Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Charte des imams : Moussaoui dénonce un « communiqué accusatoire » de trois fédérations du CFCM

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 21 Janvier 2021 à 11:15

           


Charte des imams : Moussaoui dénonce un « communiqué accusatoire » de trois fédérations du CFCM
Quelques jours après le paraphage du texte de la charte devant Emmanuel Macron, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, dénonce, jeudi 21 janvier, un « communiqué accusatoire et non constructif » du Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF), de la Confédération islamique Milli Görus (CIMG) et de Foi & Pratique concernant la charte des principes de l’islam de France. Ces dernières ont fait savoir que « certaines déclarations portent atteinte à l’honneur des musulmans, avec un caractère accusatoire et marginalisant ».

« J’aurais aimé que ces déclarations soient précisées par écrit sous forme d’amendements et transmises au CFCM », fait part Mohammed Moussaoui, jugeant ce procédé « plus bénéfique à nous tous qu’un communiqué accusatoire et non constructif ». Après la sortie de la Grande Mosquée de Paris, le président du CFCM déplore « cette nouvelle sortie unilatérale de trois fédérations composant le CFCM qui n’est pas de nature à rassurer nos coreligionnaires sur l’État des instances représentatives du culte musulman ».

« Par ces actions répétitives, les fédérations composant le CFCM risquent d’être rendues toutes responsables de cette situation de division préjudiciable à l’organisation du culte musulman », estime-t-il, appelant « chacun à prendre ses responsabilités et à mesurer la gravité de la situation et des défis que nous devons affronter tous ensemble ».

A la demande des fédérations de voir le contenu de la charte être modifié dans un avenir proche, le président de l’Union des mosquées de France (UMF) assure que « tous les amendements transmis au CFCM seront pris en compte avec l’ensemble des retours des CRCM, CDCM, imams et responsables de mosquées ».

Lire aussi :
Conseil des imams : pourquoi trois fédérations au CFCM ne signent pas la charte des principes pour l'islam de France
Charte des principes du Conseil national des imams : ce que proclame le texte (exclusif)
L'adoption de la charte des valeurs du Conseil des imams annoncée au CFCM : oui, mais pas tout à fait




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Rime le 21/01/2021 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ce médiocre remue ménage commence à être plus que lassant. Il met dans l’actualité en permanence les citoyens musulmans qui ne demande qu’à vivre dans la tranquillité selon les mêmes règles que l’ensemble de leurs concitoyens sans besoin d’une charte qui leur serait spécifique. Il est temps de dissoudre le Cfcm de Sarkozy et que l’islam soit traité par l’Etat comme le judaïsme et le christianisme. Basta !

2.Posté par Premier Janvier le 21/01/2021 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ce que je me dis aussi Rime.
Le christianisme et le judaisme ne font pas ça.
Ils ne se disputent pas le pouvoir, les chapelles.


3.Posté par Milouda le 21/01/2021 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les autres religions ne se disputent pas! Bien sur que si. Mais on ne le dit pas juste. Le dada de l'Etat est l'islam et pas les religions.

4.Posté par Premier Janvier le 24/01/2021 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qu'il faudrait savoir c'est s'il est question de théologie ou de politique.
Le cfcm joue la carte politique. Il avance des arguments comme l'ingérence étrangère. Ca a une connotation raciste. Musulmans étrangers égale suspects.
Le sens de l'acronyme Cfcm est Conseil Français du Culte Musulman.
Le Culte. La religion. Pas la politique.

5.Posté par Milouda le 24/01/2021 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le cfcm passe pour vendu.
Comme s'il voulait se faire plus blanc que blanc.
Il doit s'occuper du Culte, pas de politique.

6.Posté par Premier Janvier le 24/01/2021 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce que le CFCM met derrière le mot Français.
Le Cfcm est sensé dire un islam de France. Pas un islam Français.
Une idée, pas une origine.
Le Culte n'est pas une identité mais une parole.

7.Posté par Milouda le 24/01/2021 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Algérie. Tunisie. Maroc. Turquie. Et chacun de rouler pour sa chapelle. Lol.

8.Posté par Milouda le 24/01/2021 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je dénonce les chapelles qui ne sont pas les miennes.
Pardon mais moi aussi je dénonce les chapelles qui ne sont pas les miennes.
Quelle bande de guignols. Avec ça on n'est pas fauché.