j’ai épousé quinze jours après notre rencontre.

Musulman pratiquant, il m’a fait découvrir la religion. Maintenant, je porte le hijab mais j’ai arrêté de prier depuis trois ans… je n’y arrive plus.

Maman de quatre jeunes enfants, j’en crains un cinquième.

Je ne supporte plus ma vie, je ne supporte plus monsieur. Pourtant, il est gentil et bon père avec les enfants ; il dit qu’il m’aime mais il me rend malheureuse. Il faut toujours faire ce qu’il veut. J’ai beau parler avec lui, il ne prend rien au sérieux.

Il a réussi à me faire sortir de la religion. Je lui en veux tellement. Il m’a détruite. Je ne supporterai pas un autre enfant.

Trop de boulot : la maison, les enfants, le mari qui se plaint… Je n’ai plus de temps pour moi.

Je suis devenue boulimique car je ne peux rien dire à personne. Je n’ai pas de famille.

Je ne me reconnais plus, moi qui rigolais tout le temps je suis devenue dépressive.
Je voudrais revenir en arrière et n’avoir jamais épousé cet homme.

Merci de votre réponse car je suis à bout.

Fatima Zahra, psychothérapeute

Chère Habiba,

Oui, votre vie est difficile et vous ne la supportez plus.

Vous la vivez comme un gâchis, comme une destruction. Vous faites le calcul des années qui passent et cela vous désespère.

Vous aspirez à une autre vie où vous seriez libre et où vous rigoleriez comme avant.

Vous aimeriez que votre mari vous comprenne mais surtout qu’il vous entende. Qu’il entende combien vous êtes fatiguée, combien vous vous sentez seule.

Quatre enfants en bas âge, c’est beaucoup de travail. Cela ne laisse pas beaucoup de temps, même pas celui de prier.

Certains jours, l’envie doit être forte de tout plaquer et partir…. Mais ce n’est pas possible. Il y a justement le petit dernier qui réclame son biberon, l’autre encore qui insiste pour vous montrer le beau dessin qu’il a fait à l’école. Il y a tant à faire. Et un cinquième ? Non, c’est trop !, criez-vous.

J’ai longuement réfléchi à l’aide que je pouvais vous apporter. Alors il m’est venu l’idée de vous offrir ce conte. Il a été écrit par le cheikh Saadi, un célèbre maître soufi du XIIIe siècle. Le voici :

« Jamais je n’avais coutume de me plaindre de l’adversité ou d’être troublé par les nombreux soucis qui m’assaillaient jusqu’au jour où je me trouvai sans chaussures et sans argent pour en acheter. C’est ainsi que j’entrai dans la mosquée de Kûfa pour apaiser la douleur de mon cœur par la prière. Je vis un homme qui n’avait pas de pieds. Alors, je rendis grâce à Dieu et acceptai mon propre sort avec patience. »

Votre cri témoigne de votre prise de conscience. Et votre dépression est justement à considérer comme un précieux signal d’alarme qui vient vous prévenir que vous ne pouvez plus subir les événements sans réagir.

Le fait d’écrire cette lettre est déjà un premier mouvement pour reprendre votre vie en main. Maintenant, il est important que vous vous interrogiez sur ce qui vous a amené à cet enfermement.

– Qu’est ce qui a fait que vous vous êtes mariée si vite ?
– Que représente pour vous le fait de porter le hijab ? Le faites-vous par choix ? C’est quoi, pour vous, d’être musulmane ?
– Vous dites que votre mari a réussi à vous sortir de la religion. Par quel pouvoir y est-il parvenu ?
– Vous écrivez également qu’il vous aime… mais qu’il ne vous prend pas au sérieux et qu’il vous a détruite. Vous contraint-il ? Vous menace-t-il ?

J’imagine combien la fatigue des grossesses rapprochées vous a rendue vulnérable. Soyez bien consciente de cela et insistez auprès de votre mari pour lui dire les choses qui ne vous conviennent plus.

Aujourd’hui, il me semble urgent pour votre équilibre de sortir de votre solitude. Peut-être pouvez-vous déjà consulter votre médecin, aller à la PMI de votre quartier, vous rapprocher des autres mères à la sortie de l’école… La démarche étant de ne pas rester seule.

Peut-être pouvez-vous envisager d’aller voir un psychothérapeute. Ce serait là aussi un excellent moyen pour avoir un moment rien qu’à vous.

J’espère que ma réponse a jeté un nouvel éclairage sur votre vie et que cela vous aidera dans la suite de votre cheminement.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme » , mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par lulue le 18/07/2014 03:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme je me reconnait dans les propos de habiba...

