Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Chute libre du tourisme en Tunisie et au Maroc

Rédigé par La Rédaction | Lundi 13 Octobre 2014 à 16:11

           


Les touristes français ont visiblement pris à la lettre l’appel à la vigilance lancé par le Quai d'Orsay. La chute libre du tourisme en Tunisie et au Maroc, deux Etats du Maghreb inscrits dans la liste de la quarantaine de pays où il est déconseillé de se rendre, en témoigne.

Après la décapitation d'Hervé Gourdel en Algérie, le 25 septembre dernier, le ministère des Affaires étrangères avait décidé d’étendre d'une trentaine à une quarantaine de pays son conseil à « la plus grande vigilance » à l’attention des Français. Résultats : « Les opérateurs enregistrent entre 15 % et 50 % d'annulations sur les pays du Maghreb », a déclaré à l'AFP René-Marc Chikli, président du syndicat des voyagistes Seto.

Lors des vacances de la Toussaint, 150 000 clients partent en voyage avec les 70 membres du Seto dont 100 000 au Maghreb, mais avec le contexte actuel « les gens ne réservent plus et il va probablement nous manquer 20 000 à 25 000 clients sur ces destinations », constate M. Chikli. Chez plusieurs autres voyagistes, le constat est le même comme chez Transat France, où « les ventes vers le Maroc et la Tunisie ont chuté de 50 % dans les jours suivants » l’appel du Quai d’Orsay, indique Serge Laurens, directeur marketing du tour-opérateur.

Les agences de voyage, intermédiaires entre les prestataires de voyage et les clients, témoignent également de cette baisse. Le syndicat Snav a enregistré « 15 % d'annulations effectives vers la Tunisie et le Maroc, et un peu vers la Turquie », rapporte son président Jean-Pierre Mas. Il est constaté que les clients se reportent vers des destinations en Europe comme l’Italie, l’Espagne ou la Grèce.

Par ailleurs, bien qu’ils soient présents dans la liste des pays à risques, une baisse de l’activité touristique se fait beaucoup moins sentir sur des pays musulmans lointains comme l’Indonésie

Lire aussi :
Léger regain du tourisme en Tunisie
La Tunisie à la reconquête d’un tourisme en perte de vitesse
Tunisie : Plus de 3 millions de touristes depuis le début de l'année
Le Ramadan sape le tourisme dans les pays arabes




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par sara le 13/10/2014 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne peut que réagir en lisant cette article car je trouve juste aberrant qu'on effraie autant les tourismes sur le Maroc en le plaçant en vigilance ! J'en revient et vraiment RAS ! Je me suis baladé seule avec ma mère a Marrakech aucun souci pareil sur Casablanca, Bouznika, Mohamedia et Benslimane j'ai même était surprise au retour de devoir passer un portique de sécurité à peine entrée dans l"aéroport ! Sans parler du formulaire à remplir dans l'avion à l'aller et à la douane au retour et de leur questionnement ! Ou encore une amie qui s'y est expatrié m'a dit qu'elle a été suivie et questionné par les RG... Vraiment niveau sécurité ils nous on à l’œil et la France devrait prendre exemple au lieu d'affoler sur d'autre pays quant ici on laisse passé des supposé terrorisme (l'affaire des proches de M.merah)