Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Société

Eric Zemmour condamné pour provocation à la discrimination et à la haine envers les musulmans

Rédigé par | Jeudi 19 Septembre 2019 à 14:35

           

Eric Zemmour a été définitivement condamné, mardi 17 septembre, pour ses déclarations islamophobes faites en 2016 sur le plateau d'une émission de France 5. Selon l’arrêt de la Cour de cassation dont Saphirnews a obtenu copie, les propos incriminés « contenaient un appel à la discrimination » envers les musulmans dans leur ensemble.



Eric Zemmour condamné pour provocation à la discrimination et à la haine envers les musulmans
Trois ans après ses propos islamophobes tenus sur le plateau de l’émission C à vous sur France 5, la Cour de Cassation a rejeté, mardi 17 septembre, le pourvoi d’Eric Zemmour, confirmant ainsi sa condamnation pour « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée », à l'égard des musulmans en l'occurence, a fait savoir cette semaine CAPJPO-EuroPalestine.

L’association pro-palestienne avait porté plainte contre le polémiste ses propos tenus lors de l’émission C à vous, diffusée sur France 5 le 6 septembre 2016. Face à Anne-Sophie Lapix, il déclarait alors qu'il fallait donner aux musulmans « le choix entre l’islam et la France », estimant que la France vit « depuis trente ans une invasion, une colonisation, qui entraîne une conflagration » et que, « dans d’innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées », se jouerait « la lutte pour islamiser un territoire qui n’est pas (...) islamisée, une terre de mécréant ».

Des propos qui dépassent le cadre de la liberté d’expression

Selon l’arrêt de la Cour de cassation dont Saphirnews a obtenu copie, les juges de la Cour de cassation estiment que ses propos constituent un « appel au rejet et à la discrimination des musulmans en tant que tels, l'ensemble du discours du prévenu étant axé sur l'idée que tous ne peuvent, par vocation religieuse, même lorsqu’ils ne sont pas violents, qu'être adeptes du jihad, sans se désolidariser de ceux qui se livrent à la violence au nom de leur foi ».

Ils déduisent que les propos poursuivis, « compris ensemble, visent les musulmans dans leur globalité et contiennent une exhortation implicite à la discrimination », lit-on. En conséquence, « par leur sens et leur portée, les propos incriminés, qui désignaient tous les musulmans se trouvant en France comme des envahisseurs et leur intimaient l’obligation de renoncer à leur religion ou de quitter le territoire de la République, contenaient un appel à la discrimination ».

« La Cour de Cassation a estimé que l’argument de la liberté d’expression mis en avant par Eric Zemmour ne pouvait être retenu face à ses propos », a indiqué CAPJPO-EuroPalestine dans un communiqué, qui dénonce les médias « qui continuent à lui tendre des micros pour déverser sa haine et son appel au rejet des musulmans ». Sa présidente Olivia Zemor a fait part de sa satisfaction auprès de Saphirnews, tout en faisant part de son incompréhension du fait que son association a été la seule à avoir porté plainte pour ces propos « très clairement racistes, sans la moindre ambiguité ».

Eric Zemmour avait été condamné en première instance en juin 2017 à 5 000 euros d'amende. La cour d’appel de Paris avait partiellement confirmé la condamnation en mai 2018. Sa condamnation désormais définitive, il devra verser 3 000 euros d’amende requis en appel contre lui ainsi 2 500 euros à CAPJPO pour les frais de justice engagés pour mener à bien la procédure.

Lire aussi :
Propos islamophobes d'Eric Zemmour : LCI mise en garde par le CSA
Provocation à la haine envers les musulmans : Eric Zemmour relaxé en appel


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 20/09/2019 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Zemmour, dans le feu de l'action, parle mal et cela lui coute cher : "l'ensemble du discours du prévenu étant axé sur l'idée que TOUS ne peuvent, par vocation religieuse, même lorsqu’ils ne sont pas violents, qu'être adeptes du jihad, sans se désolidariser de ceux qui se livrent à la violence au nom de leur foi ».

Alors que les sondages le montrent, et un sondage récent en plus de celui de l'institut Montaigne plus ancien qu'une proportion non négligeable des musulmans sont effectivement de cet avis. Proportion non négligeable ne veut pas dire "tous", bien sur et c'est cela qui est condamné. Le phénomène n'en est pas moins inquiétant, et réel, simplement devient, quand il est décrit de façon condamnable (et condamnée) par Zemmour, un peu moins inquiétant, voire irréel.

2.Posté par Abdoulaye le 20/09/2019 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans doute, nous musulmans, avons des responsabilités dans ce qu'il se passe aujourd'hui.
Sans doute nous ne savons pas parler de nous ds les médias de grande écoute.
Par contre tous ceux qui nous méprisent et nous caricaturent, ont leur siège à demeure.
Tous les jours on disserte sur l'islam et les musulmans, en l'absence de tout représentant de notre religion.
Et tous les jours on nous présente à mi chemin entre des abrutis et des ennemis de la France...
Il serait temps de réagir...