Sauf que j'ai 23 ans mariée depuis 3ans et un bébé de 8 mois. Avec trop d'anthousiasme je me suis mariée religieusement avec un homme que je ne connaissais pas. Aujourd'hui je suis consciente que je suis jeune et que je peux encore tout changer seulement je me force à rester pour ma fille car je refuse qu'elle vit ce genre de problème ( divorce père ou mère qu'elle ne voit pas souvent, dispute, beau pere, belle mere...) donc voila je déprime et pleure tout les jours me disant que j'ai gaché ma vie... Mon caractère devient execrable face a mon mari car je ne supporte plus cette situation...

21.Posté par fleurdudesert06 le 08/06/2013 01:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour vous dire certaines d'entre vous disent que vous faites de la dépression a cause de l'acumulation des charges enfants travaux domestiques et autres; vos temoignages m'ont beaucoup touchè car on se dis que ce qui cause de la peine aux autres vous ils vous en creer par son absence,pour s'implifier jai 30ans mariee depuis 4ans je n'arrive pas a tomber enceinte ,j'habite loin de ma famille, je m'entend pas bien avec mon mari qui me parle que tres rarement il me donne l'impression d'etre invisible,je passe mes journnees a m'ennuyer je me sens seule,je pleure bcp presque tout les jours, je reve d'avoir un bebe qui me comblera qui m'aimera qui fera un peu de bruit de joie dans cette maison si vide voila pour vous dire qu'il ya pire,bon courage aa toute

20.Posté par nanouch75 le 24/02/2013 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sallam ou allikoum, je retrouve un peu de moi dans chaque récit, en fait moi je ne supporte plus mon mari depuis qu'il m'a trompé lors d'un voyage au maroc il y a 6 ans s'est marié avec une fille de là-bas en corrompant les autorités marocaines, alors que j'étais enceinte de notre quatrième enfant, je n'arrive pas a oublier même s'il est gentil avec moi et ses enfants, tous ce qu'on nous avions construit durant 14 ans s'est effondré comme un château de cartes, en fait lors des rapports je me laisse faire mais j'ai horreur qu'il me touche, en ce moment je trouve des prétextes,, mal à la tête mal au ventre, fatiguée pour ne pas qu'il me touche, je déprime réellement (antidépresseurs, somnifères). Que faire je ne peux pas en parler à ma famille, c'est un horrible cauchemar. Barrak allah ou fikoum.

19.Posté par Oum Wassim le 01/02/2013 02:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam alikoum je suis exactement dans le même cas ke habiba je déprime marre de ma routine j'ai un mari ki dit comprendre et compati mais je crois Kil son fou une fois dehors il m'oublier j'ai 2 garçons j'ai 29 ans et j'ai ai marre vraiment marre

18.Posté par Aya le 19/12/2012 16:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam alikoum, je m'introduis dans ce forum pour demander de l'aide je ne sais pas à qui parler, mon mari ne m'aime plus il me l'a clairement dis. cela fait 10 ans qu'on est ensemble et on a 3 enfants. Lui veut partir moi je suis perdu

17.Posté par leila le 21/05/2012 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vais faire une dépression,je vais exploser,moi j'ai un mari qui ne fait qu'a sa tête et il adore me rabaisser devant tout le monde et voir sa famille rigoler alors que je suis meilleur que lui physiquement,intellectuellement et éducation surtout,je souffre beaucoup avec lui et en plus avec sa famille,malheureusement pour moi je vis avec la belle famille,je suis devenu une moins que rien depuis le jour ou je l'ai connu j'ai un enfant avec lui et vous savez je n'ai plus aucun désir envers lui pourtant au font de moi je sais que je l'aime et je ne peut pas le quitter,j'ai perdu le sens de la vie et j'ai perdu gout a la vie.Aider moi le plus vite possible je sais que je ne vais pas tarder a faire une dépression,je sais que je vais être malade avoir le diabète ou bien le goitre ou bien la tension artérielle.

AAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIDDDDDDDDDDDDDDDDDDDEEEEEEEEEEEEEERRRRRRRRRRR MMMMMMMMMMMOOOOOOOOOOOOOOOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

16.Posté par Capucine le 25/03/2012 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Combien je te comprend je suis en pleine dépression, je ne supporte pas que l'on me dise d'avoir la force de continuer. La dépression peut toucher tout le monde et on a le droit de ne plus rien faire et tout abandonner et rester au lit. tous ces personnes qui positivent c'est facile il faut le vivre pour le comprendre.
Courage.

15.Posté par bakhta mazouz le 27/02/2012 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je vous remerçi de tout mon coeur qu'il éxiste des gents comme vous
j'ai presque le meme cas que habiba, mais le malheur mon marie ne veut pas le divorce
au meme temps il se corrige pas
je vais m'éclater

14.Posté par Andiraba le 27/04/2011 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Habiba sortir de ce calvaire sera dur... Mais tu peux le faire... Je l'ai fait.

