Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 





Politique

Fils de France lève le tabou sur le patriotisme des musulmans français

Rédigé par | Mardi 13 Mars 2012 à 23:58

Tareq Oubrou, Ghaleb Bencheikh, Robert Ménard, Père Michel Lelong, Nicolas Dupont-Aignan... que du beau monde s'est déplacé pour le lancement de Fils de France, vendredi 9 mars. Ce club de réflexion, présidé par Camel Bechikh, s'adresse à une frange de citoyens français de confession musulmane, fiers de leur religion mais également de leur amour pour la France, qui ont à cœur de participer dans la vie sociale et politique du pays au même titre que leurs concitoyens. Sa particularité : le mouvement revendique sa proximité auprès des souverainistes, où le patriotisme, le protectionnisme ou encore le refus de l'immigration sont valorisés. Le charme opérera-t-il auprès des musulmans de France ?



Le club de réflexion Fils de France a été lancé vendredi 9 mars par Camel Bechikh en présence de Robert Ménard, de Ghaleb Bencheikh, du Père Michel Lelong et de Tareq Oubrou (de g. à dr.).
Le club de réflexion Fils de France a été lancé vendredi 9 mars par Camel Bechikh en présence de Robert Ménard, de Ghaleb Bencheikh, du Père Michel Lelong et de Tareq Oubrou (de g. à dr.).
Et si les citoyens français de confession musulmane avaient envie de parler d’autre chose que de la viande halal ou de la construction de mosquées ? C’est tout le propos de Fils de France, un club de réflexion lancé vendredi 9 mars par Camel Bechikh. A 38 ans, ce membre de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) a souhaité faire vivre son amour pour la France au travers de son association. Car « promouvoir l’idée que les musulmans peuvent être patriotes » est un de ses objectifs, nous explique-t-il.

Ce cercle de réflexion a ainsi été inauguré par une réunion publique sous le libellé « Vers un patriotisme engagé et citoyen », illustrée par une affiche aux couleurs nationales, arborant un coq fier, à la crête rouge et aux ailes bleues... La présence de nombreuses personnalités a été remarquée, venant s’exprimer sur la place des musulmans de France dans les débats publics. Parmi eux, Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, le journaliste Robert Ménard, le présentateur TV et intellectuel Ghaleb Bencheikh et le Père Michel Lelong, promoteur du dialogue islamo-chrétien.

Au micro de Saphirnews, le prêtre, également responsable du SRI (Service national pour les relations avec l'islam, au sein de la Conférence des évêques de France), salue le lancement de cette association. « Dans la société actuelle, il est très important que les croyants puissent contribuer à la paix sociale dans notre pays et dans le monde, qui a besoin de valeurs éthiques. Les fidèles doivent participer à la vie de la nation, tout en restant fidèles à leurs valeurs religieuses », déclare-t-il.

Camel Bechikh, président de Fils de France.
Camel Bechikh, président de Fils de France.

Un club de réflexion proche des souverainistes

Fils de France se veut libre de toute emprise d’un parti politique, mais revendique sa proximité auprès de mouvements souverainistes tels le Mouvement républicain et citoyen (MRC), de Jean-Pierre Chevènement, et Debout la République, de Nicolas Dupont-Aignan, toujours en course à la présidentielle.

M. Bechikh concède cependant des « points de divergence » avec ces mêmes partis : oui à « l’idée d’une France forte qui résiste à la mondialisation », mais non à « l’application trop radicale » de la laïcité de M. Chevènement, à « la radicalité vis-à-vis de l’Europe » de M. Dupont-Aignan ou encore à « la xénophobie et l’islamophobie » de Marine Le Pen.

M. Bechikh a toutefois tenu à convier M. Chevènement et M. Dupont-Aignan à venir s’exprimer devant l’auditoire. Ce dernier n’a pas manqué de répondre à l’appel et a salué l’initiative « extrêmement positive » de Fils de France. « Le rassemblement des Français passe par le fait de surmonter nos différences. Cela ne signifie pas les nier, mais comprendre ce qui nous rassemble (…) et dans ce cadre républicain, il faut traiter la question de l’islam de France. (…) Les Français musulmans comme les autres citoyens participent à l’œuvre collective », affirme-t-il.

