Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Livres

Ces Français musulmans sous l'objectif de France Keyser

Le Monde 2 consacre sa Une aux « visages de l’Islam de France ».

Rédigé par Anissa Ammoura | Lundi 26 Mai 2008

Le Monde 2, supplément week-end du journal Le Monde, consacre sa Une et son portfolio du 24 mai aux musulmans et musulmanes de France. Parfaitement intégrés socialement et professionnellement, ils nous montrent un autre visage de l’Islam, loin des clichés. Houssam, Anne, Abdel, Lucie et les autres se sont laissés happer par l’objectif de France Keyser, photographe de l’agence In Visu. Extraits.



Cinq doubles pages sont cette semaine consacrées à ces Français qui prient Allah dans l’hebdomadaire du Monde*. Il est potelé, basané et concentré. Armé d’un club de golf qu’il tient en l’air, Mourad Ghazli s’affiche en Une du magazine, avec pour titre « Je suis français (et musulman) ». C’est lui qui ouvre le portfolio consacré cette semaine aux différents visages de l’Islam de France, loin des stéréotypes du barbu ou de la femme voilée. Les différents modèles sont chirurgien, gestionnaire de biens, boxeuse, infirmier, mère de famille et féministe, ou encore architecte. La journaliste Laetitia Van Eeckhout rappelle à ceux qui ne le savent pas que la France « compte cinq à six millions d’hommes et de femmes de culture musulmane, dont deux à trois millions sont des citoyens français ». Impossible de savoir combien ils sont exactement puisque la « Constitution interdit tout recensement sur des bases ethniques ou religieuses ». Cette frange de la population est difficile à cerner. France Keyser, citée par Le Monde 2, parle de « majorité silencieuse ». Elle explique « Ils sont pratiquants mais leur pratique de l’islam est avant tout individuelle. Elle ne fait pas l’objet de prosélytisme, ni d’une revendication identitaire (…). Musulmans, pratiquants, ils se disent, se sentent d’abord Français, et marquent une nette volonté d’être reconnus comme tels ».

Ces Français musulmans sous l'objectif de France Keyser

La religion n’est pas un facteur de retrait de la vie française

Sur les neufs portraits, trois illustrent des Français convertis à l’Islam. Il y a d’abord Lucie Bertaud, une jeune boxeuse de 23 ans. Photographiée sans doute sur son lieu d’entraînement, elle porte un casque et un jogging bleus, un protège mâchoire que laisse deviner sa moue, un polo manches longues laissant apparaître un petit ventre rond. Championne d’Europe en 2007, et quadruple championne de France depuis 2004, la religion permet à Lucie « de canaliser son énergie ». Aymen Christophe est infirmier. Ses parents sont catholiques et il a toujours « grandi avec la notion de Dieu ». Agé de 24 ans, il s’est converti en 2000. C’est à ce moment là, qu’il adopte le prénom Aymen, en plus du prénom Christophe. Sa sœur est également présente sur la photo. Elle porte le voile. Les deux jeunes gens viennent de boire un thé ou un café, sans doute en compagnie de leur père. Tous les trois se trouvent dans un grand salon au mobilier désuet. La dernière photo, aux couleurs et au contraste très esthétiques représente Anne Dahhan, son mari Housssam et leurs quatre enfants en pleine prière. France Keyser a photographié le couple d’architectes dans leur maison, dont ils ont eux-mêmes conçu l’extension, en utilisant des matériaux respectueux de l’environnement.
Rien d’inédit dans ce thème, mais ces photos sobres et sans mise en scène invitent à porter un autre regard sur ces français de confession musulmane. Cependant, la journaliste du Monde 2 relève que « les représentants d’un islam le plus radical, ceux qui peinent le plus à s’intégrer et suscitent un fort rejet, sont absents [de la galerie de portraits photos réalisée par France Keyser, ndrl] ». Avant de citer une enquête du centre de recherches politiques de Science Po (Cevipof) de 2005, qui révèle que « pour une grande majorité de musulmans français, qu’ils soient hommes ou femmes, la religion n’est pas un facteur de retrait de la vie française ou d’isolement communautaire ». On peut donc s’appeler Abdel Rahmène et être chirurgien urologue, maître de conférences et conseiller municipal ou Ndella, une mère de famille qui participe à des rencontres sur l’islam et le féminisme. Ou même Franck Ribéry et être footballeur professionnel. Un bel exemple en images qui prouve que l'exercice du culte musulman n'est pas incompatible avec la participation à la vie sociale et culturelle de son pays.


