Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Points de vue

Caricatures de la discorde : une affaire parmi d'autres

Rédigé par M. Abioui | Lundi 20 Février 2006 à 15:06

           

L'affaire des caricatures du prophète (Paix & Salut sur lui jusqu'au jour du jugement dernier) est loin d'être un fait isolé. Si c'est un épiphénomène pour les non musulmans, il est un phénomène majeur pour les musulmans.



Cette atteinte inconsciemment impardonnable même en y mettant toute la bonne volonté du monde, a touché en profondeur l'affectif collectif de toute une nation et restera pour toujours la marque indélébile qui sera associée par toute la nation musulmane à l'intolérance de la démocratie et la bêtise de l'Occident. Les deux (Occident et démocratie) sous couvert de liberté de presse, cette nouvelle divinité qui hésite et rougit quant à l'extermination d'un peuple, hésite à donner son nom à la présence des USA en Iraq, Afghanistan, … mais se coalise pour dénigrer à tort l'homme parfait qui est l'Envoyé de Dieu (Paix & Salut sur lui jusqu'au jour du jugement dernier), décédé il y a presque 14 siècles !

Cette affaire est, au-delà de toute considération partisane, une problématique complexe et ramifiée que je souhaite résumer comme étant : récurrente et vitale.

Une affaire récurrente

Récurrente car bien souvent elle revêt plusieurs visages et n'est point isolée. En fait, ces caricatures du Prophète (Paix & salut sur lui jusqu'au jour du jugement dernier) au même titre que les sévices de la prison d'Abu Graib, la profanation de la mosquée Al Aqssa, les attaques et guerres dans le monde musulman, l'interdiction du voile en France, la suppression de l'enseignement de l'Arabe en Hollande, le contrôle de la bienfaisance et des dons à titre caritative au Moyen Orient, la dite guerre contre le terrorisme à laquelle les USA ont voté, il y a à peine quelques jours, plus de 54 milliards de dollars, la vague déferlante d'appels à la démocratie dans le monde musulman, cette nouvelle religion, les pressions sur l'Iran, la Syrie, le boycott du Hamas, etc.

Affaire récurrente, en fait, car c'est une bataille dans la nouvelle guerre que l'Occident Chrétieno-démocrartique a déclaré l'Orient musulman après la défaite du bloc soviétique. Pour l'Occident, le monde musulman est considéré à tort comme le dernier rempart à l'hégémonie des régimes d'Occident. Faux calculs qui épuiseront l'Occident vieillissant et régressive. Les nouveaux puissants de demain (la Chine, l'Inde et sa région) se profilent déjà dans les espaces économiques ouverts, font tomber les obstacles dressés par l'Occident et gagnent du terrain à chaque confrontation. Ils ne feront alliance avec aucune nation.

La question qui se pose ou plutôt le défi, car ce genre de fait se renouvellera et est loin d'être fini, c'est que les musulmans doivent se munir de structures légales, et d'observatoires compétents pour avorter dans l'oeuf ce genre de dénigrements ou d'actions de tout genre. Il va de soi que tout le monde doit s'unir dans ce sens, musulmans et non musulmans. Cela aidera à un meilleur rapprochement des cultures. Cela facilitera le dialogue des cultures, et établira non seulement une meilleure communication entre les peuples, mais aussi, évitera des extrémismes préjudiciables aux deux côtés.

Une question vitale

Vitale car cet acte est en soi un traumatisme collectif qui ne sera lavé que par un acte collectif et je crains le pire car il y a des volontés et des esprits qui ne demandent que l'étincelle haineuse pour s'exprimer de même. Les actes de barbarie perpétrés dans les prisons d'Abu Ghraib se veulent contre toute une nation : les musulmans. D'où la profanation de l'Islam et de ses sacrés, et ces actes ne peuvent être compris que si l'on prend en considération le traumatisme collectif des attaques du 11 septembre. Cela ne justifie ni l'un ni l'autre, mais cela explique qu'impliquer collectivement une nation ou un peuple dans la joie (rare à notre époque) ou dans la peine (malheureusement plus courant) aura des retombées collectives.

De part et d'autres, des actes si mineurs soient-ils, mais impliquant l'inconscient collectif, auront, à court et à long terme, souvent des retombées incalculables et néfastes. Et malheureusement, bien des décisions politiques en Occident n'échappent point à cette règle de représailles inconscientes de l'Islam par des chefs d'Etat ou par des parlements. Les tenants des discours de haine trouveront chez les deux camps un nouvel argument pour pousser plus loin leur logique meurtrière. Ceci pose pour la première fois certainement dans l'Histoire moderne une limite majeure à la liberté de la presse : celle de la déontologie de la presse.