Le processus d’acculturation prôné

Pour M. Bechikh, qui veut faire « resurgir un amour enfoui » pour la France mais qu’il est souvent « interdit de déclarer », les musulmans sont aussi capables de parler de patriotisme, de protectionnisme ou encore d’immigration sans tabous, tout en restant fidèles à leurs valeurs religieuses.

Il veut ainsi « promouvoir le processus d’acculturation » − une idée prônée par Tareq Oubrou −, qui diffère de l'assimilation. « Il faut séparer le fait cultuel du fait culturel. La religion ne peut pas être prisonnière d’une identité, par exemple maghrébine ou subsaharienne, puisque l’islam est universel. Nous avons été façonnés par une langue, un environnement, une société qui est française et c’est cela que nous voulons promouvoir », explique le recteur.

Un public sous le charme

Une centaine de personnes ont fait le déplacement pour l'inauguration à l’Espace Saint-Martin, dans le 3e arrondissement de Paris. Un constat : le public est très diversifié à l’image de Fils de France, qui se veut ouvert à toutes les sensibilités et à toutes les religions. Musulmans comme Julien, musulmanes voilées comme Leïla, ou non-musulman comme Thomas… tous ont apprécié le premier discours public de l'association.

Si la plupart des auditeurs ont été invités à l'événement, plusieurs curieux se sont aussi glissés dans la salle pour découvrir l’association à l’image de Thomas, 23 ans, chauffagiste. Non musulman, il a découvert le lancement de cette initiative sur le site d’Egalité et Réconciliation, un groupe dirigé par Alain Soral, un ex-membre du Front national. Thomas déclare ne pas en être membre et a tenu à écouter le discours des responsables de Fils de France, qui lui paraissent « proches des nationalistes et des anti-Européens ». « Je ne regrette pas son passage » à cette soirée, indique-t-il à la fin des interventions.

Pour sa part, Julien se reconnaît « totalement » dans les idées prônées par l’association dont il est déjà membre : « En tant que Français converti, ma participation au sein de Fils de France coulait de source. » Quant à Leila, 25 ans, étudiante de philosophie, le discours lui a également plu. « Pour une fois, on peut dire qu’on est musulman et qu’on aime la France. Cela fait longtemps qu’on voulait que cette idée soit relayée par les médias ou des groupes. Et finalement la discussion de ce soir a permis d’exprimer cette frustration », dit-elle.

Camel Bechikh refuse encore qu’on lui colle l’étiquette de « porte-parole » d’un courant politique destiné aux musulmans mais appellent ceux qui sont désireux de connaître son association à assister aux rendez-vous mensuels nommés « Les brasseries Fils de France », où seront invités des têtes d’affiche pour discuter d’un thème adjacent aux idées du club.

Une occasion pour tous et chacun de se faire son opinion sur Fils de France, qui semble bien parti pour séduire une frange non négligeable de musulmans français, malgré les accointances politiques de l'association qui interrogent.

Site officiel de Fils de France




Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par lecaennais le 14/03/2012 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que des fils? club fermé aux femmes?

2.Posté par Lectrice le 14/03/2012 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"le refus de l'immigration"..??!!! ont-ils oublié comment leurs parents nos parents sont venus en France ??!

3.Posté par bibi le 14/03/2012 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam
face à la vague islamophobe il y a deux attitudes possibles : celle d'épouser les desiraetas du Maitre et de tenter de devancer ses attentes et injonctions en essayant d'être plus blanc que blanc (les Juifs ont changé leur identité dans les années 30 et ils ont fini par être recherchés par les Nazis en leur faisant baisser leurs pantalons pour vérifier leur excission !) , et celle de résister à l'impérialisme culturel et civilasionnel sous jacent à ce genre de rapports dans lequel certains musulmans de service aiment se complaire . En plus ils trouvent la caution musulmane de Oubrou qui veut séparer le cultuel du culturel , il n'a qu'à faire une fatwa pour nous faire manger du cochon et boire de l'alcool et comme ça il aura bouclé la boucle . Honte à ces futurs fachos de l'islam

4.Posté par Un Fils de France le 14/03/2012 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et aux filles biensur ....

