Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Sur le vif

Clermond-Ferrand : Wissam El-Yamni, victime de la police

Rédigé par La Rédaction | Mardi 10 Janvier 2012 à 01:20

           


Clermond-Ferrand est sous le choc et la police va devoir s’en expliquer. Wisam El-Yamni, l'homme tombé dans le coma après son interpellation musclée lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, est mort lundi 9 janvier. L’homme, âgé de 30 ans, était, selon les policiers, sous l'emprise de cannabis, d'alcool et de cocaïne et s'en était pris à eux en lançant des projectiles sur leur véhicule.

Après une course-poursuite, il aurait été plaqué au sol, menotté puis conduit au commissariat. Il est tombé dans le coma après un malaise cardiaque durant son transport, toujours selon les policiers. Les secours ont constaté des fractures et des lésions au cou lors de l'arrivée des secours sur le corps du jeune homme, qui n’avait pas d'antécédents médicaux.

Selon un témoin interrogé par Médiapart, lors de l’interpellation, il a vu « une dizaine de voitures de police arriver, en une minute, dont quatre banalisées. Les policiers sont descendus, ils ont mis de la musique à fond, de la funk, et ont démuselé les deux chiens. Ils étaient chauds, ils ont fait un décompte 'Trois-deux-un go' et ils lui ont mis des coups. »

Une information judiciaire pour « coups et blessures volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique » avait déjà été ouverte par le parquet de Clermont-Ferrand contre deux fonctionnaires de police qui ont procédé à l'arrestation. Une déception pour la famille puisque des dizaines de véhicules étaient présents sur les lieux selon des témoins. Maintenant que la victime est décédée, « la qualification pénale va changer » en « violences ayant entraîné la mort », selon l'avocat de la famille.

Pour toute réponse, Claude Guéant a estimé que l'interpellation de Wissam El-Yamni n'était « pas le fait des policiers ». « Je me garderais d'avoir le moindre avis sur cette question. La seule chose que je voudrais dire, c'est que s'il y a eu une interpellation difficile, ça n'est pas le fait des policiers », a déclaré le ministre de l’Intérieur lundi.

Plusieurs centaines de membres des forces de l'ordre sont déployées par crainte de nouvelles violences qui durent depuis plusieurs jours dans La Gauthière, son quartier de Clermont-Ferrand. En sa mémoire, près de 600 personnes ont défilé silencieusement à Clermont-Ferrand samedi 7 janvier pour réclamer vérité et justice pour la victime. Les organisateurs ont appelé au calme.

Lire aussi :
Stop le contrôle au faciès, un requiem pour l’égalité
Les minorités ethniques davantage contrôlées par la police, selon la FRA
La police prise en flagrant délit de « faciès »




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par doan59200 le 10/01/2012 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un gentil petit gars victime de la violence policière... Un gentil petit gars farci jusqu'au trous de nez à la cocaïne au cannabis et à l'alcool, père de famille de surcroit et chauffeur routier ! C'est bizarre mais je ne n'aurait pas aimé le croiser derrière le volant de son gros camion, je ne sais pourquoi et vous ?

Bizarre mais j'ai tendance à croire que la mort fini souvent par nous rattraper en fonction de nos mode de vie, crise cardiaque si on bouffe trop et coups de matraque si on jette des cailloux sur les flics... Mais bon ce n'est qu'un point de vue.

La famille réclame aujourd'hui justice, mais quelqu'un osera t-il porter plainte contre cette même famille pour non assistance à personne en danger ? Mais où était donc ces fameux amis, proches qui défilent aujourd'hui dans un formidable élan de solidarité alors que c'est de son vivant qu'ils auraient dû se réveiller...

2.Posté par swaag59 le 12/01/2012 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bref défend pas ces Flic qui tue des gens , ta une preuve qu'il était Drogué ou bien alcoolisé nan juste des trace sur sont coup qui marque des blessure donc ferme la et arrête de raconté de la merde ..

3.Posté par pierrot 63 le 14/01/2012 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec mon téléphone je n'appelle pas pour m'amuser les secours.Quand la police m'arrete ,je ne leur jette pas des cailloux;un reste d'éducation de mes parents!!!! Et si "la victime" avait eu pour prénom Marcel ou Jean Philippe ,y aurait-il eu une marche aujourd'hui???????

4.Posté par assarah28 le 15/01/2012 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ok si vous pensez ainsi alors pourquoi ces" gentils flics" comme vs dites, vos justiciers qui ne cessent de faire des bavures, pk ne font ils pas subir le même sort aux pédophiles ou aux violeurs...A oui c parce kils ont une excuse" LA FOLIE" donc on les relâche mm pas un an après pour kil récidive et on se rend compte qu'on a fait une boulette..Mais les jeunes de banlieue et en plus immigres, c sur c tous des caiides!!!! alors pr une barrette de chiite on leur fais prendre 3ans...Mais arrêtez un peu avec vos propos racistes et soyez humain avant tout. Le pire c 'est de parler de l’éducation des parents, mais connaissez vous ces gens pr pouvoir critiquer???? A part râler, critiquer, gober les mensonges des médias, qu'est ce que vous savez faire en France??? Vous voulez virer tous les étrangers de votre sol, mais faites le..et la vous vous rendrez compte qu'un vrai français pur souche est rare, que votre économie repose sur les étrangers alors soyez un peu reconnaissant et ayez le sens du partage bande de facho égris!!!!!