Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Égypte : une étudiante virée de l’université Al-Azhar après avoir enlacé un garçon (vidéo)

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 14 Janvier 2019 à 10:47

           


Égypte : une étudiante virée de l’université Al-Azhar après avoir enlacé un garçon (vidéo)
Une étudiante a été récemment renvoyée d'Al-Azhar* à la suite d’une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux la montrant en train d’enlacer un garçon, ceci en dehors de l'enceinte de l'université dont la branche est située à Mansoura. Celui-ci venait, selon toute vraisemblance, de lui demander en mariage. C'est d'ailleurs lui qui a étreint la jeune fille comme en témoigne la vidéo plus bas.

Dans une déclaration officielle datant du dimanche 13 janvier, Ahmed Zarie, porte-parole de l’université, a annoncé que la sanction contre cette étudiante a été prise, samedi 12 janvier.

« Le conseil de discipline de l’université (d’Al-Azhar) a pris la décision d’exclure la jeune fille (…) à cause du tollé suscité par la vidéo », a déclaré Ahmed Zarie, qui n’a fourni aucune indication sur l’identité de cette étudiante. Cette exclusion est motivée par « la mauvaise image » véhiculée par le geste de cette étudiante inscrite à la faculté d’études islamiques qui ne laisse aucune place à la mixité. Elle pourra néanmoins faire appel de cette exclusion si elle le souhaite.

Inscrit dans la faculté de droit de l’université de Mansoura, le jeune homme a également été reconnu « coupable », selon Hani Hilal, porte-parole de son établissement, affirmant que « le conseil de discipline de l’université va examiner la sanction adéquate ».

Mise à jour mardi 15 janvier : La sanction contre l'étudiante d'Al-Azhar a été annulée

Lire aussi :
Al-Azhar lance une fatwa contre le harcèlement sexuel, « une atteinte à la dignité des femmes »




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par MOLINA Patrick le 14/01/2019 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’apprécie Saphirnews pour son indépendance et sa liberté de ton.
Certains médias auraient pu être tentés de ne pas publier cet info, craignant d’alimenter l’anti Islam d’une partie de l’occident.
Au contraire, c’est parce que l’Islam est une religion ancrée dans la tolérance qu’il est nécessaire de débatte des excès intégristes.
Pour une situation qui implique autant l’homme, sinon plus, que la femme, la foi ne peut pas condamner arbitrairement seulement la femme.
Et la foi ne peut être contre l’amour !