C'est comme pour les droits de l'homme et du citoyen (tout le monde sait que les femmes et les citoyennes sont incluses) .....


5.Posté par Un Fils de France le 15/03/2012 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est remarquable de constater en lisant les coms, les points communs les "anti" et les "pro" musulmans :

Musulmans = Immigrés ....je ne sais pas si mon ami Thomas le Gascon, et qui est musulman, appréciera.
Un français musulman doit donc être pour l'immigration, que du bon sens, et 6 e pilier du dogme islamique.

Etre français et patriote, c'est renié sa foi .... (les autres d'en face disent qu'un musulman ne peut pas être français)
France, juifs, guerre, Nazi, on y est la cloche va sonner.
Et ça continue, Facho, qu'est ce que c'est déjà ? C'est pas Italien, ça? Ca doit plutôt concerner les italiens de confession musulmane.

Décidément, le niveau en orbite très très bas.

Il était vraiment temps que la majorité de la minorité se manifeste .....

Bien à vous.

www.filsdefrance.fr


6.Posté par Je passais par là! le 15/03/2012 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alain Soral, Ghaleb Benchikh, .....Tarek Oubrou qui tente de « promouvoir le processus d’acculturation » .

Toutes ces personnes veulent le bien des musulmans qui suivront un islam dogmatique , une seule vision: la leur.

On acculture comme ça on ira tous à la brasserie boire une bonne bière"halal" d'où la magnifique trouvaille des lumières:"les brasseries fils de France".

Vous êtes plus dangereux que tous les islamophobes réunis: Vous faites boire aux Musulmans Français du poison de ce qui pourrait leur apparaître mielleux

Une Française Musulmane Fière de l'être et fière de la culture de ses ancêtres.
PS: je suis triste pour tous les musulmans qui vont se laisser berner ou utiliser, y compris ceux qui font partie de ce collectif.

7.Posté par le doud le 15/03/2012 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour
je suis tres content de cette initiative qui a au moins le merite parmi d autre d eveiller les consciences et de rapprocher les gens pour un dialogue qui vaudra ce qu il vaudra.j etais a cette inauguration par curiosité
j en ressort tres content.en auqu un cas j ai senti de l intolerance et de l animosité envers qui que se soit ................seulement des choses constructive.pour ceux qui parle de retournement de cerveau ou autre manipulation je les invite a se rapprocher comme je l ai fais pour juger de toutes pieces de la sincerité de ce club de reflexion .............il est tellement facile de juger quand soi meme ne propose rien et n essaie rien pour changer la société.
voila longue vie a fils de france.
precision je ne suis pas mulsulman je ne suis ni de droite ni d extreme droite .............seulement un humaniste qui a envie que les gens se rapproche .
le doud

8.Posté par Belami le 16/03/2012 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
J'y étais aussi à l'inauguration et honnêtement je conseille à tous les réticents d'aller se renseigner de plus près sur cette initiative avant de parler sans savoir. Si vous gardez comme projet le retour au bled, je comprends vos critiques ou vos attaques mais comprenez que d'autres font des choix de vie tout aussi respectables. Si vous prenez le temps de réfléchir sur votre destin, votre place dans ce pays qu'est la France, alors ce genre de mouvement (avec lequel on peut être en désaccord je le conçois) est inéluctable. Il est même salutaire car j'en ai marre que des tordus, des imposteurs et laïcards islamophobes occupent le devant de la scène médiatique. Alors que faut-il faire? on attend gentillement la guerre civile entre communautés vue le plébiscite du choc des civilisations par nos élites traitres à leur nation? On reste le cul entre deux chaises? pas vraiment d'ici, pas vraiment de la-bas? et ça va continuer longtemps comme ça? Et qu'offriront nous à nos enfants élevés comme les petits Français? Une identité schizofrénique? Combien d'entres vous se projette dans l'avenir? Le retour au bled est un fantasme car jamais (si vous êtes née et vivez ici depuis 20, 30 ou 40 ans) vous ne pourrez retourner vivre dans votre pays natal. Vous le savez très bien et autour de vous combien ont franchi le cap et sont revenus en France. Il n'y pas de honte à se sentir appartenant à la culture française, vous n'y échappez pas car l'environnement vous conditionne. Arrêtez l...  