13.Posté par Sidi Mansour le 25/12/2010 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam,

Si votre mari vous a détruite, c'est qu'il y a des raisons que vous a omis de mettre ici, peut être par pudeur ou par crainte de représailles ...

Il manque une clef de compréhension, car à vous lire, tout à l'air à peu près normal et le seul reproche serait "J’ai beau parler avec lui, il ne prend rien au sérieux" et "Trop de boulot : la maison, les enfants, le mari qui se plaint … Je n’ai plus de temps pour moi… "

Cela en suffit pas à "sortir de la religion" Je pense qu'il y a d'autres choses :

- quel est le profil de votre mari? (quelqu'un qui va à la mosquée à chaque prière et vous délaisse?)
- êtes vous une "convertie"? (vous avez dit que vous n'aviez pas de famille)

Si j'ai vu juste, dans ce cas votre mari n'assume pas ses responsabilités. Et c'est pourquoi vous êtes débordée..Pendant que lui se ressource et "profite pleinement de sa vie" même spirituellement, cela ressemble à de la camaraderie..vous, vous avez la lourde charge de l'éducation des enfants...

Dites vous bien, qu'en Islam, cette répartition n'existe pas...La "femme est au foyer "n'est pas une invention musulmane. Il y a des congés maternités mais en dehors la femme a le droit de sortir du foyer conjugal pour travailler ou participer à des activités associatives. tant pis si ça coûte cher de payer une assistante maternelle pour s'occuper des enfants. C'est le prix à payer.

Sinon, autant divorcer, car si le mariage vous fait sortir de la religion, c'est que c'est un mal et que si en étant seule vous y retour...  

12.Posté par Marie V le 19/12/2010 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, c'est une très bonne idée, la conseillère conjugale. Mais il faudrait envisager aussi une contraception, rapidement, et donc consulter. Cela ferait une angoisse en moins.
Bon courage!

11.Posté par Selma le 19/12/2010 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalâmu 'alaykum,

@Ali
Cher frère, avec tout le respect que je vous dois en tant que frère pour Allah, je trouve votre commentaire plus que décourageant. Il aurait mieux fallu ne jamais le publier tellement il ne peut que plonger cette soeur encore plus dans la souffrance. Il n'est jamais trop tard pour personne de se prendre en main.
La vie est un ensemble de compromis et de sacrifice certes, mais cela ne signifie pas qu'il faille se laisser aller et ne se consacrer qu'à ceux dont on a la charge et ne plus faire attention à soi. Même en ayant 4 enfants, je ne penses pas que ce soit le problème, Le problème semble venir d'abord du couple, wa Lâhu a'lam.

Qu'Allah vienne en aide à cette soeur. amin
Je lui conseille vivement de tenter une communication avec son mari et une consultation avec un psychothérapeute.

Subhâna Rabbi wa bi hamdik, Lâ ilaha illa anta, nastighfirûka wa natûbu ilayk

10.Posté par JEAN FRANCOIS le 18/12/2010 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je suppose que mon message ne vous arrivera pas; modérateur signifie probablement censeur...
Pour nous, européens de longue date, qui nous sommes battus longtemps pour acquérir la liberté de croire ou de ne pas croire en un Dieu, et pour développer l'amitié et l'amour en lieu et place de l'adoration et de la soumission à un Dieu et à ses quelques sbires privilégiés, c'est difficile de ne pas vous donner le conseil suivant: vous n'avez qu'une vie et vous devez faire ce qui vous rend heureuse; cela apportera le bonheur à vos enfants; cessez de vivre dans la crainte. Bonne chance.

9.Posté par Ali le 18/12/2010 07:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La liberté et le bonheur se méritent . Si une femme est incapable de se prendre en main , elle ne sera jamais heureuse . On nous présente la situation de cette soeur à 28 ans et bientôt 5 enfants , mais une prise de conscience aurais dû avoir lieu plus tôt . Maintenant il est trop tard , une mère doit savoir se sacrifier pour ses enfants .Et je dit cela pour son bien .
Bon courage à toutes les mères , qui endurent la souffrance et ne succombent pas à la tentation du divorce , cette hérésie occidentale .

8.Posté par MARCHAND le 17/12/2010 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère soeur,

Toutes les réponses que j'ai lues , ont un point en commun , la reprise de la prière ! Alors pourquoi ? Eh bien tout simplement sans prière tu te retrouves sans protection contre le démon qui ensuite joue avec toi et avec ta vie .

Protèges toi efficacement avec la prière . Mais si tu dis que tu ne trouves pas le temps pour prier , peut-être veux tu dire prier à la mosquée ? N'hésites pas à prier chez toi , cela te fera gagner du temps . En plus c'est bon pour ta maison de faire les prières à la maison . C'est ta seule protection .

1 2