* Le Monde 2, numéro 223 du samedi 24 mai 2008.


Pour voir les photos :
"Le Monde 2" : les Français musulmans vus par France Keyser





Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par Nezha le 15/06/2008 05:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci Youssef pour la précision

16.Posté par Youssef le 13/06/2008 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@yvan: Peut-etre que le messager de Dieu (PBSL) vivait dans la modestie et la recommandait, mais reste qu'il faut faire une différenciation entre modestie et misérabilisme. Le plus important, c'est de ne pas oublier les autres, quelle que soit leur confession par ailleurs. Quant à Salomon, n'était-il pas une richesse inégalée? Quant à Jesus, c'était tout le contraire... Je pense que le plus important n'est pas de voir si untel joue au golf ou pas, mais s'il ne s'oublie pas.

Les franc-maçons par contre, je ne sais pas du tout ce que c'est :/...

15.Posté par mnan le 09/06/2008 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam,

A Moussa, le 28/05.
L'Emir Abdelkader a entretenu des correspondances avec une loge maçonnique dans le but de s'informer de leur pratique et de les amener sur la voie de Dieu. Une fois qu'il a constaté que cela était peine perdue, il a rompu définitivement toute relation. Lire cet article pour plus de précisions : http://oumma.com/L-emir-Abdelkader-une-l-influence.

14.Posté par yvan le 06/06/2008 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"C'est la culture du catholicisme qui prône la pauvreté et le misérabilisme, pas l'islam." dit Nezha.
En es tu certaine ? lire et relire la sunna pour savoir si le messager de Dieu etait pauvre ou riche est un prérequis pour que je puisse dialoguer avec toi....
L'homme est un animal politique.
La relation à Dieu est verticale. La relation aux hommes horyzontale.
Pas de véritable foi en lui sans volonté préalable ou conjointe d'etre en relation de "sympathie" au sens étymologique avec les autres.
(Un grand salam à AC+ au passage qui lit les messages )

13.Posté par Nezha le 06/06/2008 04:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam à tous,

Je ne connais pas ce frère Mourad et c'est vrai que j'aurais préféré que ce soit une femme voilée et souriante en couverture, mais nous sommes en France, alors ne rêvons pas!
En revanche, je n'arrive pas à voir ce qui vous dérange dans la réussite "d'un basané", dans le fait du faire du golf ou dans la franc-maçonnerie...Rien de tout celà n'est incompatible avec l'islam.
La franc-maçonnerie suscite des fantasmes, simplement, parce qu'on ne sait pas ce qui y est dit, ni où ils se trouvent, mais il s'agit simplement d'un think-tank, et groupe d'influence. J'aimerai beaucoup en faire partie, en ce qui me concerne. Pouvoir réfléchir et débattre et entendre ce que les autres ont à dire, comprendre le monde des influents...Et alors, quel mal y a t il à ça? C'est la culture du catholicisme qui prône la pauvreté et le misérabilisme, pas l'islam.

12.Posté par yvan le 30/05/2008 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
T'as raison frère paul-henry, et le feu, ça brule, et l'eau, ça mouille, et les oiseaux volent dans le ciel...
Eh ben, on va y réster à prier dans nos caves et à dire "oui missié" avec des zozos pareils...

11.Posté par paul-henry le 30/05/2008 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous on parle de un tel ou un tel mais c dieu qui juge a lui appartienne la retribution et la punition nous ont et des etre humain on croit savoir les choses alors qu'on connait rien

10.Posté par paul-henry le 30/05/2008 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
apres 7 ans de lynchage mediatique de diabolisation et de faux-proces envers les musulman sa fait du bien d'entendre un peu de verité meme si on est loin de la vrai verité en matiere d'islam le journaliste et loin d'avoir explorer toutes les merveilles de tresor spirituelle et interieur

9.Posté par yvan le 29/05/2008 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour comprendre en quoi l'Islam doit faire un ijtihad ,et en quoi la seule vraie grille de lecture du monde doit etre économique et pas religieuse (ça évitera autant le repli sur soi que l'islamophobie ), lire et relire l'article de youssef girard sur "Oumma".
La théologie de la libération ne doit pas etre la tasse de thé de frère Mourad, franc maçon ou pas...
Sa théologie personnelle est le swingue sur les greens...