Bien souvent sous couvert de la liberté de la presse, et pour vendre du papier et de la pub, on provoque, on s'attaque à des peuples tout entier, à des cultures millénaires jetant l'opprobre sur l'autres et justifiant la haine et le déchirement entre les peuples qui pourront mener aux conséquences les plus néfastes. Une nouvelle déontologie de la presse doit non seulement observer la vérité qui est loin de l'être dans ce cas précis, mais aussi les retombées et l'utilité de certaines informations. Et on peut se demander quand viendra le jour où les deux parties chercheront à utiliser les moyens de communications et de liberté qui sont mis à leur disposition par les nouvelles technologies pour unir les peuples et dépasser les clivages ? Quand verra-t-on une chaîne de télévision occidentale envoyant un message d'amour et montrer le bon côté (compréhensible ou non par les occidentaux) de l'Islam ? Ce sera là un formidable acte de courage et un coup de maître en matière de communication qui aura certainement des retombées inimaginables que les « communications de la haine » et de marcher dans le sens du troupeau qui finit toujours, comme chacun le sait, au fond du ravin. Quand pourra-t-on faire l'éloge de la différence et montrer par des faits le respect de l'autre ?

Grande est ma tristesse

Pour ma part, je rêve, comme disait Martin Luther King, à un monde où chacun peut cultiver sa différence en toute quiétude et respect. Où personne ne viendra gâcher la joie d'un père de famille en le traitant de barbare devant ses enfants car il égorge un mouton pour fêter religieusement l'Aïd, où le voile tout comme la kippa seront considérés comme une façon de vivre pas plus choquante que le piercing ou des cheveux bleus, à laisser de côté certains sujets comme les caricatures du Prophète (Paix & Salut sur lui jusqu'au jour du jugement dernier) ou les dessins comiques sur les fours crématoires des juifs pendant la deuxième guerre mondiale…

Je sais que cela est possible si chacun y met du sien en commençant par moi, et en cela je ne transgresse aucune loi religieuse et au contraire je me conforme à ce que notre prophète (Paix & Salut sur Lui jusqu'au jour du jugement dernier) nous a enseigné dans bien des Hadiths, et pour ne pas être accusé de propagande ou de parti pris ou de prêche, je n'ajoute rien d'autre, et je dis simplement que l'état de tristesse dans lequel cette nouvelle atteinte à l'image du Prophète (Paix & Salut sur Lui jusqu'au jour du jugement dernier) m'a plongé est grand et que même si j'essaye d'oublier, mon coeur refuse, et l'image du Danemark et d'autres pays s'est assombrie, peut-être à jamais dans mon coeur.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par christiane Jaurin le 20/02/2006 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Quand verra-t-on une chaîne de télévision occidentale envoyant un message d'amour et montrer le bon côté (compréhensible ou non par les occidentaux) de l'Islam ?"

Quand l'Islam cessera de nous polluer, nous montrera un visage aimant et tolérant, et quand il respectera les coutumes des pays qui veuillent bien l'accueillir.

2.Posté par Mustapha en réponse à Christiane Jaurin le 20/02/2006 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Christiane,
Islam est agression. A mon sens on ne peut pas tenir pour responsable une majorité quand une minorité agit en totale contradiction aux principes de la majorité. C’est le système même de la démocratie. L’Islam avec plus d’un milliard ne renferme pas plus d’une dizaine de millier d’individus qui agissent paradoxalement à ses principes. En parlant de ses principes, je le fais en connaissance de cause, mais en est-il de même de toi ? Sais-tu de quoi tu parles ? La même chose est notable en Occident, la grande majorité des musulmans est en dehors de toute forme de heurt à autrui, et souvent on fait l’amalgame entre musulmans est ressortissants de pays musulmans dont une grande partie ignore, voire agit paradoxalement à l’Islam, bien des fois ce sont tout simplement des non musulmans.
Pour connaître l’Islam et pouvoir en porter un jugement objectif, il faut rencontrer les musulmans au sein de groupements, associations, mosquées ou autres, là seulement on peut faire la part des choses. Il est à noter que bien souvent les polémiques et les déchirements naissent de l’immixtion des non musulmans dans l’univers des musulmans et souvent avec une totale méconnaissance de leur sujet. En Occident Le refus de l’Islam n’est pas dû à ses principes, mais à la rencontre de deux cultures (islamique et chrétienne) dans le même environnement et dans des situations économiquement difficiles. Ce conflit est canalisé par certaines instances à des objectifs politiques, usant des n...  

3.Posté par bustani de bari le 21/02/2006 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel esprit de confraternité

4.Posté par Rachid le 03/03/2006 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Suite à la publication des caricatures danoises sur notre Prophète Mohammad (PSL), j\'ai décidé de créer un blog, pour essayer de faire connaitre à ceux qui ne le connaissaient pas, notre cher Prophète.
Je compterai sur vous pour m\'aider à rendre ce blog riche et intéressant en proposant des articles et j\'aurai besoin également de vos remarques.
Merci à vous,
http://blog.france2.fr/prophete-Mohammad/