3.Posté par Mythopasmytho le 21/09/2019 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais il s'en fout. Il continue à etre invité partout.
Avoir été condamné n'est plus synonyme de tache, d'infamie, c'est devenu le contraire.
Attention! Il ose dire les choses lui.
Et selon les valeurs que l'on défend on en juge que c'est à cela qu'on les reconnait (les cons) ou qu'il s'agit là d'une liberté d'expression mise en danger.
Le propre de la démocratie c'est que l'on peut dire tout et son contraire. Voire n'importe quoi et malgré tout etre adoubé, faire se rallier. Voire pire encore, etre élu.

4.Posté par Mythopasmytho le 21/09/2019 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La France d'un coté, les musulmans de l'autre.
Musulman n'est pas une nation et encore moins une race.
La vérité est que certains veulent en faire une ethnie, un groupe humain.
Ce que l'on appelle le passé est en vérité toujours le meme.
On ne change pas une recette qui gagne.
Jusqu'au deuxième siècle les Romains considéraient du christianisme qu'il était une religion de métèques (d'étrangers) ils avaient interdiction de pratiquer, leur religion n'était pas acceptée et était vilipendée.
Puis revirement Rome à fondé l'Eglise romaine (le catholicisme) et le christianisme a été validé, adopté par Rome.
Les juifs y ont eu droit aussi.
Judaisme religion d'étrangers, de sémites, bref d'ennemis on connait l'Histoire.
Aujourd'hui on remet encore le couvert on change juste de religion.
Les musulmans islamisent, ne sont pas assimilables, compatibles avec les valeurs de la société Française etc.
Les trois grandes religions ont été perçues comme étant des religions de métèques, d'étrangers, de sémites.
La synthèse que l'on peut faire c'est que l'islamophobie est elle aussi un antisémitisme. Elle est à son tour perçue comme étant une religion de métèques, d'étrangers, d'ennemis.

5.Posté par Mythopasmytho le 21/09/2019 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a les "intellectuels" que l'on mérite.
Les Français (les auditeurs) ne sont pas en mesure de recevoir des discours trop ardus, trop complexes. Aussi ils sont nourris de discours très simplistes, très cons.
Des sujet trop pointus, des thèmes trop complexes ils ne sont pas en mesure de les comprendre. D'où la niaiserie de ce qui nous est proposé.
En vérité ce ne sont pas tant les Zemmour qui sont à incriminer mais plutôt leurs adeptes.
D'où vient le fait que la niaiserie soit devenue quasi une institution.
On a les "intellectuels" que l'on mérite.

6.Posté par Mythopasmytho le 21/09/2019 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Abdoulaye. Il faut vous réveiller un peu.
Il y en à revendre des musulmans pour parler dans les médias de grande écoute.
Des Chalghoumi. Des Zineb. Des Daoud, Des Guirous. Des Mabrouk etc.
La liste est longue. Il y en a revendre. Il y en a meme trop.
Il semble que vous soyez bien naif.
Comme disait l'autre, j'peux pas vous dire plus.

7.Posté par Mythopasmytho le 21/09/2019 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après mon commentaire ci-dessus j'ai entendu un écho.
Larbin du système. Ca alors. Lol.

8.Posté par Mythopasmytho le 21/09/2019 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mythopasmytho est athée.
Je répète. Mythopasmytho est athée.
Non parce que je vois venir les raccourcis jusqu'ici.
Vous avez vu. Encore un musulman non assimilé.

9.Posté par Mythopasmytho le 21/09/2019 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Zemmour et ses avatars ne sont que des pauvres bougres qui font leur beurre.
Les maux de ce monde leur donne l'occasion de faire un peu de fric.
Ce ne sont pas tant les individus qu'ils soient émetteurs ou auditeurs qui sont à vilipender ou à incriminer mais plutôt et surtout un système politico-médiatique pourri.

10.Posté par Chrif le 23/09/2019 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
«Sa présidente Olivia Zemor a fait part de sa satisfaction auprès de Saphirnews, tout en faisant part de son incompréhension du fait que son association a été la seule à avoir porté plainte pour ces propos « très clairement racistes, sans la moindre ambiguité ».»
Oui elle a tout à fait raison cette femme courageuse ! Où sont les soi disant «représentants» musulmans toujours les mêmes médiocres depuis de trop nombreuses années que ce soit ceux du Cfcm mis en place par Sarkozy en 2003 et qui sont affiliés à leurs consulats et qui courent après les décorations, ou bien les prétendus «recteurs» des grandes mosquées de Paris, Evry, Lyon, ...etc, ou encore le «président à vie» nommé par Sarkozy en 2002 à la tête de l’association vivre l’islam qui diffuse l’émission religieuse le dimanche matin sur France2, ainsi que tous ces présidents d’associations ou de mosquées souvent les mêmes depuis 5, 10, 20 ou 30 ans et parfois plus qui se croient propriétaires personnels des lieux qui en principe appartiennent aux musulmans. Personne n’a eu le courage ou la compétence ou la capacité de porter plainte contre Zemmour qui les attaque régulièrement dans les médias et dans ses livres. Grave