9.Posté par haqqtiviste le 19/03/2012 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salaam

des déclarations et des belles paroles. ça fait longtemps que ces personnes nous en abreuvent.

pour ce qui est de la défense des droits, il faut autre chose que des paroles, il faut des actes, des décisions, des condamnations et/ou des encouragements.

condamner les lois liberticides anti foulard : je n'entends rien de la part de FdF
condamner les violences policières et les injustices subies dans les quartiers : je n'entends rien de la part de FdF.
où est la production intellectuelle et pratique de FdF : leur site est juste un agglomérat d'articles pris ça et là.
Je crois qu'on a affaire à des immigrés de 1ère ou 2è génération qui commence très maladroitement à intégrer un discours citoyen, mais ils ont 2 générations de retard !
ça fait longtemps que les muslim de France parlent de droit et de politique, sans avoir besoin de déclarer un quelconque patriotisme pour faire plaisir à l'ambiance actuelle.

Un nationalisme de plus pour prouver au patron qu'on est de bons français.

10.Posté par Alidovitch le 19/03/2012 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam aleykum

Dès qu'on approche des terrains dangereux, les passions se déchainent! Calmons nous, et louons les efforts de frères (et soeurs) musulmans qui souhaitent que les valeurs de l'islam se transmettent et s'enracinent en France.

11.Posté par Un Fils de France le 20/03/2012 02:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour ce qui est de la défense des droits, il faut autre chose que des paroles, il faut des actes, des décisions, des condamnations et/ou des encouragements.

Vous voulez du pop corn et des glaces, au faites vous avez payé votre place ?

condamner les lois liberticides anti foulard : je n'entends rien de la part de FdF
condamner les violences policières et les injustices subies dans les quartiers : je n'entends rien de la part de FdF.

Dans le cinéma, on a pas prévu la 3D, désolé encore pour le dérangement.

où est la production intellectuelle et pratique de FdF : leur site est juste un agglomérat d'articles pris ça et là.

Ce sont des produits fait maison, on produit local, c'est un peu mieux que de faire de la revue de presse, non ?
Et puis notre charte, vous ne l'avez pas lu ? Je pense que c'est pour cette raison que vous posez plein de questions inutiles.



Je crois qu'on a affaire à des immigrés de 1ère ou 2è génération qui commence très maladroitement à intégrer un discours citoyen, mais ils ont 2 générations de retard !

2 générations de retard, çà doit être ça, maladroit mais sincère, je comprends mieux notre touche rétro, merci.

ça fait longtemps que les muslim de France parlent de droit et de politique, sans avoir besoin de déclarer un quelconque patriotisme pour faire plaisir à l'ambiance actuelle.

On se fait plaisir à nous mêmes, après si les autres en profitent c'est bien, non ?.

Un nationalisme de plus pour prouver au patron qu'on est de bons français.

Bon ou mauvais tant qu'on e...  

12.Posté par Ludovic le 25/03/2012 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à un fils de france!

Les articles du site sont le produit de notre travail. Seulement deux ou trois articles ont été pris ailleurs.
Pour les lois liberticides, merci de lire les articles vous y trouverez des critiques plutôt acerbes de la politique islamophobe de la droite et des attitudes paternalistes de la gauche.

bien à vous

13.Posté par matthias le 12/11/2012 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un lobby musulman qui se pare des oripeaux romains (antimondialisation anglosaxonne) de la France. Original.
Je ferais remarquer que le mot laïcité (celui compris par la population, non pas celui de Le pen) n'apparaît pas une seule fois dans la déclaration d'amour que constitue leur charte.













Votre agenda