8.Posté par lafriquemeurt le 28/05/2008 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonsoir
je vois dans ce forum beaucoup de méfiance à l'égard de la franc maçonnerie et du fait même d'en faire partie pour un musulman ou autres.
Rappel: historiquement ceux qui ont combattu la franc maçonnerie étaient essentiellement des troublés du bulbe: des racistes, des nationalistes, des intégristes religieux catholiques et juifs.
L'Islam traverse la même maladie qu'a traversé le christiannisme: l'antisémistisme et l'antimaçonnisme, deux concepts qui traduisent une haine totale de l'individu, du corps et de la femme. Mais l'islam se réformera comme cela commence en turquie ou se prépare une véritable réforme de cette belle religion

7.Posté par Courageux anonyme le 28/05/2008 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam
Un ami m'a envoyé cet article par mail, la première chose qui a attiré mon attention c'est le fait que la franc-maçonnerie ne soit plus une tare pour un musulman et qu'on l'affiche sans hésitation. Quant on sait le culte du secret de cette obédience on se demande pourquoi cet affichage?
Quant à la personne qui défend le "Frère Mourad", je lui demanderai de lui poser une question: A qui doit il allégeance? A sa religion ou a la franc-maçonnerie?
Salam

6.Posté par yvan le 28/05/2008 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui pose problème avec "Frère Mourad", c'est que son mode de vie est aux antipodes de la réalité quotidienne de la communauté.
A l'heure ou le mépris et la discrimination sont notre lot, ou le pourcentage de jeunes emprisonnés et musulmans est le triple du nombre de musulmans dans la société, ou le libéralisme arogant impose à nos frères de vivres dans des cages à poules, surveillés par une police politisée, ou nos enfants, du pakistan à rafa, du liban à l'inde, souffrent de malnutrition, d'une mauvaise éducation, de l'absence de soins, de l'absence de parole et d'écoute, Mourad swingue ....
Alors, lançons nous ! . Il y en a assez de dire "pas de médisance" ! Ce n'est pas de la médisance de dire que le mode de vie "parvenu-arriviste-basané" ne correspond pas à la sunna de notre prophète bien aimé (PBSL).
Dans ce triste tableau, lorsqu"on est écouté et médiatisé, restons politiques pour dénoncer la souffrance humaine !
Comme le chante un rapeur il faut "aider les autres parce qu'au fond ce sont les notres".
Apres tout, son swingue ne me dérange pas...
Mais lançons un peu les vrais débats : peut on etre musulman et rouler en cabrio et fréquenter le grand patronat ? Certains n'utilisent ils pas la religion à des fins perso ?
Ne risque t'on pas de dénaturer l'Islam en en faisant une marque de fabrique alors que c'est une COMMUNAUTE DE VALEURS !

5.Posté par inès le 28/05/2008 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam
Perso je trouve que la franc maconnerie et l'islam ne vont pas ensemble mais bon apres tout, ca change rien dans ma vie de tous les jours qu'il en fasse parti, c'est juste que pour la couverture j'aurai aimé une femme voilée !!! mais bon je peux toujours rever je crois.

4.Posté par Moussa le 28/05/2008 08:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam à tous !

Arrêtons ces jugements à l'emporte pièce ! Je connais personnellement Mourad Ghazli et je peux vous assurer qu'il ne tombe pas dans la caricature faite par Nabil ! Aussi etonnant que cela puisse être pour vous, Mourad se rend régulièrement à la mosquée, accompli ses prières quotidiennes, ne boit pas d'alcool et ià côté de çà il jour au golf. Où est le mal. Qu'il soit Franc-Maçon ? L'émir Abdelkader l'était bien ! Je pense qu'on a une image très déformée de la Franc-maconnerie. Moi, je dis chapeau bas à Mourad et lui souhaite bonne continuation.

3.Posté par inès le 27/05/2008 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
est ce une Coïncidence
qu'il fasse parti de la franc maconnerie ???? telle est la question

1 2