Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Psycho

Chamseddine : « Mon caractère est renfermé »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Samedi 15 Décembre 2012 à 00:00

           


Ne vous moquez pas, s'il vous plaît : j’ai 26 ans et à cause d’une timidité vraiment maladive je ne parviens pas à rencontrer ni amis ni amies.

Mon caractère est plutôt renfermé, je me suis habitué à la solitude très tôt, car j’étais pris de terreur devant un père dictateur qui se foutait pas mal de ma personne. Il fallait se taire et obéir, c’était tout.

Malgré mes efforts, je n’arrive pas à me débarrasser de tous les complexes que son attitude a entraînés. Le pire, je ne lui en veux même pas depuis que j’ai compris que son père était comme ça avec lui.

Lalla Chams En Nour, psychanalyste

Cher Chamseddine,

Oui, d’accord, mais ce serait quand même trop facile de tout mettre sur le dos de son père, non ? Le vôtre, de père, il avait bien son libre arbitre et surtout les souvenirs d’un traitement irrespectueux et abusif !

L’exemple du Prophète [PBSL], en matière d’autorité, n’a, vous le savez, rien à voir avec l’attitude de votre père, sans doute, un croyant sincère, n’est-ce-pas ? Et vous-même, qui vous remettez justement en cause, vous le savez.

C’est la bonne voie : comprendre de quoi nous sommes faits pour sortir du déterminisme qui nous « modelait », ou nous « dressait », comme dans votre cas. La bonne éducation commence par le respect de l’enfant comme une personne. C’est ce qui vous a manqué.

Travaillez sur vous-même avec un tiers, un professionnel, cela vous libérera.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par sunny le 17/12/2012 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
t'inquiète pas, la timidité ça évolue avec un peu de patience et qq efforts.

tu peux essayer de trouver une activité qui te plait, sportive, artistique, culturelle, etc, et participer à des cours, groupes, ateliers, événements, etc. Tu y retrouveras des personnes avec qui tu as un intérêt en commun et que tu recroiseras souvent. ça aide pas mal à sociabiliser pour les timides.

Au travail ou à l'école aussi, ne serait-ce qu'en parlant un peu avec les personnes qui nous entourent, ça aide à combattre la timidité. tu t'en feras peut être pas des amis, mais au moins tu seras plus à l'aise avec les autres, ce qui aide ensuite pour se constituer un réseau relationnel.

courage, le passé est le passé et grace à Dieu tu es même arrivé à ne pas garder trop de rancœur parce que tu as compris certaines choses importantes. Regarde aujourd'hui et devant. un ptit pas + un ptit pas...

2.Posté par MAYA le 18/12/2012 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salem alaykoum
Ton message me fais sourire (je ne me moque pas c’est un sourire amicale). Je pense que chaque caractère se développe dans le sens qu’on lui donne. Un défaut peut être une qualité. A toi de savoir utiliser tes défauts et tes qualités. Tu dis que tu as une timidité maladive. Je pense que qu’elle n’est devenu maladive que parceque tu t’es convaincu de telle. Essaye de voir les choses autrement. Je comprends ton inquiétude du fait que tu n’arrive pas à te faire d’amis du a ta personnalité que tu décris comme renfermé. J’en suis sur que tu dois être quelqu'un de réfléchie et tu peux beaucoup apporter aux autres alors n’hésite pas a faire un pas vers les autres comme tu as fais au moment ou tu as décidé d’écrire sur le site. Cela montre que tu ‘aime pas la solitude mais que tu t’es laissée entrainé par elle.
En ce qui concerne ton père, la meilleur des choses que tu es faite est d’oublier ce passé et d’avancer. Tu as accepté le caractère de ton père et tu a réussi a le comprendre fait de même pour ta propre personne.
PS : pense a faire des activités ou participer a des associations ça ne peut que te faire du bien ;)

3.Posté par Raymond le 27/12/2012 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour,
Je comprend ce que tu vis, car j'ai subi la même chose, peut être en moins violent ou peut être en plus violent. Je trouve déjà formidable que tu en parles, car les interdits ou les non ressentis sont encore plus fort chez les personnes renfermées comme nous.
Tellement d'injonctions sont tombés, pour nous faire vivre la vie comme une obligation. je doit faire ceci,et faire cela, comme ceci et comme cela... qu'à la fin, que reste-il , de notre désir personnel, de notre choix, du potentiel d'épanouissement possible pour notre âme?
NON vraiment bravo de dire ce qui t'arrive, c'est parce que tu as le postentiel de t'en sortir, malgré le pouvoir de la force, et de la violence qui t'est tombé dessus. Toi tu te rends pluscompte que quiconque de ton besoin d'existence, de ton droit à l'existence que l'on a voulu te refusé à un moment donné.
Comme une personne la justement dit avant, il s'agit de comprendre son caractère plutôt que d'oublier. Aujourd'hui quand une personne malade de pouvoir ou de rancoeur nous fait souffrir , que nous prenions conscience comment cela reveille la souffrance du passé, afin de pouvoir élaborer une nouvelle façon de vivre les événements de la vie. Là est vraiement le challenge de se reconstruire, de se redonner la place que l'on a pas voulu te donner, il y a urgence à retrouver sa sensibilité, ses sensations, une empathie, et une protection de soi.
Se sentir seul n'est pas la solitude, nous sommes nombreux à nous sentir seul et triste: c'est par l...  

4.Posté par Omar le 31/01/2013 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Moi aussi j'ai la même souffrance que toi, j'ai des troubles de comportement, j'ai la phobie sociale et j'ai peur d'aborder les gens ou d'imposer mes opinions, je fuis les gens, ce n'est pas la timidité, mais je crains d'être critiqué, et j'ai peur de prendre la parole devant le public.
J'ai beaucoup souffert pendant mon enfance, j'ai eu des parents extrêmement autoritaire et dominant, et comme je vis au Maroc, personne ne comprend ta situation, quant on te vois bégayer devant un groupe de personnes, ils ne s’arrêtent pas de se moquer de toi, ça leur fait plaisir, ça me rend plus complexé. ils me lancent des regards pervers et disent des mots malsaines de moi.
Comment je peux sortir de ce cercle vicieux ?
Je suis un homme agé de 29 ans.
Merci d'avance.

5.Posté par morientz le 29/09/2013 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam akhi

je te tiendrais le meme discour qu'a n'importe quel homme, pratiquer des sports de combats ou des sports collectif, participer a des oeuvres fisabilileh, voyager, ca vous ouvrira des portes et l'esprit!

Salam