5.Posté par mowglii le 04/03/2006 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L'affaire des caricatures du prophète (Paix & Salut sur lui jusqu'au jour du jugement dernier) est loin d'être un fait isolé. Si c'est un épiphénomène pour les non musulmans, il est un phénomène majeur pour les musulmans. "

ah mais c'est pas du tout un epiphénomene pour les non-musulsmans; c'est la goutte d'eau ( de sang ?) qui fait deborder le vase.
de nombreuses personnes democrates y vont vu là une attaque frontale du principe fondateur de la democratie : la liberté d'opinion.
cette attaque a soudé des gens qui ne sont pas d'accord sur grand chose , mis à part la democratie .
cette affaire a été un declic pour beaucoup de gens . elle a mis en relief de nombreuses autres scandales : rushdie menacé de mort , les deux cents morts au nigeria suite à l'annonce de la tenue du concours miss monde dans ce pays ( hallucinant) , les attentats en france, en espagne , en grande bretagne, aux etats unis, en turquie, en irak.
des barbares fanatiques ont declaré la guerre à la democratie .
maintenant les gens s'en sont rendu compte.


6.Posté par Mustapha en réponse à mowglii réaction le 04/03/2006 13:13 le 06/03/2006 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Mowglii,
La démocratie n’a jamais été un fait majeur pour qui que ce soit, et en premier les occidentaux. Ils agissent par intérêt. Rappelle toi la 1ere guerre dite du golf lorsque J-P Chevènement avait dit texto « un ministre ça ferme sa gueule ou donne sa démission » lorsqu’il s’est opposé à cette guerre, et ils n’était pas le seul, c.f. sur ce point les sondages d’avant guerre. Rien n’est majeure pour l’occident à ma connaissance si ce n’est l’intérêt immédiat et les sous. Demain, ce sera la liberté d’expression, ensuite le droits des femmes, ensuite le droit des enfants, ensuite celui des animaux, ensuite celui des minorités, … bref, on le vit déjà, à chaque jour sa priorité car dessous il y a intérêt et argent pour l’industrie dépassée et incapable de créativité. Alors on invente des congrès et on tient des symposiums pour dire » attention messieurs, celui qui n’est pas avec nous et contre nous » Bush a dit la même chose à la vieille Europe.
En suite l’affaire de l’Islam n’est guerre importante et incite à coalition que lorsqu’elle est dirigée contre les principes de l’Islam, exp. Affaire du foulard, l’affaire S. Rushdie, affaire des caricatures, … les nigérians vous disent ‘on s’en fout de votre miss monde, on veut du pain et de la liberté, on veut vivre comme notre être et notre Histoire l’exigent ‘ et vous voulez leur exporter miss horreur et le sida ! Personne ne vient montrer aux occidentaux ce qu’ils doivent faire et on ne s’offusque point qu’ils mangent d...  

7.Posté par mowglii le 07/03/2006 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mustapha,
c'est bien d'avoir des idées , maisencore mieux d'avoir des arguments precis ;
mais entre :
- la façon de vivre d'un jeune saoudien vivant dans des palais , avec des cuisiniers pakistanais et des femmes de chambre irakiennes, le tout grace au petrole sous ses pieds ,

- et la façon de vivre d' un jeune français etudiant, faisant des stages et des baby sittings pour payer ses etudes, puis voyageant quand il peut , en sac à dos, en inde, au maroc, en turquie , ou en birmanie , à la rencontre des autres cultures

lequel est pourri par le fric à votre avis ??

PS les nigeriens n'ont pas "dit" 'on s'en fout de votre miss monde' , ils ont tué des gens .
manifestement vous confondez "manifester" et "tuer des centaines de gens" :

vous etes un barbare .

8.Posté par Mustapha en réponse à mowglii le 07/03/2006 01:28 le 07/03/2006 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Mowglii,
Merci pour la réponse.
Vous comparez ce qui ne l’est pas. Comparez les saoudiens aux manias de la presse, les grands patrons des grands groupes de presse (allemands, français, Italiens, et outre atlantique…), de banques, d’industrie, de l’immobilier, … là vous aurez une image plus juste. Pour votre information, les saoudiens (je n’en suis pas) sont les premiers donateurs du monde en matière d’aide aux pays africain en difficulté, bien avant les américains, et les européens réunis.
C’est vrai, et là vous marquez un point, qu’il y a beaucoup d’injustices voir d’inhumanité dans l’exploitation de la misère du monde. L’Europe en est leader en la matière avec les pays du moyen orient.
Je connais en Espagne –pour ne pas citer d’autres exemple- des travailleurs immigrés à plein temps, avec leur bac + 4 en physique de la matière, qui touchent 649 € par mois, le seuil de pauvreté étant +/- 700 $. Comment appelez vous cela ? L’Arabie Saoudite ne s’est jamais targué d’être la championne toute catégorie des droits de l’homme, ce qui n’est pas le cas en Europe.
Le cas de l’étudiant qui fait des petits boulots pour aller au bout du monde est un rêve pour bien des étudiants qui ne trouvent pas ces petits boulots, et qui se condamnent avec le sourire aux travaux forcés pour aider leur famille souvent vivant avec moins 100 Euro par mois pour une famille d’au moins 5 personnes.
Pour ce qui est d’aller à la rencontre des autres cultures, je n’ai pas encore rencontré d’étudiant ...