Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Culture & Médias

CAN 2019 : zoom sur les nouveautés instaurées pour la Coupe d'Afrique des nations

Rédigé par | Vendredi 21 Juin 2019

La 32e Coupe d’Afrique des Nations (CAN) se déroulera en Egypte du 21 juin au 19 juillet 2019. Cette nouvelle édition comporte un certain nombre de nouveautés qui valent le détour.



CAN 2019 : zoom sur les nouveautés instaurées pour la Coupe d'Afrique des nations
Terminé les Coupes d’Afrique hivernales, la prochaine CAN débute le 21 juin, au solstice d’été, en Egypte. Cette grande première fait écho au souci d’harmoniser les calendriers internationaux. Ainsi, les footballeurs africains évoluant en Europe n’abandonneront plus leurs clubs en pleine compétition comme c’était le cas jusqu’à présent.

Autre commodité, à la demande des pays du Maghreb, la CAN a été repoussée d’une semaine afin qu’elle n’empiète pas sur les derniers jours du mois de Ramadan.

Pour la première fois, 24 équipes s’affronteront lors des phases finales pour le titre de champion d’Afrique, contre 16 par le passé. Cette inflation du nombre de participants rejoint la logique engagée par les Européens dont l’Euro se joue aujourd’hui à 24 et celui à venir de la Coupe du monde de la FIFA qui se disputera à 48. Comme pour l’Euro 2016, ce format va permettre au public de découvrir des nations qui n’avaient jusqu’ici pas eu la chance de se hisser au plus haut niveau. La Mauritanie, le Burundi et Madagascar vont ainsi jouer leur première CAN. Avec les retours du Kenya et de la Tanzanie, l’Afrique de l’Est n’aura jamais été aussi représentée à ce niveau.

Comptant dans ses rangs Mohamed Salah, l'Egypte, qui a déjà remporté sept fois la CAN, fait figure toutefois de favori de la compétition.

Lire aussi : Avec la CAN des quartiers, une jeunesse française aux origines multiples rassemblée

Un des aspects à surveiller lors de la compétition sera les performances des onze entraîneurs « locaux ». Il semblerait qu’une prise de conscience a été prise en Afrique et que le mythe du « sorcier blanc » ait pris du plomb dans l’aile. Aliou Cissé avec le Sénégal et Florent Ibenge de la République démocratique du Congo sont en place depuis 2015 et pourraient voir cet été leur travail récompensé grâce aux groupes soudés et cohérents qu’ils ont taillé.

Enfin, l’assistance vidéo pour l’arbitrage (VAR) devrait faire son apparition dans cette CAN, mais seulement à partir des quarts de finale. De quoi alimenter les polémiques et la passion autour du plus grand rendez-vous des peuples africains.

Six groupes constitués de quatre équipes s'affrontent lors de la phase de poules :

Poule A : Egypte, Congo, Ouganda, Zimbabwe.
Poule B : Nigéria, Guinée, Madagascar, Burundi.
Poule C : Algérie, Sénégal, Kenya, Tanzanie.
Poule D : Maroc, Côte d'Ivoire, Afrique du Sud, Namibie.
Poule E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola.
Poule F : Cameroun, Ghana, Bénin, Guinée-Bissau.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.