Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Flottille pour Gaza : le Dignité bloqué en Crète

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 8 Juillet 2011 à 01:14

           


Le Dignité Al Karama, le seul bateau de la Flottille internationale à avoir réussi à quitter la Grèce, est désormais bloqué au port de Sitia en Grèce par les garde-côtes grecs lors d’une étape technique effectuée jeudi 7 juillet. Cette étape fut obligatoire pour pouvoir se ravitailler avant l’arrivée à Gaza.

« La raison officielle était le non paiement d’une taxe liée à l’entrée du port de ravitaillement », ont indiqué les responsables de la campagne du bateau français par communiqué, qui dénoncent « fermement la bataille administrative engagée par le gouvernement grec dont l’objectif est clair : l’arrêt définitif de la Flottille de la Liberté. »

Ils condamnent une nouvelle fois « la complicité grecque avec le gouvernement israélien et en appelle à la France » pour permettre aux bateaux de partir vers Gaza.

La France n’est pas prête à ce jour à donner un coup de pouce aux militants. Interpellé par le député communiqué Jean-Paul Lecocq à l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a indiqué que « la décision grecque est souveraine. Elle se fonde sur une disposition du droit grec et non du droit international maritime. La France n'a donc rien à dire. »

« De plus, la participation de bateaux français à cette flottille ne nous est pas sympathique. (…) Ce n'est pas une bonne méthode pour acheminer l'aide humanitaire vers Gaza; cela fait courir des risques inutiles et peut être interprété comme une provocation », a-t-il ajouté.

Lire aussi :
Flottille pour Gaza : la solidarité humaine à Paris
Flottille pour Gaza : la Grèce cède à Israël
Flottille pour Gaza : la Grèce sous pression
Flottille pour Gaza : les sabotages retardent le départ
Flotille pour Gaza : Israël menace les journalistes
Gaza : un second bateau français confirmé
Gaza : le « Louise Michel » fera route de Grèce
Gaza : le bateau français ne partira pas de Marseille